Zanar Requiem
| Bienvenue |

Rejoignez-nous dans l'univers fantastique de Zanar Requiem,
où se mèle combats, magie, aventures et mystères !

Incarnez un Juge ou un Ange du côté du BIEN,
ou sombrez vers le MAL en jouant un Démon ou un Banni...

Nous vous attendons nombreux =)




Une Guerre millénaire orchestrée par des Clans avides de pouvoir... Serez-vous pour le Bien ou pour le Mal ?
 
CarteBestiaireAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Alzangar
Etincelle des Abysses
Mil / Eldar Principal
Etincelle des AbyssesMil / Eldar Principal
avatar

Inscrit(e) le : 04/05/2009
Messages : 9

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 02
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs (I)
Localisation RP : Aucune
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 20 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Alzangar >> Dirigeant de l''Unité des Chevaliers Noirs   Mer 6 Mai 2009 - 16:02

Certaines choses sont inspirées de la trilogie: L'agent des Ombres de Michel Robert, livres que je conseille a toutes et a tous^^

presentation faite en fonction du poste demandé, si celui-ci est refusé, je changerais Wink

Nom: *gardé secret*
Prénom: Alzangar
Surnom: Bloody Knight
Sexe: mâle
Âge: 20 ans

Animal / Futur Animal (nom & espèce): Aucun pour le moment

POSTE:
• Classe: Militaire
• Caste/Domaine (Mil & Civ): Militaires ~ Unité des chevaliers noirs
• Statut RP (Mil & Civ): Militaires ~ Dirigeant
• Rang/Dénomination: Militaires ~ Eldar principal


----------

CAMP: MAL
RACE:
Banni
Capacité Spéciale
(/!\ dépend de la Race /!\): Patience
Pouvoir des TENEBRES
ELEMENT:
Feu
----------

Pouvoir:


Loki's Heart

Alzangar possède une bien étrange capacité, une sorte de batterie de secours, liée a son "second coeur", artefact qui lui fut implanté dès sa nécaissane pour permettre a l'original de rentrer en symbiose parfaite avec ce corps étrangé. Depuis lors, lorsqu'il rentre dans un état de fatigue alarmant, ou lorsque la mort tant a réclamer son dû, ce mysterieux organe prend la relève, possèdant des réserves magiques suprenantes, il semble donner a Alzangar une nouvelle vie, ses blessures se voient refermées rapidement, et une énergie nouvelle revitalise son corps, lui permettant de combattre a nouveau. Une fois son travail achevé, le coeur de loki se rendort profondement mais sans toutefois cesser de battre, il lui faudra plusieurs semaines pour recharger son pouvoir curateur. Un autre des effets de cet artefact est de recuperer beaucoup plus vite d'un effort physique ou d'une blessure que le commun des mortels.

Fire state

Alzangar invoque les flammes noirs des enfers et s'embrasent subitement, sans le brûler ni gêner d'aucune facon ses mouvements, les flammes deviennent parties integrales de son corps pendant un certain temps. Il devient alors une sorte de brasier vivant, s'approchant dangereusement du stade d'élementaire de feu, il ne peut rester longtemps sous l'emprise de l'élement sous peine de se voir transformer en une véritable torche humaine. La temperature des flammes atteint des degres inimaginables, capables de faire fondre chair, os et acier ennemi. Ce pouvoir reste éprouvant pour notre jeune homme, qui même magré son second coeur se sentira horriblement vulnerable et démunis une fois le feu dissipé. Heuresement ce stade de faiblesse intense ne dure que quelques secondes, en contre partie, il obtient un contrpole du feu et des flammes exceptionnel.

Futurs Pouvoirs

Zen

Ce pouvoir est une transe guerrière accompagnant notre jeune homme au summum de son art, Alzangar ne fait plus qu'un avec ce qui l'entoure, oubliant tout, tout ce qui pourrait le perturber ou le meurtrir, il sombre entierement dans le pouvoir du zen, rentrant dans une sorte de transe divine. libéré de toute contingence, il atteint l'état de non-conscience à la lisière du "ici et maintenant", le monde autour de lui apparait plus clairement, auréolé d'une couleur bleuté, les mouvements de ses adversaires sont découpés par le pouvoir de la transe, il peut prevoir certaines attaques et anticiper les coups...
Ses propres gestes beaucoup plus fluides deviennent flous de vitesse, accompagnaient d'une grâce sauvage effrayante inhérente au Zen.
Il devient alors une machine a tuer quasi inarrêtable, ses capacités physiques et mentales étant ameliorées, son corps s'adapte a tout, que ce soit le style de combat adversaire ou son environnement. Il percoit les choses avec un certain détachement, comme si son esprit avait une vue a la limite de l'omniscience...

Dark smoke

Une fumée sombre et malefique issue des ténèbres entoure Alzangar, entité vivante et possedant une "conscience propre" c'est a dire qui a la possibilitée d'improviser dans des situations extrèmes, elle le suit ou qu'il aille, dévouée a son maître et s'assurant de sa sécurité, son rôle et son seul but. une fois invoquée elle ne le quitte jamais, pouvant revetir un aspect solide ou gazeux, elle sert de bouclier et de protection a Alzangar, celui-ci ne possède aucune autorité sur la chose. N'étant pas parvenus a lui donner des ordres, il apprit tant bien que mal a se battre a ses côtés et a tirer avantage de ses étranges caracteristiques. Alzangar éprouve une sincère affection envers cette fumée ténèbreuse qui naquit lorsqu'un beau matin, il la trouva planant au dessus du corps inerte d'un assassin, le visage gonflé par un manque d'oxygène et des traces d'ongles sur la gorge. Elle semble possèder une conscience plutôt "programmée" et non pas humaine.





Arme:

Spoiler:
 
Longue épée batarde a double tranchant, forgée par les meilleurs artisans des bannis, cet arme porte un nom, Celebrian, étrange je vous l'accorde, surtout pour une arme de son envergure, quant au pourquoi de son appelation, c'est une tout autre histoire...
Unique en son genre, Alzangar fit en sorte que de puissants sorciers y oeuvrent dessus a leur tour, sa lame ne subira jamais les ravages du temps, la rouille ne pourra jamais y prendre demeure, et le sang en serra absorbé comme-ci cet arme s'abreuvait du liquide rouge...
Grâce a un travail acharné et a des heures de dévouements, les bannis a son service parvinrent a y sceller l'âme d'une rare et puissante créature des enfers, dont le nom restera a jamais dissumulé...
Cet épée possède trois stades d'évolution, déblocable une fois atteint un niveau de sang absorbé par l'épée plus ou moins élevé ou lorsque Alzangar entre dans une colère sourde.
La première étant celle de l'image, la deuxième est une amelioration surprenante, des piques plus ou moins grands servant a arracher ou déchirer aparaissent sur la lame qui s'assombrie et s'alourdie, prenant une teinte rouge foncée, un oeil haineux apparait sur le haut du pommeau. Une lueur malsaine entoure l'arme lorsque celle-ci atteint ce niveau, la lame doit avoir été impregnée de sang pour que cette évolution se fasse.
Le troisième stade reste encore inconnus, que se soit d'Alzangar ou de ses créateurs...
Avec l'accord des Admins, Je le dévoilerais plus tard dans le Rp, une fois atteint un niveau suffisamment élevé.

Future Arme:

Un lot de six lames courtes, des dagues, épaissies à la base, profilées à la pointe, forgées d'un gris mat aux reflets bleu cobalt. Un équilibre parfait, elles se logent avec une aisance surprenante dans la main d'Alzangar. Des petites ouvertures sont visibles sur le haut de la lame, créant lors du lancé une sorte de hululement glacé qui provoque chez l'adversaire un contrecoup vraiment déstabilisant. Conçues pour etre lancées, elles peuvent aussi servir au corps a corps; ayant une force d'impact suffisante pour percer une armure de plates. Leurs manches sont en peau de requin noir et jamais elles ne lui glisseront des mains. En guise d'étui, un gantelet en cuir bleu foncé aussi long que l'avant-bras. Tout au long de la face interne de l'objet est cousue une rainure d'une bande du même acier bleuté que les dagues de jet. L'étui se fixe sur le bras et les dagues s'encochent vers le haut sur la rainure le long de la bande. D'un sec mouvement du poignet la première des dagues de lancées glisse le long de la bande pour se loger dans la main d'Alzangar.
En moins de trois seconde, quatre lancers peuvent etre effectués.


Dernière édition par Alzangar le Sam 9 Mai 2009 - 0:45, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alzangar
Etincelle des Abysses
Mil / Eldar Principal
Etincelle des AbyssesMil / Eldar Principal
avatar

Inscrit(e) le : 04/05/2009
Messages : 9

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 02
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs (I)
Localisation RP : Aucune
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 20 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Mer 6 Mai 2009 - 16:03

Histoire:

Accoudé sur un bureau en chêne noir, l'homme écrivait une lettre sous la lumière d'une unique bougie, plongée dans les ténèbres, ont ne distinguait rien de la salle ni de son occupant... La plume frottait avidement le papier, s'arretant a certains moment, laissant l'homme chercher ses mots. Il semblait écrire une lettre, un journal de bord ou un livre, une chose était certaine, il écrivait pour être lu... Qui était-il? Alzangar sans doute, ou l'un de ses multiples avenirs peu probables dans une dimension ou monde parallèle... Quoi qu'il en soit, le regard du narrateur se focalisait doucement, comme attiré par ce que le vieil homme racontait... Celà avait tout l'air d'être une histoire... Une histoire peu commune; triste et violente de surcroît... Mais il se devait d'en faire par aux autres. Qui ça "il"? Qui ça "aux autres"? Questions futiles... Laissons enfin la plume parler...


Je suis un Juge par le sang, un Banni par les actes... Voici un premier essai de ma vie...
Il pleuvait ce jour-là, a torrent, je m'en souviens comme s'il s'agissait d'hier, les cris de la femme qui devait etre ma mère m'agressaient les tympans, puis les râles d'agonies survinrent, plus doux, me bercant jusqu'a ce que je finisse par m'endormir, dans un mélange de paille, de sang et d'organes; en venant au monde je commencais deja a tuer.... Quelle sombre ironie... Je venais de fermer les yeux lorsqu'une douleur inimaginable pour un petit être tel que moi s'empara subitement de mon corps, je tentais vainement a l'époque de comprendre ce que pouvait être cette sensation étrange si... si... Si vivante... Ce sentiment de malaise et de souffrance qui te fait savoir que tu vis, encore et toujours. A ce moment je sombrais dans l'inconscience, explorant pour la première fois le royaume des rêves et des cauchemars...
Etrange vous ne trouvez pas de se souvenir ainsi de sa naissance... La pluspart des hommes n'en ont rien a faire, préfèrant oublier les détails de cette date maudite, le jour du commencement de leur fin...
Mais ne vous inquietez pas, je ne vous conterais pas ma vie entière, la pluspart des passages sont beaucoup trop ennuyant... Même moi qui est tendance a parler sans cesse j'en ais conscience a present... Un résumé suffira je pense, je me fais vieux et je me fatigue vite, mes doigts n'ont plus la vigueur d'autrefois... Peut-être qu'un jour, un moi plus jeune et plus courageux se chargera d'écrire un livre complet de notre vie... Je me perd, ou en étais-je? Ah oui... Allons-y, reprenons le fils de l'histoire... Il s'averait que cette vive douleur n'était autre que mon second coeur, qu'un homme encagoulé venait de m'implanter et qui lorsque j'ouvris les yeux, avait disparus; j'étais effrayé et seul, je le savais. Ne me demandez comment, je le savais, un point c'est tout... Je sentais que j'allais mourir là si personne ne venait a mon secours, le cadavre inerte de ma mère gisait devant moi, et ma poitrine encore en sang... Les microbes et maladies ne tarderaient pas a s'emparer de ma nouvelle vie. Mais yeux se fermaient a nouveau, la fatigue prenant le dessus... Avec un peu de bons sens vous pouvez le deviner, je ne mourus pas, un miracle survint, comme dans toutes les histoires... Une jeune femme encapuchonée dans une veste dépenaillée vieille et déchirée, me prit dans ses bras, tendrement, je remarquais qu'elle était trempée, sans doute dû a l'averse qui continuait de tomber au dehors. L'arrivante ne murmura qu'une seule phrase ce jour-là, une phrase remplie de promesse et de tristesse.

-Ton heure arrivera, je te le promet, mais pas maintenant, pas ici; et sache que j'en suis désolée...

Et sur ces mots, elle fut prise d'un leger sanglot, ses larmes coulaient abondamment pour venir s'échouer sur ma tête, et moi, fétiche et menu comme je l'étais, j'éprouvais a nouveau un sentiment étrange, appelé compassion... Une chose que je n'ais toujours pas resentis depuis lors...
Je vecus avec cette femme mes premières années, jusqu'a savoir parler, marcher, lire et écrire, elle m'apprit a aimer ou plutôt a faire semblant, a rire et finalement a voir les choses telles qu'elles sont vraiment. Elle m'abandonna un beau jour, je le savais, nous le savions tout deux, elle ne pouvait rester avec moi indefiniment... Elle devait rejoindre je ne sais quelle caste et moi mon sombre destin... Elle me donna des indications quant au lieu et peronnes que je devais aller trouvé une fois seul, ayant une entière confiance en elle, je ne lui demandais pas d'où elle tenait ses informations. Je l'aimais a l'époque, d'une certaine manière... Et je l'aime toujours mais pas sans érpouver une certaine rancune a present... Consciente de ce qui m'attendais, par je ne sais quel art divinatoire, elle m'y envoya tout de même, dans cette ville... Ville où je passerais la fin de mon enfance et toute mon adolescence. M'entrainant a longueur de journée, et vivant un enfer sans precedent, j'avais été tout de même heureux, heureux de voir mon corps se developper si rapidement, heureux de voir chacun de mes camarades qu'il soit plus jeunes ou plus agés plier sous ma superiorité, tant physique qu'un intellectuel. Je meprisais mais enseignants, allant même jusqu'a leur cracher au visage, bien sur celà n'était pas sans consequence, je me faisais flageller jusqu'a l'inconscience, je me retrouvais sans manger durant des jours, mais jamais la lueur qui animait mon regard de s'éteignie, pas même lorsque l'on ordonna a ma propre escouade de me battre a mort, chose qu'elle apprecia, la jalousie était et est le fléau de l'homme provoquant haine et mort, la leur plus particulierement; l'autorité n'était pas mon truc... Commandait, diriger mes propres troupes, devenir de plus en plus fort, voila le genre de choses que je recherchais a l'époque; et que je parvins a obtenir au grand dam de mes superieurs... Je finis par les tuer tous, sans exception, egorgant même mes anciens "amis" qui m'avaient lâchement trahis, bien sur cela me couta la prison... Mais je ne regrettais pas mon geste, aucunement, le fait de voir et de sentir la peur chez mes ennemis n'avait fait qu'augmenter ma rage et ma soif de sang, une joie sauvage et mauvaise que je ressens encore maitenant m'animait...
Apres des mois d'emprisonnement, la guerre fut ma porte de sortie des geôles, on me libera, m'obligant a revetir l'armure et a me battre de nouveau, chose que je fis, mais pas du bon de côté... Vengeance j'avais dejà obtenu, mais mon pardon, cette ville ne l'avait pas méritée... Avec un sourire carnassié, Je tuais et combattais donc avec l'ennemi, chose étrange, ils m'avaient acceptés rapidement. Pour eux semblait-il, l'ennemi de leurs ennemis est leur ami, de plus, le tatouage sur ma nuque avait déjà noirci, ce qui ne faisait qu'augmenter leur bienveillance a mon égard.
C'est a partir de ce jour que mon nom devint réellement célèbre, le jour ou je montrais au monde mes vrais talents...


La plume s'arretait, l'homme venait de sombrer dans un sommeil profond, la bougie s'éteignait lentement, son récit attendrait...
Un jeune homme a l'agonie, sur un champ de bataille, allongé contre un arbre, le visage souillé par le sang, un carnet pausé sur son torse attendait. Alzangar s'appretait a écrire quelque chose, le regard flou, perdu dans ses pensées... Des corbeaux dévoraient ses jambes ensanglantées sans qu'il puisse rien y faire, ses forces l'avaient abandonnées...


Spoiler:
 

Description Physique:

Different, voila un mot qui lui convient parfaitement, on le reconnait ou qu'il aille et quoi qu'il fasse, que se soit sur le champ de bataille ou dans les rues, sa posture, son maintien, son style, tout attire l'attention dans ce personnage charismatique, figure emblematique, il est idolatré, respecté et aimé par ses hommes auxquels il se dévoue completement. Droit, grand, il domine d'une bonne tête la pluspart des hommes. Sa fine et puissante musculature en fait jalouser plus d'un. Sa démarche féline et assurée ne fait que s'ajouter a son charme naturel. Une aura mysterieuse de puissance qui intime un sincère respect et dévouement émane de cet homme particulier. Son visage est finement sculpté, cerné de nobles traits, signe d'appartenance a une branche éloignée de la noblesse Juge; il pourrait être consideré comme beau si son visage n'affichait pas constamment une moue reprobatrice et s'il souriait plus souvent... Ses yeux sont d'un noir profond et laissent transparaitre une assurance ainsi qu'une détermination impressionante. Il ne possède pas vraiment de style vestimentaire particulier, bien qu'ayant une préferance pour les couleurs froides: il s'habille principalement d'une ample chemise en soie, gilet, pantalon et bottes en cuir noir, élegante, cette tenue ne le protège en aucun ca mais lui permet une liberté de mouvement quasi complète. Trop grande pour être portée a la ceinture, Alzangar porte son épée et fourreau dans le dos, laissant le manche dépasser de l'épaule gauche. Ses long cheveux cascadant sur les épaules ne le gêne pas le moins du monde dans ses mouvements...


Description Psychique:

[center]Alzangar a tout d'un "dominant", sur de lui et de ses talents, il sait se faire respecter, aimer et craint de ses hommes, il possède toutes les qualités pour faire un commandant hors pair, stricte et droit, il lui arrive pourtant de rire et de s'amuser avec ses troupes. Ses capacités de déduction et d'improvisation sont impressionantes et font de lui un tres bon stratège, il ne refusera jamais de tromper ses ennemis, usant de traitrise et de ruse, il est capable de renverser le cours d'une bataille ou de remporter la victoire contre une armé jusqu'a trois fois superieur en nombre. Malheuresement il est consideré comme un des generaux les plus cruels de l'histoire, pitié, compassion et pardon ne font pas partis de sont vocabulaire, jamais il ne garde de prisoniers apres une bataille, jamais il ne laisse de survivant derrière lui, qu'ils soient, hommes ou femmes, jeunes ou vieux, tout meurt sous le fil de sa lame en guise d'exemple. Etrangement Alzangar éprouve une joie sans borne lorsqu'il se bat et qu'il tue, et prend un malin plaisir a éxecuter lui même les civils et militaires ayant deposés les armes. Contrairement a ce que vous pourriez penser, il n'est ni fou ni fanatique, bien que son côté cruel resorte de plus en plus souvent, tout ce qu'il fait est pesé et reflechisa à l'avance, il n'agit jamais inconsciemment. "Quiconque se dresse devant le pouvoir des bannis merite la mort" voila son genre de politique, homme de terrain, il sert fidèlement son empereur, lui laissant le soin des paroles et des paperasses.

Qualités:
-Patient
-protecteur
-courageux
-déterminé
-confiant




Défauts:
-calculateur
-insensible
-Froid
-vaniteux
-moqueur





Comment avez-vous trouvé Zanar Requiem ? Grace au Top Site des 100 meilleurs forums RPG^^

Pourquoi vous êtes-vous inscrit sur Zanar Requiem ?: L'univers et l'intrigue m'interesse, de plus ce forum a l'air d'être actif et les gens sympathiques Smile
Est-ce un Double-Compte ?:[/color] nop
Revenir en haut Aller en bas
Alzangar
Etincelle des Abysses
Mil / Eldar Principal
Etincelle des AbyssesMil / Eldar Principal
avatar

Inscrit(e) le : 04/05/2009
Messages : 9

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 02
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs (I)
Localisation RP : Aucune
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 20 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Ven 8 Mai 2009 - 17:11

J'approfondis un passage de l'histoire, en attendant^^ utilisant une forme quelque peu differente du RP precedent.


Un jeune homme a l'agonie, sur un champ de bataille, allongé contre un arbre, le visage souillé par le sang, un carnet pausé sur son torse attendait. Alzangar s'appretait a écrire quelque chose, le regard flou, perdu dans ses pensées... Des corbeaux dévoraient ses jambes ensanglantées sans qu'il puisse rien y faire, ses forces l'avaient abandonnées... Il parvint a sortir son stylet d'une des poches de son vieux manteau. L'heure de sa mort était proche et la seule chose a laquelle il pensait, était le moment ou sa vie avait vraiment commencée... Prit d'une énergie nouvelle il commencait son récit.

Sombre...Froide... Sale...Ténèbreuse...
La cellule où il se trouvait refletée étrangement bien l'état de son coeur, les quatres membres attachés au mur du fond par des chaines rouillés, il était assis sur un lit de paille qu'il partagait avec des puces. Un seau sur sa gauche lui permettait de faire ses besoins, déjà plein, une odeur maladive a retourner l'estomac en émanée, des mouches par dizaines s'y régalaient... Voila l'univers dans lequel l'ex-étudiant vivait depuis des mois, sa seule source de reconfort était la petite ouverture munie de barreau qui portait sur le ciel, il pouvait rester des heures et des journées a le contempler sans jamais s'en lasser... On lui apportait a manger une fois par jour, ce qui lui donnait une idée du temps qui passait, lentement et inexorablement, au fond de lui, il savait qu'il finirait par devenir fou s'il ne sortait pas rapidement... Heuresement, la visite hebdomadaire qu'il recevait de ses geôliers lui permettait de ne tenir le coup mentalement, mais physiquement il ne changait pas, son corps puissant et ses muslces ne fondaient pas, le manque de nourriture ne le touchait pas outre mesure, et son regard haineux et déterminé brillait plus intensement que jamais, seul son teint blanchâtre témoignait d'un long isolement et d'un traitement plus que spartiate... Si la folie ne le tuait pas, l'ennuie s'en chargerait...
Pourtant, un conflit imminent le sauva de cette décheance, on vint le chercher un matin sous le bruit de l'alarme de ville, des guerrriers évacuaient les cellules, emportant tout les captifs, il les détachaient et les emenaient sans ménagement, vers le centre ville. Là, le capitaine, le responsable de tout ses tourments se trouvait en face des ex-prisonniers. Le visage ridé par la colère et la peur, il parla d'une voie hachée.

-Nous allons être attaqués par ces chiens de bannis dans la soirée!
Nos éclaireurs viennent de revenir et estime leur force jusqu'a deux fois superieur a la notre!
Et la ville ne possède pas assez d'unité pour faire face a cette menace!
La pluspart d'entre vous étiez d'anciens élèves tres prometteurs...


Retenant sa respiration, son regard s'arreta longuement sur Alzangar puis il reprit.

- Vos échecs passés seront oubliés si vous combattez de nouveau pour sauver votre ville, votre liberté vous sera rendue, et des postes au sein de l'armée des Justes vous seront accordées!

Sans rien laissait transparaitre de ses sentiments, le jeune homme fulminait d'être aussi proche de l'homme qu'il avait juré de tuer sans rien pouvoir faire. Mais une joie diabolique commencait a l'habiter au fur et a mesure du discours. Non, il ne revait pas, cet abrutis était bien entrain de leur demander de reprendre du service! Sa vengeance il l'aurait... Il avait juste a jouer le jeu. Alzangar savait que la pluspart de ses collègues de prisons détestaient l'homme auquel ils avaient affaire et qu'ils ne rêvaient que d'une chose, sa mort... Un plan germait petit a petit dans son esprit pendant que le futur cadavre continuer de parlé...

-Vous connaissez tous le chemin de l'armurerie, mais toutefois, avant de vous laisser y aller, vous devrez vous lier par serment a ne plus jamais trahir vos superieurs et a toujours obéir aux ordres, quels qu'ils soient...

Chacun leur tour, échangant des regards complices, les condamnés éffèctuèrent le salut des guerriers Juges, jurant sur leur marque et sur leur foie de proteger cette ville et ses habitants. Alzangar le fit aussi, sa foie n'avait jamais existée, et sa marque pouvait bien cramer et brûler, il n'en avait cure... Le commandant soulagé, leur permit de prendre congés et d'aller s'équiper... Un total imbécile... Alzangar a leur tête ils se dirigèrent vers la salle d'arme, seulement une dizaine de gardes les accompagnaient... Quel ironie, a un contre trois, même armés, ils n'avaient aucune chance. Il attendit que le petit groupe est disparut dans une petite ruelle pour se retourner vers ses complices, passant le pouce sur sa gorge, signe clair, ils ne devaient laisser aucun survivant, tel un seul homme, ils se jetèrent sur les guerriers, ils furent étranglés, tabassés a mort sans rien pouvoir faire, le nombre et la surprise avaient joués en leur défaveur. Se saissisant de leurs effets, armes, boucliers et armures, il cachèrent les corps dans une maison abandonnée au coin de la rue. Ils avaient le temps de finir de s'équiper avant que l'alerte ne soit donnée. Alzangar avait prit le controle de l'unité, cela ne faisait aucun doute, et personne ne cherchait a le contredire. Accompagné de ses hommes, il finit par arriver a l'armurie, gardée par deux soldats qu'il supprima sans bruit et avec une facilité déconcertante. Il ordonnait a chacun de s'armer de leurs armes de predilections et d'armures plus ou moins lourdes, cherchant pour lui même une simple épée batarde, et une veste en cuire. Une fois tous équipés, il prit la parole.

-Mon but tout autant que le vôtre et la destruction de cette ville, et la mort de ses habitants... Nous n'allons pas attendre que l'armée ennemie arrive, je compte bien leur offrir la cité sur un plateau! Nous sommes une trentaine, notre principal objectif est de tuer le plus de gradés pour ainsi semer la zizanie dans leurs troupes, ensuite nous ouvrirons les portes et combattrons avec les envahisseurs, jusque là, il faut la jouer molo, on vas se diviser en trois groupes, soyez discrets et attentifs et surtout tuez le plus d'officers sans éveiller trop les soupçons... On se retrouve avant le couché de soleil aux portes.

Ils affichaient un regard déterminé, personne ne s'opposait a sa volonté, tant mieux. Il divisa la nouvelle unité en trois groupes de dix et sortit rapidement, accompagné de sa nouvelle équipe. Leur direction ? les geôles ou devait sans doute se trouver encore le capitaine...
Il le trouva et le tua sans l'ombre d'un regret avec ses gardes, sans plus de céremonie, il repartit avec ses hommes a la recherche d'autres proies. Sa soif de sang refaisait surface et il avait de plus en plus de mal a la contenir, il tuait tout les soldats qu'il trouvait, son équipe gardait ses distances mais sans l'abandonner, elle était effreyée de ce soudain changement, Alzangar leur faisait peur, mais ils se réjouissaient d'être de son côté et refusaient de le laisser les distancer, rester avec cet homme démoniaque signifiait pour eux rester en vie plus longtemps.
L'alarme fut une nouvelle fois sonnée une a deux heures apres la mort des premiers guerriers juges, s'ensuivit alors une course poursuite éffrenée dans la ville. Alzangar et le restant de sa troupe furent les premiers a atteindre les portes, tres vite rejoint par les autres, dans un intervale d'une dizaine de minutes. Il formèrent un noyau compacte, soudé, de lames et d'épées, les portes ouvertes, ils empechaient quiconque tentait de les refermer jusqu'a l'arriver des attaquants.
Ce jour-ci, seul cinq des trentes condamnés survécurent... Mais tous moururent un sourire de satisfaction aux lèvres...


Le jeune homme fermait les yeux... Ses dernieres forces venaient de le quitter... L' heure était arrivée... Son stylet tombait sur le sol boueux dans un bruit étouffé. Un vent doux passa sur le corps désormais sans vie, tournant les pages d'un carnet...

Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
Flamme Eternelle
Mil / Apôtre des Enfers
Flamme EternelleMil / Apôtre des Enfers
avatar

Inscrit(e) le : 25/01/2009
Messages : 430

| STAFF |
ADMINISTRATEUR
Messages RP : 12
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)
Localisation RP : Château Démoniaque [EVENT N°1]
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Ven 8 Mai 2009 - 21:02

Bonsoir et (re)bienvenue Alzangar !

Comme je te l'ai déjà dit, ta demande de poste est en cours de traitement. Toutefois ta fiche n'est pas validable en l'état car il y a quelques modifications à faire :


  • Pouvoir : Pourrais-tu mieux décrire ton 3 pouvoir (Zen) ? Je n'ai pas bien compris en quoi ce pouvoir consistait et quels sont ses effets.

  • Pouvoir : Au sujet de ton 4e pouvoir (Dark smoke), le terme "affection" me gêne un peu. Tu prêtes à cette brume trop de caractéristiques humaines. Or nous avons refusé plusieurs pouvoirs et animaux qui se rapprochaient trop d'êtres humanoïdes.

  • Arme : Pour les armes, nous autorisons les évolutions. Il faudrait toutefois que tu précises, pour ton épée, comment elle passe les différents niveaux d'évolution. Certains membres ont choisi des passages par nombre de messages RP, d'autres par grade... A toi de voir. Tu peux aussi dire que tu la fera "évoluer" au cours du jeu, après un certain temps...
    Autre chose : pour le 3e niveau d'évolution, tu as choisis de ne pas le dévoiler pour l'instant. Lorsque tu voudras le mettre en place, il faudra le soumettre aux Administrateurs avant pour une petite validation.

  • Histoire : Il est dommage que tu ne parles pas du tout de ta vie chez les Bannis. Le poste ne pourra pas t'être accordé comme ça.
    Il faut que tu parles de ton arrivée sur le Continent Mutant et que tu expliques ton intégration à l'armée (et particulièrement à l'Unité des Chevaliers Noirs). Puis, tu devras décrire comment tu as obtenu le poste de Dirigeant. C'est le minimum Wink.
    Je ne te cache pas que nous appréçions aussi avoir une plus grande partie d'histoire racontant la vie du personnage dans sa race actuelle (pour toi, Banni) que dans sa race natale (pour toi, Juge).


Voili voilou. Un petit mot personnel : j'aime bien ton style d'écriture et c'est facile à lire =). Dommage que ton histoire soit quelquefois confuse... Mais sinon, c'est original ! (Dommage aussi que nous parle pas pas de ta vie de Banni >< !)
Bref, je sens que tu vas plaire à ton Chef x) !

Préviens-moi lorsque tu auras fait les modifications. Pour l'instant, ta fiche est en attente. Bonne soirée sur ZR !
_________________


Merci mon ange pour ce kit ^o^ !

Apôtre des Enfers ~ Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)

Aurica Dragonica ~ Ancienne amie proche
Nexarius Aa'rthel ~ Ami et compagnon d'armes
Aëschmel ~ Fidèle disciple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/-lucifer--en-cours
Alzangar
Etincelle des Abysses
Mil / Eldar Principal
Etincelle des AbyssesMil / Eldar Principal
avatar

Inscrit(e) le : 04/05/2009
Messages : 9

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 02
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs (I)
Localisation RP : Aucune
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 20 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Sam 9 Mai 2009 - 0:39

Bonsoir et merci Smile

J'ai édité les pouvoirs zen et Dark smoke, en esperant avoir fournis suffisamment d'informations^^
pour la première arme, les deux premiers stades seraient déjà aquis au début du Rp, je vais éditer le sujet en mettant quelque chose dans le genre: "Une fois atteint un niveau de sang absorbé, Alzangar a la possibilité de changer l'apparence de son arme".
Je soumettrais aussi la 3 eme évolution pour une validation une fois qu'elle sera prête.

Pour l'histoire, bah je vais mis mettre dès demain ><
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
Flamme Eternelle
Mil / Apôtre des Enfers
Flamme EternelleMil / Apôtre des Enfers
avatar

Inscrit(e) le : 25/01/2009
Messages : 430

| STAFF |
ADMINISTRATEUR
Messages RP : 12
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)
Localisation RP : Château Démoniaque [EVENT N°1]
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Lun 11 Mai 2009 - 21:11

Merci pour avoir apporté les modifications demandées =). Pour les pouvoirs et l'arme, cela me convient. Préviens moi lorsque tu auras fait les ajouts à ton histoire.

Je verrais avec mes collègues si nous pouvons discuter de ta demande de poste sans Senritsu. Bonne soirée à toi Wink.
_________________


Merci mon ange pour ce kit ^o^ !

Apôtre des Enfers ~ Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)

Aurica Dragonica ~ Ancienne amie proche
Nexarius Aa'rthel ~ Ami et compagnon d'armes
Aëschmel ~ Fidèle disciple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/-lucifer--en-cours
Alzangar
Etincelle des Abysses
Mil / Eldar Principal
Etincelle des AbyssesMil / Eldar Principal
avatar

Inscrit(e) le : 04/05/2009
Messages : 9

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 02
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs (I)
Localisation RP : Aucune
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 20 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Lun 11 Mai 2009 - 23:45

Ok, Merci =)


Mission de reconnaissance, encore, il commencait a en avoir jusque là de ce genre d'assignation, cela faisait deux mois qu'Alzangar et son équipe au service des bannis se farcissaient des posts de gardes ou d'éclaireurs inutiles. Finalement, apres avoir ouvert les portes de la ville, ils avaient décidés lui et les quatres survivants de rejoindre les rangs adverses, a present ils étaient dans l'unité des chevaliers noirs, leur bravoure et leur courage lors de la precedente guerre leur avaient permis de prendre l'uniforme immediatement. Pourtant depuis lors, leur situation ne faisait que empirer, au fur et a mesure, on les écartait des conflits et des missions de grandes envergures et ça ne mettait qu'Alzangar de plus en plus en rogne. Dés le départ, lors de son integration, il s'était mis a penser que le vieil homme qui dirigait actuellement les chevaliers noirs ne l'aimait pas, sans doute le fait qu'il était déjà si populaire au sein de ses propres troupes apres une seule et unique bataille. Quoi qu'il en soit, Alz en bavait, tout les jours, le dirigant prenait un malin plaisir a venir observer ses hommes lors des entrainements, qui étaient bien different pour notre jeune homme, lorsque tout le monde devaient courir une trentaine de kilomètres, il devait en faire le double. Lorsque les simulations de combat arrivées, ce n'était pas un mes trois adversaires qui lui faisaient fasse. Il résistait du mieux qu'il pouvait, il était le premier levé et le dernier couché, il surpassait de loin n'importe qui dans n'importe quelle discipline, bien décider a montrer sa superiorité au commandant, envers qui une singulière curiosité commencait a naitre. Petit a petit, Alzangar eu la certitude que si cet homme se montrait si froid et cruel, ce n'était pas par jalousie ou mechanceté, non, cet homme avait de l'experience, il connaissait ses hommes et son travail, il accordait des signes de têtes appréciateurs lorsqu'il voyait que certains se donnaient vraiment a fond, a d'autres, moins confiants ou en difficultés, il souriait, ce qui leur redonnait un peu d'énergie... Alzangar lui n'avait jamais rien, pas même un regard, a prmière vue, mais il savait que lorsqu'il avait le dos tourné, celui-ci l'étudiait longuement et intensément, il se sentait observé, ce qui le poussait a se donner encore plus. Un accord tacite naquit entre eux mais le jeune homme n'arrivait pas a comprendre pourquoi lui et son équipe se voyaient assigner ce genre de missions inutiles... Il était meilleur que ça, et même si le restant de son groupe n'étaient pas des surhommes ils étaient plus coordonnés et soudés que la beaucoup de guerriers.
La reponse ne tarda guère, il fut convoqué pour la première fois dans le bureau du vieil homme dès son retour de mission, ils étaient seuls, la salle était spacieuse et bien décorée, des tableaux et portraits hornés les murs, des canapés en cuirs noirs formaient un cercle autour d'une table basse en cristal. Un magnifique tapis representant le coeur d'une bataille s'étendant sur le centre de la pièce. Cette salle, l'ambiance et l'odeur qui en émanait, plaisait a Alzangar, il s'y sentait bien; en face de lui, accoudé sur un bureau, le commandant fumait un gros cigare a moitié consumé, un sourire amicale laissait transparaitre une rangée de dents blanches et parfaitement alignées. Le jeune homme fit le salut adequat avant de se mettre au repos, sans toutefois détourner le regard, il esperait bien avoir des explications, maintenant qu'ils étaient face a face.
Le vieil homme déposa son cigare sur son cendrier puis se leva, il sortit deux verres ainsi qu'une bouteille de whisky d'une de ses armoires avant de venir s'asseoir sur un des fauteuils central. Il intima Alzangar d'un geste de la main de faire de même tout en remplissant genereusement les coupes.

-Que fêtons-nous?

Le jeune chevalier venait de parler sans l'accord du maitre des lieux et avait prononcé cette phrase sur un ton singlant et sarcastique. Le commandant n'y fit pas attention, preferant laisser passé cette entorce a la règle pour cette fois, des sujets beaucoups plus important devait être abordés pour qu'il perde son temps en remontrance; surtout qu'Alzangar n'était pas genre a écouter ce genre de sermont...
Il observa le nouveau bannis longuement avant de prendre la parole, son ton était d'une gravité qui surpris le jeune homme.

-Nous fêtons ton ascension au post de commandant. En quelque sorte...

Aucun des deux ne broncha, un nouveau sourire apparut sur le visage du vieil homme.

-Nous n'avons plus de temps, je vais fair vite, ouvre bien tes oreilles petiot, ce que tu vas entendre risque de te surprendre, mais ne m'interompt pas.
De nombreuses personnes convoitent ma place depuis des années donc qui veulent ma mort... Je vieillis de jour en jour, je m'affaiblis, ma puissance d'autrefois n'est aujourd'hui plus que l'ombre d'elle même... Mon statut et mes gardes ne me serviront a rien dans cette guerre, la loi du plus fort règne sur cette terre.
De nombreuses disparissions et meurtres chez les chevaliers noirs les plus prometteurs surviennent chaques jours... Tu dois commencer a comprendre pourquoi je t'ais gardé éloigner de tout et de tous, pourtant ta célebrité au sein de l'unité ne fait qu'augmenter et j'ai de plus en plus de mal a m'assurer de ta sécurité même si tu pense pouvoir t'en occuper seul. Tu as du talent petit, beaucoup de talent, tu es fait pour mener les chevaliers noirs au combat, pour gagner des guerres... Malheuresement trop d'ennemies rôdent dans l'ombre... Tu devras t'imposer comme tu l'as fait jusqu'a maintenant, gagner le coeur de tes hommes, faire comprendre aux ambitieux que TU es désormais leur chef, tu devras te montrer dur et même cruel, sans pitié, tu devras montrer l'exemple et dominer d'une main de fer, éxècutant quiconque se place sur ton chemin...


Alzangar restait de marbre, pourtant au fond de lui il était profondement troublé, ce vieil homme lui offrait ce don il avait toujours rêvé, grace a lui, il n'aurait pas a passer tout les échelons et il serait sans doute un des plus jeune dirigant de l'histoire, mais il n'allait pas jusqu'a éprouver de la sympathie ou de la compassion pour le commandant plus une sorte de reconaissance qu'autre chose... il avait bien compris le sous-entendu de ces paroles, ce que ce vieillard voulait lui faire comprendre a tavers son discours, étrangement cela ne le derangait pas outre mesure, cet experience pourrait même se montrer enrichissante... Tuer un Commandant en combat singulier...

-Je vois a ton air calculateur que tu as compris ou je voulais en venir, le combat se déroulera lors des prochains jours de fêtes, mais avant tu devras me défier en publique. Sache que même si je t'ais choisis pour me succéder je ne te laisserais pas gagner facilement. Il n'y aura aucun trucage et je compte bien m'offrir une belle mort!



Face a face a nouveau, mais dans l'arène cette fois-ci, des milliers de spectateurs étaient venus admirer l'adresse des deux combattants. Ils s'observaient longuement, la tension était palpable. Ils souriaient tout deux. Quelques heures plutôt, Alzangar devant l'estrade réservé aux dirigeants, avait défié le vieil homme pour son titre, le refus dans ces conditions n'était pas acceptable, sous peine de perdre la face... Maintenant, ils n'étaient plus qu'a quelques secondes du début du combat, lorsque le gong sonnerait, l'execution du futur ex-commandait commencerait, oui, car pour notre jeune homme ceci n'était rien d'autre qu'une éxecution, il ne prendrait aucun plaisir a se battre aujourd'hui, ni a tuer ce vieillard... Mais il ne se retiendrait pas pour autant, non, il avait quelque chose a prouver aux spectateurs, il devait les convaincres qu'il était le meilleur, et pour ça, la seule solution était d'en finir le plus vite possible, il montrerait ainsi l'écard de niveau entre eux...

Un bruit sourd se fit entendre, le combat commencait. Alzangar ne perdit pas de temps, il sortit son épée du fourreau d'un souple mouvement du poigné, il s'élancait, une vitesse fulgurante, une technique magnifique, une assurance diabolique. Le vieille homme fut prit de cours, il parvint in extremis a parer la première attaque et a esquiver une botte mesquine, mais ne put eviter une profonde entaille au torse. l'ex-Juge lui sourit tout en reculant, en fin de compte, faire durer un peu le combat serait amusant, il était surpris de l'adresse encore presente chez le commandant, mais il n'allait pas ralentir le rythme, au contraire. Le premier échange chez Alzangar était toujours le plus doux, son style crescendo, son art montant en intensité au fil du duel, plus le combat durait, moins de chances son ennemi avait de s'en sortir vivant.
Alzangar repartit a l'assaut, quelques échanges d'une brutalité impressionante eurent lieux avant qu'il ne prenne le dessus, il s'amusait avec sa victime, cruellement, l'assaillant de tout côtés, sa peau et ses vêtements partaient en lambeaux, le vieillard, honteux et offusqué tenta bien de reprendre le dessus, vaine tentative, le jeune homme ne lui laisserait pas même l'honneur de mourir gracieusement. Personne ne se servait d'Alzangar, jamais, sous peine de se voir trahir en retour de la plus vil manière... Il attendit donc que l'ex-commandant s'effondre de fatigue, épuisait, il finit par se laisser tomber sur les genoux, incapable de la porter plus longtemps, son épée s'échappant doucement de ses mains pour aller a la rencontre du sol dans un bruit étouffé.

-Maudit sois-tu...

Le nouveau dirigeant le lorgnait de haut, un sourire de victoire sur le visage, il ramena gracieusement son arme dans les airs puis la rabattit dans un mouvement, parfait et sec, qui trancha, gorge, trachée et os. La tête du vieil homme roula sur le sable fin de l'arène... Une acclamation assourdissante se fit entendre, des milliers de voies criaient son nom. Il essuya sa lame sur le corps inerte du mort avant de la rengainer. Dépourvue de remors, Il s'asseya a même le sol, savourant son ascension...

Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
Flamme Eternelle
Mil / Apôtre des Enfers
Flamme EternelleMil / Apôtre des Enfers
avatar

Inscrit(e) le : 25/01/2009
Messages : 430

| STAFF |
ADMINISTRATEUR
Messages RP : 12
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)
Localisation RP : Château Démoniaque [EVENT N°1]
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Mer 13 Mai 2009 - 18:49

Eh bien c'est impeccable =). Joli récit. Pour moi tout est ok, il ne manque plus que l'accord pour ton poste. J'en parlerai avec mes collègues ce week-end si Senritsu n'est pas passé entre-temps.

Je place ta fiche [En attente pour demande de Poste]. Bonne fin de journée.
_________________


Merci mon ange pour ce kit ^o^ !

Apôtre des Enfers ~ Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)

Aurica Dragonica ~ Ancienne amie proche
Nexarius Aa'rthel ~ Ami et compagnon d'armes
Aëschmel ~ Fidèle disciple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/-lucifer--en-cours
Lucifer
Flamme Eternelle
Mil / Apôtre des Enfers
Flamme EternelleMil / Apôtre des Enfers
avatar

Inscrit(e) le : 25/01/2009
Messages : 430

| STAFF |
ADMINISTRATEUR
Messages RP : 12
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)
Localisation RP : Château Démoniaque [EVENT N°1]
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Jeu 21 Mai 2009 - 18:05

Bonsoir bonsoir. Les Administrateurs et les Chefs de Race te présentent leurs excuses pour la longue attente. Mais bonne nouvelle : Senritsu donne son aval. Le poste t'est donc accordé. Félicitations =) !

Fiche VALIDEE ! Bravo et BON JEU sur Zanar Requiem Wink

Je t'ajoute à tes Groupes (Bannis et Séminaire de Condamnation) et je te mets ton Rang (Mil / Eldar Principal -- Entraîné)

Tu es donc autorisé à intégrer le jeu.
Si tu manques d'idées pour ton entrée dans le RP, je t'invite à jeter un coup d'oeil au
Panneau d'Information du Temple Maudit.
Je crois aussi savoir que quelques nouveaux cherchent des partenaires Rolling Eyes ...


/!\ N'oublie pas de comptabiliser TES "Messages RP" en modifiant le champ correspondant dans ton Profil /!\

_________________


Merci mon ange pour ce kit ^o^ !

Apôtre des Enfers ~ Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)

Aurica Dragonica ~ Ancienne amie proche
Nexarius Aa'rthel ~ Ami et compagnon d'armes
Aëschmel ~ Fidèle disciple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/-lucifer--en-cours
Narumi Ayumu
¤ Race Master ¤
Juge Suprême
¤ Race Master ¤Juge Suprême
avatar

Inscrit(e) le : 26/01/2008
Messages : 1494

| STAFF |
FONDATEUR
Messages RP : //
Statut RP : Chef ~ Monarque de l’Inquisition
Localisation RP : Palais de Justice
Vent
Capacité Spé. : Clairvoyance
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 19 ans
Animal: BYAKKO - Le Tigre Blanc
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   Jeu 21 Mai 2009 - 19:54

Bonsoir Alzangar !
Inutile de te souhaiter la BIENVENUE n'est-ce pas ? ^^"

Eh bien ayant lu ta Fiche, je me permets simplement d'en dire un mot : de graves fautes d'orthographe gâchent un récit particulièrement original ! Fais donc attention à l'avenir. Concernant ton Histoire, comme je le disais, le style est très sympa, mais au final, je dois admettre que la 1ère partie est assez "floue". J'ai mis un moment à bien comprendre où et quand se déroulait l'action... M'enfin pour l'arrivée au pouvoir de ton personnage, rien à redire c'est parfait. D'ailleurs ton personnage correspond bien à son Poste, ce qui est un élément-clé pour l'obtention de ceux-ci. Néanmoins je n'aurai pas fait ce choix, pour l'Avatar x)
Bref bref tant que j'y pense, j'aimerais te demander quelque chose... L'événement que tu relates dans ton Histoire est d'assez grande envergure, tout de même. Je voudrais donc ton accord pour l'utiliser au sein du RP. Maintenant, il n'est pas non plus dit qu'il sera un jour cité mais bon... Ne sait-on jamais si on en aura besoin lool Ainsi, à cette fin donc, j'aurais besoin de 2 renseignements : le nom de la ville en question, et de combien d'années date l'événement. Merci de m'envoyer un petit mail à ce propos :p

Dans tous les cas, tu as bien évidemment ma VALIDATION. Je remercie également Lucifer pour s'être occupé des affaires administratives Wink
    Voilà voilà, je terminerais en te souhaitant un BON JEU sur Zanar Requiem Cool

_________________
Amicalement


//




Mirci Koupaing ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/narumi-ayumu-chef-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alzangar >> Dirigeant de l'Unité des Chevaliers Noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zanar Requiem :: [Hors Jeu] Administration :: Présentations :: BANNIS Validés -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit