Zanar Requiem
| Bienvenue |

Rejoignez-nous dans l'univers fantastique de Zanar Requiem,
où se mèle combats, magie, aventures et mystères !

Incarnez un Juge ou un Ange du côté du BIEN,
ou sombrez vers le MAL en jouant un Démon ou un Banni...

Nous vous attendons nombreux =)




Une Guerre millénaire orchestrée par des Clans avides de pouvoir... Serez-vous pour le Bien ou pour le Mal ?
 
CarteBestiaireAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Lun 27 Avr 2009 - 2:48




Nom :

Holheim

Prénom :

Haseo

Surnom :

Prince of Darkness / Terror of the Death

Sexe :

Masculin

Âge :

Ce jeune Lord dispose d'une apparence lui donnant l'aspect d'un adolescent de dix-neuf ans. Néanmoins, chez les Ombres, le temps marque moins les individus en fonction de leur puissance spirituelle. Ainsi, le commun des êtres de cet espèce vieillit physiquement dix fois moins vite que la normale. Mais les individus dotés d'un haut potentiel psychique vieilliront jusqu'à quinze, voir vingt fois plus lentement qu'un être humain. Cela n'arrive cependant que lorsqu'ils ont atteint leur majorité, les mineurs vieillissant de manière classique. En somme, dans des termes temporels correctes, Haseo est donc doté de près d'une quarantaine d'années, ce qui demeure excessivement jeune au sein du peuple de l'Obscurité dont il fait parti.

Animal :





Descendant de la famille royale des Ombres, Haseo se doit de posséder un familier du même rang que lui. Depuis qu'il est venu au monde, il possède un gardien très peu conciliant n'étant autre qu'un Cerbère. Ce chien tricéphale demeure le plus fidèle ami que le Pyromancien ait jamais eu. D'un loyauté sans égale, la créature n'hésite pas à combattre aux côtés de son maître, mais également à le réconforter quand il sent que ce dernier va mal ou est tracassé par quelque chose. Le poil noir et dru de l'animal lui donne une apparence plutôt effrayante, ses trois queues fouettant l'air avec vivacité lorsqu'il décide de se mettre en mouvement. Mesurant près d'un mètre soixante pour un poids avoisinant les quatre-vingt-dix kilos, Cerbère, aussi surnommé Kerberos de temps à autres par son maître, passe le plus clair de son temps à veiller sur le jeune Lord. Le lien qui unit les deux individus est assez fort pour que la créature mythologique puisse se mettre à la recherche d'Haseo pendant des jours, voir des semaines, si jamais il venait à être séparé de ce dernier. Mais il faudrait tout de même quelque chose d'assez imposant pour que ses six yeux écarlates comme ceux de son maître ne viennent à perdre de vu celui-ci. Qui plus est, sa musculature puissante lui permet de courir à vive allure, pouvant même transporter l'Ombre sur son dos sans difficulté apparente. Sa vitesse de pointe avoisine les soixante kilomètres par heure lorsqu'il est chargé à vide, ce qui donne un aperçu de la puissance contenue dans les pattes de l'animal. La force de pression de ses mâchoires est assez grande pour pouvoir broyer la pierre. Ajoutez à cela le fait qu'il possède trois têtes et vous obtenez un chef de chantier spécialisé dans la démolition. Néanmoins, même si son caractère est plutôt méfiant, le poussant à grogner devant tout nouveau visage, ce canidé demeure plutôt docile à la présence du jeune Holheim, se laissant facilement caresser par ce dernier, signe du domptage que celui-ci a effectué sur l'animal. Cependant, il serait déconseillé d'essayer d'effleurer le poil noir de cette créature lors d'une première rencontre avec lui. Affichant ses émotions sans aucune retenue, Cerbère n'hésitera pas à vous grogner dessus s'il vous perçoit comme une menace, ou même à vous sauter dessus pour vous attaquer si jamais vous avez la mauvaise idée d'essayer de vous en prendre à son maître par surprise. Malgré cela, il restera assis pendant un combat si jamais Haseo venait à lui en donner l'ordre.





Malgré son caractère qui en fait un parfait compagnon, toujours agréable pour son maître, ce chien tricéphale dispose d'aptitude au combat redoutable. En effet, en cas de bataille, le monstre n'hésite pas à utiliser l'un de ses principaux pouvoirs, à savoir augmenter la rigidité de son poil pour que ce dernier prenne l'apparence d'une armure assez lourde, donnant un aspect encore plus monstrueux à la bête. S'il est plus lent sous cette forme, sa vitesse baissant de moitié, sa résistance est en revanche beaucoup plus importante. Bien que ses origines infernales le rendent insensible à la chaleur des flammes, son niveau de défense sous cette forme est tout bonnement impressionnant. Cela fait de lui une monture idéale dans les batailles où il n'hésite pas à s'illustrer, courant à vive allure en ignorant le commun des dangers que constituent les armes de ses adversaires. S'il est évident qu'il est moins haut qu'un cheval, Kerberos est en revanche beaucoup plus dangereux. Une collision contre ce canidé blindé aurait pour conséquence de briser les os de n'importe quel soldat de base... alors le voir charger au milieu de la mêlée avec son psychotique de maître assoiffé de combat n'est jamais une bonne chose. Cette manière de combattre sensiblement bourrin, voir même totalement barbare, provient sans doute d'une quelconque influence qu'aurait eu le jeune Holheim sur son familier. Mais même si ce dernier venait à être grièvement blessé, jamais il ne dérogerait aux ordres de son maître, préférant la mort à la désobéissance. Qui plus est, sa forte volonté de vivre est aisément perceptible dans ses yeux, chacun d'entre-eux luisant d'un éclat rouge vif pouvant être aperçu au travers des casques recouvrant chaque tête. Mais malgré cette nature sauvage le laissant souvent en proie au carnage sur les champs de bataille, cet animal demeure parfois un simple chien heureux d'accompagner son maître, et c'est sans doute de cette manière qu'il est perçu par Haseo la plupart du temps.

----------

Camp :

Mal

Race :

Démon, plus particulièrement de la caste des Ombres.

Cette race de démon est considérée comme étant issue des Ténèbres elles-mêmes, ce qui leur value l'appelation de "Ténèbres Vivantes". Habituellement muée par un instinct destructeur, il est nécessaire pour elle de conserver une certaine stabilité mentale si elles désirent ne pas se voir désincarner, ne devenant alors rien d'autre qu'une parcelle d'Obscurité dont le seul but demeure la soif de sang et de destruction de toute parcelle de vie. Toute Ombre montrant des prémisses de désincarnations se voit donc instantanément détruite, afin de limiter les risques que cela incombe sur Zanar. C'est d'ailleurs pour cette principale raison que les représentants de cette espèce demeurent plutôt mal vu dans ce monde, leur présence étant souvent synonyme de carnage et d'annihilation. Néanmoins, leur puissance au combat n'est plus à démontrer. Leur principal potentiel résulte de leur faculté d'assimilation, ainsi que leur grande résistance à la magie, ce qui en fait bien souvent des guerriers d'une grande fiabilité. C'est en particulier dans le domaine de la célérité que les Ombres excellent, leur vitesse demeurant parmi les plus impressionnantes dans l'ensemble des créatures connues sur Zanar. Si leur vitesse demeure leur principal atout, ces créatures disposent pour les plus raisonnables d'entre-elles d'un esprit assez vif. De forme plus ou moins humanoïde, elles sont reconnaissables à leurs iris écarlates capable de luire dans l'obscurité, leur permettant de voir au travers de celle-ci. Ces yeux disposent par ailleurs de l'intéressante caractéristique de briller d'une lueur intense lorsque les Ombres activent leur magie ou se préparent à un assaut de ce type. Le cas du jeune Holheim est assez particulier dans le sens où il est issu de la lignée royale de cette espèce. Il dispose d'un entraînement et d'un enseignement particulier, ainsi que de facultés au-dessus de la moyenne pour cette race de démon. Tant ses aptitudes physiques que sa magie ou encore son sens stratégiques font de lui un parfait leader et combattant. Qui plus est, sa dévotion envers son camp est assez grande, même si malgré tout, on peut sentir un tempérament assez explosif derrière les actes de l'adolescent. Étant le "Prince des Ombres", son sang est particulièrement sensible au phénomène de désincarnation qui concerne son espèce, ce qui renforce le côté dangereux du personnage, même s'il tente de ne pas succomber à son instinct destructeur et carnassier.

Capacité Spéciale :

Pouvant trouver par lui-même divers moyens de voler avec plus ou moins d'aisance, Haseo s'est davantage penché sur la maîtrise de la Nappe de Brume au cours de ses entraînements auprès de son précepteur royal. Cette faculté lui permettant d'augmenter d'une manière en rapport avec son niveau, ses capacités de base, c'est donc tout à fait compréhensible que le tacticien qu'il est opte pour une telle faculté.

Pouvoir Élémentaire Primaire :

Ténèbres

Pouvoir Élémentaire Secondaire :

Feu

----------

Poste


• Classe : Militaire.
• Caste : Militaires ~ Chiens de Khorne.
• Statut RP : Militaires ~ Sous-Dirigeant.
• Rang : Divideur de Khorne.


Dernière édition par Haseo Holheim le Dim 26 Juil 2009 - 23:02, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Lun 27 Avr 2009 - 2:56




Pouvoirs Maîtrisés :

Créationnisme :




Connue jadis sous le nom d'Anti-Technique des Ténèbres, il s'agit ici d'une arcane visant à matérialiser la pensée de l'utilisateur. Néanmoins, impossible de créer quoi que ce soit sans avoir un matériau de base à travailler. C'est pourquoi ici, c'est la matière première la plus inattendue qui est exploitée, à savoir l'âme du manieur. Ne pouvant créer que des armes, ce dernier utilise la force de sa psyché pour faire apparaître un ou plusieurs instruments de combat. La résistance des lames dépend directement de la force d'âme de l'utilisateur ainsi que de sa volonté. Plus le niveau de ce dernier augmente, et plus il devient capable de forger un nombre impressionnant d'épées à la fois. En rapport direct avec l'instinct combattif du forgeron d'arme, ces lames disposent tout de même d'un certain inconvénient. En effet, il faut savoir qu'à chaque fois que l'une d'entre-elle brise, une douleur inimaginable vient assaillir la poitrine du créateur. Étant l'incarnation de sa psyché, il est normal que briser l'une de ces armes touche directement celle-ci. Cependant, le nombre de lames créées n'a rien à voir avec la résistance de celles-ci. En effet, qu'il forge une seule ou plusieurs armes d'un coup, la résistance de celles-ci ne dépend que de la force d'esprit de l'Ombre. Cependant, la quantité est quant à elle en rapport direct avec la résistance psychique de l'individu, ce dernier risquant de passer de vie à trépas si jamais il vient à forger trop d'armes à la suite. Cependant, le maître d'arme ayant enseigné cette arcane à Haseo lui a fait mention de ce qui est considéré comme la "Quintessence du Créationnisme", à savoir la matérialisation ultime. Ce sort, uniquement accessible aux âmes les plus fortes, porterait le nom d'Infinite Battlefield, représentant une plaine où s'étendrait à perte de vue des lames créées par un esprit extrêmement puissant et vindicatif.


Sceaux de Suractivité Corporelle





Cette arcane est tout bonnement une faculté typique aux Ombres. Le corps et l'esprit de celles-ci est scellé à la naissance de sorte à éviter la Désincarnation précédemment citée. Néanmoins, en grandissant, il est possible d'apprendre à briser ces sceaux, ce qui a pour résultante une suractivité du corps augmentant grandement les facultés de base de celui-ci, qu'il s'agisse de la force pure, de la célérité ou encore de la résistance, tant magique que psychique. Le nombre total de sceaux que porte l'âme d'une Ombre est en principe de trois, chacun pouvant être levé. Le premier d'entre-eux est repérable par l'apparition de marques sur le corps de l'individu, celles-ci n'étant autre que les inscriptions rituelles ayant servi à graver l'incantation à la naissance de la créature. Une fois le sceau levé, ces marques volent littéralement en éclat. Si le deuxième sceau se lève, alors c'est un tatouage de sang qui commence à apparaître sur le corps de l'utilisateur. Cela est dû à l'augmentation de la température interne du corps, dilatant les vaisseaux sanguins pour faciliter la circulation du sang dans l'organisme, augmentant encore les capacités de l'utilisateur. Le dernier sceau quant à lui, n'est en principe jamais levé. En effet, il s'agit tout bonnement du dernier sortilège qui marque la limite entre la raison et l'instinct de Ténèbres pures qu'est l'Ombre. Levé un tel sceau reviendrait à enclencher le processus de Désincarnation. C'est d'ailleurs par celle-ci qu'il est repérable, le blanc des yeux de l'utilisateur se teintant d'une huile noire et sa raison disparaissant dans les limbes. Peu de personnes parvinrent à retrouver l'esprit après avoir levé ce dernier sceau. Chaque sceau porte une appellation qu'il faut prononcer pour le briser, à savoir "Sello Primero", "Sello Segundo" et "Sello Tercero" pour chacun d'entre-eux.
Cependant, après chaque combat, les sceaux se reforment d'eux-même, reconstruisant la barrière magique séparant la raison de l'instinct destructeur des Ombres. Il est cependant mention dans les écrits royaux d'un sceau supplémentaire accessible aux membres de la famille royale. Leur lignée serait en effet capable, si jamais l'individu en question parvenait à maîtriser sa Désincarnation, de briser le Sceau originel de l'âme, "Sello Cero", lui permettant d'entrer dans une forme nouvelle, dîtes d'Archidiable, équivalent diabolique de l'Archange. Mais à ce jour, aucun membre de la lignée royale n'est parvenu à un tel résultat et Haseo lui-même n'a jamais osé dépasser le deuxième sceau.


Futurs Pouvoirs :


Télékinésie :


Aussi appelé la "force de l'esprit", cette capacité est assez répandue de par le monde. Il s'agit ici d'un pouvoir lié à la pensée, permettant de déplacer les choses. Mais plus que cela, il s'agit aussi de pouvoir lire dans les esprits des personnes se trouvant à proximité. Néanmoins, même si ces deux capacités augmentent avec le niveau de l'utilisateur, lui permettant de déplacer des objets de plus en plus lourds, ou de pouvoir aller jusqu'à influer dans les décisions des esprits plus faibles que lui, ce pouvoir dispose d'autres attributions, comme par exemple, pouvoir détecter la présence d'autres créatures vivante dans un périmètre prédéfini, lui aussi augmentant avec le niveau de l'utilisateur. Ayant reçu une éducation mêlant maîtrise du corps et de l'esprit, il est normal pour un Prince des Ombres comme Haseo que d'avoir développé ce talent naturel au fil de longues heures d'entraînement avec son précepteur.



Lycanthropie Infernale :





Il s'agit là d'une arcane de transformation pure et simple, augmentant le potentiel du combattant. Ce dernier se change rapidement en une créature hybride, proche de l'humain et du canidé. Doté d'une épaisse ossature ressortant de par son corps, ainsi que de trois queues assez souples malgré leur solidité excessive, l'Ombre se change ici en Lycaon Infernal, ou plutôt en Garou de cette espèce. La rapidité, la puissance physique, la résistance... chacune de ces facultés est ainsi augmenté radicalement, même s'il est vrai que la célérité demeure la caractéristique la plus boostée. Les os de la créature ressortant en pic de part et d'autre de l'enveloppe charnelle de l'hybride, ces derniers sont aussi dur que la roche, si ce n'est plus, en plus de constituer de véritables armes naturelles. Tant les griffes que les crocs de l'utilisateur de cette technique se voient croître de manière impressionnante, augmentant cet arsenal offensif qu'offre la nature à cette créature. Mais c'est principalement par l'extrémité des trois queues que l'Ombre choisit de lancer des arcanes à base de magie, celle-ci se concentrant à cet endroit stratégique de son anatomie. Autant le dire immédiatement, il n'est jamais bon de croiser une Ombre sous cette forme, car sa soif de sang et de carnage est exacerbée à la limite de sa raison de démon. N'utilisant que très rarement des armes et préférant se battre à main nue, les utilisateurs de la Lycanthropie Infernale sont connus pour leur caractère sauvage et brutal, déchirant les membres de leurs adversaires et s'abreuvant de leur sang comme de véritables loups infernaux. Sur un champ de bataille, cette forme demeure redoutable, car l'instinct animal de l'Ombre étant à son apogée, le carnage demeure assuré, pouvant occire plusieurs individus à la fois avec une aisance tout bonnement terrifiante.





Le jeune Holheim ne dispose pas d'armes à proprement parler, peut-être pour paraître inoffensif aux premiers abords afin de profiter d'un quelconque élément de surprise. Ici, ce ne sont pas les armes, mais les vêtements qui constituent l'atout du Lord. Ces derniers s'adaptent en effet à toute arme qu'il vient à manier en combat, se changeant tantôt en cuir souple, tantôt en épaisse armure selon la lame utilisée. Préférant bien souvent user du créationnisme pour se forger celles qu'il utilisera au fur-et-à-mesure du combat. Néanmoins, il existe certaines lames qu'il préfère utiliser à toute autre et dont il se sert selon les besoins de l'affrontement.

Twin Blade :

Utilisant deux dagues crantées, le Pyromancien privilégie ici la vitesse, ses vêtements s'adaptant à ce fait en devenant plus léger, faits de cuir excessivement souple et rigide. Les arcanes physiques utilisées sous cette forme ne sont peut-être pas des plus puissantes, mais les enchaînements sont assez longs et ne laissent aucun répit à l'adversaire. Il s'agit le plus souvent d'une forme qu'utilise Haseo afin de jauger son opposant, ou pour l'affaiblir sans chercher à le tuer. C'est ce que l'on pourrait appeler ainsi la forme la plus faible de l'Ombre. Néanmoins, elle demeure relativement pratique pour passer inaperçu plutôt que de se trimballer une épée des plus imposantes qui soient.

Punisher :

Cette fois, il s'agit de la totale opposition du Twin Blade précédemment cité. C'est la force physique qui est mise en avant, cette arme n'étant autre qu'une épée massive dotée de crans le long de la lame. Ces derniers sont capable d'entrer en rotation afin de trancher tout ce qui entre en contact avec elle, y compris les lames des autres combattants. Sa taille et son poids pourraient sembler assez handicapant, mais l'épée étant générée par le Pyromancien, elle n'est autre qu'une matérialisation de son âme et demeure d'une aisance à manier pour le moins troublante si l'on en juge la manière dont s'en sert Haseo. Avec cette lame, les vêtements du Lord changent pour devenir une épaisse armure plutôt solide, mais pas non plus trop lourde afin de ne pas entraver ses mouvements.

Deathscythe :

Ici, la célérité est mise au service de la volonté de tuer. En effet, la lame matérialisée n'est autre qu'une faux dont l'extrémité du manche n'est autre qu'une pointe acérée pouvant servir de lance. Si la lame peut être ou non crantée selon le bon vouloir du créateur de celle-ci, le tranchant est quant à lui excessivement redoutable. C'est d'ailleurs la maîtrise de cet instrument au cours de différentes batailles qui valu au jeune Holheim le surnom de "Terror of the Death", l'adolescent se tenant seul avec sa faux sur un monticule de corps démembrés, tranchés par la lame qu'il tenait en main. Célérité et efficacité, voilà les maîtres mots de cette arme. Sous cette forme, le corps de Haseo est recouvert d'une fine carapace noire afin de lui permettre de bouger aisément en le protégeant un minimum.

Gunner :

A présent, il s'agit des armes les plus étranges qu'ait jamais forgé le Pyromancien. Ayant imaginé lui-même la chose, il se dote alors de deux mini-canons capable de canaliser son énergie magique élémentaire pour la recracher soit par projectile, soit par faisceaux de Feu ou de Ténèbres. La portée de ses attaques est ainsi décuplée de manière assez impressionnante, lui permettant bien souvent de frapper le premier lorsque son adversaire est situé très loin. Lorsqu'il utilise ce nouveau type d'arme, c'est alors une apparence complètement différente de précédemment que lui donne ses vêtements royaux. En effet, il est ici vêtu de blanc et gris, le tissu assez souple permettant de se mouvoir avec facilité et célérité.


Dernière édition par Haseo Holheim le Dim 26 Juil 2009 - 20:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Lun 27 Avr 2009 - 2:57




Haseo dispose du physique classique à celui d'un adolescent de dix-neuf ans. Cependant, sa musculature est assez développée pour ne pas passer inaperçu, même s'il n'a rien à voir avec un mastodonte. Mesurant près d'un mètre soixante-seize pour un poids approximatif de soixante-neuf kilos, on peut dire de lui qu'il est assez bien proportionné. Sa silhouette est assez fine et élancée, traduisant une certaine souplesse ainsi qu'une agilité qu'il se plait à démontrer au cours de ses entraînements rigoureux ou de ses combats avec ses amis ou rivaux. La caractéristique la plus flagrante chez cette jeune Ombre provient sans nul doute de la couleur de sa chevelure. Celle-ci est plutôt grisonnante, tirant vers le blanc, alors que la plupart des démons, surtout chez les Ombres, sont principalement bruns. Cela lui valut d'ailleurs une enfance assez difficile avec les autres représentants de son espèce du même âge que lui, la différence n'étant jamais bien perçue, même chez les créatures du Mal. Cette coiffe plutôt singulière est plutôt courte, se disposant en mèche qui biquent de temps à autres, se hérissant lorsque le caractère de leur propriétaire les électrise légèrement à la suite d'une colère. A cela, il ne faut pas oublier d'ajouter que, de par son lignage royal, ce Pyromancien dispose d'une paire d'yeux dont la teinte n'est autre que rouge vive, luisant même dans l'obscurité la plus oppressante. Ce trait génétique est une preuve de son appartenance à la famille royale, seule celle-ci ayant des pupilles écarlates. Autre fait relativement notable, cet adolescent pour le moins hors-normes disposent de tatouages rouges parcourant l'ensemble de son corps. En réalité, il ne s'agit de rien d'autre que des marques également affiliées à la famille dirigeante de cette race de démons. A proprement parler, ils n'ont aucun effet, mais il semble que tout comme les iris du jeune homme, ces marques soient capables de briller dans l'obscurité selon le bon vouloir de leur porteur.


Pour s'habiller, on pourrait croire que, venant d'une famille royale, ce démon serait susceptible de porter des costumes aussi pompeux et voyants que ridicules. Mais en réalité, il n'en est absolument rien. A dire vrai, le Lord des Ombres ne porte sur lui qu'un seul et unique costume, ce dernier étant son cadeau de naissance offert par son père et créé par les artisans occultes les plus qualifiés parmi ce peuple si singulier. A l'origine, cela n'était rien d'autre qu'une cape d'apparence tout à fait banale. Mais une fois au contact de la peau de son propriétaire, le vêtement reste lié à ce dernier à jamais, s'adaptant aux besoin de celui-ci. Même s'il utilise des dessous cent pour cent pure soie pour sa peau sensible, la plupart des habits que l'on voit à ce jeune homme ne sont en réalité qu'une seule et même parure. En général, le Pyromancien préfère porter des choses plutôt décontractées, c'est pourquoi bien souvent, il alterne entre sa tenue de Gunner ou celle de Twin Blade. A dire vrai, c'est principalement la première qu'il utilise lorsqu'il est au sein du château démoniaque, n'ayant pas peur de se faire remarquer. Mais lorsqu'il en sort, ce sont les vêtements du manieur de dague qu'il utilise, ce afin de passer inaperçu ou pour éviter d'attirer trop l'attention sur lui. Pour une efficacité totale et une discrétion encore plus grande, il lui arrive bien souvent de se munir également d'un long manteau noir à capuchon qui masque le haut de son visage. Cependant, ses yeux luisant d'une lueur écarlate permettent généralement d'imaginer l'expression qu'il adopte sous l'obscurité de sa capuche. C'est avant tout l'esprit de liberté qui motive cette Ombre à porter ce genre de vêtements, celui-ci se livrant bien souvent à des courses-poursuites ou même à de simples sauts dans le vide au sein de la Capitale Infernale afin de garder la forme et de se sentir bien dans son corps. C'est pour cela qu'il s'assure de garder la plupart du temps des vêtements lui offrant une grande liberté de mouvements.





Que dire de ce jeune Lord si ce n'est qu'il incarne à la perfection le pêcher capital considéré comme le plus dangereux et le plus fort, à savoir l'Orgueil. Qu'il s'agisse de fierté ou tout simplement d'arrogance, tout apparait chez Haseo comme orgueilleux. Son léger sourire en coin a la faculté impressionnante d'en énerver plus d'un, et son sens de la répartie ne manque aucunement de souffle, augmentant l'exaspération des pauvres victimes qu'il moleste verbalement, mais néanmoins, toujours poliment. Après tout, Ombre ou non, un Démon reste un Démon, et l'orgueil est chez lui la base de tout son être. Ce dernier a tout de même généré un sens de l'honneur pour le moins flagrant sans que cela soit en rapport avec son statut social. Se conformant à un code de chevalerie particulièrement stricte, vous ne verrez jamais le jeune Holheim attaquer en traitre dans un duel, ou encore frapper un homme à terre. Cependant, il s'accorde tout de même à combattre les femmes, mais uniquement si celles-ci sont des guerrières. Hors de question néanmoins, d'occire des civils, surtout les femmes et les enfants. Cela le pousse d'ailleurs à rester prudent quant au phénomène de Désincarnation qui demeure récurrent chez les Ombres. Inutile de préciser que pour lui, le fait de perdre toute raison au profit d'un instinct carnassier et meurtrier, ne constitue aucune excuse quant au fait d'ôter la vie à des personnes n'ayant aucunement le titre de guerrier. Malgré tout, le Pyromancien demeure quelqu'un d'assez sérieux dans son travail, exécutant les tâches qui lui sont confiées en temps et en heure avec une rigueur pour le moins déconcertante. Peut-être que tout cet orgueil et cette hargne qu'il met au travail n'est rien d'autre qu'un moyen de chercher à se faire reconnaître, cet adolescent ayant longtemps souffert de la solitude et du fait d'avoir été délaissé par son père, ce dernier ne gratifiant jamais son fils d'un quelconque encouragement ou d'une marque de fierté de ses agissements.

Si Haseo parait solide comme un rock au niveau du mental, ne se décourageant jamais et allant toujours au bout de ses objectifs, c'est en réalité pour masquer une fragilité qu'il exècre et souhaite plus que tout garder secrète. Dans un monde de Démon et de perpétuels ennemis, rien n'est plus dangereux que d'afficher une quelconque faiblesse. Mieux vaut passer pour un individu détestable de par son arrogance, et rester en vie, plutôt que de montrer un brin d'humanité pour commencer à voir les autres se ruer sur vous afin de vous assaillir comme une bande de vautour attendant la moindre opportunité pour vous poignarder dans le dos. Parfois seulement, lorsqu'il est seul, avec Cerbère, ou quelques rares individus à qui il accepte de parler franchement, il ôte cette carapace d'orgueil pour montrer quels doutes le taraudent, quelles craintes se tapissent dans les tréfonds de son âme. Néanmoins, cette partie de lui, le démon ne l'affiche que très rarement. Il préfère se noyer dans le travail ou dans l'ivresse des combats afin de ne pas penser à ces sombres choses qui le font douter. Quoi de mieux pour cette Ombre qu'une bonne bagarre pour ne plus penser à de noires idées ?! C'est bien souvent à cause de ce genre de raisonnement que le Pyromancien s'est forgé une réputation de bagarreur au tempérament explosif, répondant facilement à la provocation, que ça soit en répliquant de manière cinglante à son interlocuteur, ou en lui broyant les os et en lui faisant cracher son sang.

Cependant, il ne faut pas croire que Haseo fonce dans les bataille pour cette seule et unique raison. La plupart du temps... c'est juste parce qu'il aime cela. Si vous lui demandez, il vous le dira lui-même : "Qu'y'a-t-il de plus excitant que de sentir la chaleur d'un combat, la brûlure de nos plaies saignantes, le goût de notre sang et de celui de notre adversaire dans notre bouche ? Qu'y'a-t-il de mieux que de sentir l'adrénaline qui parcourt notre corps nous donner ce grand vertige, que de sentir notre circulation sanguine accélérer à cause de l'excitation, faisant résonner chaque battement de cœur dans nos tympans ? Qu'y'a-t-il de mieux que le sentiment d'exaltation lorsque l'on sent la fin d'un combat approcher, lorsque l'on perçoit le monde au ralenti, quand nos membres, ankylosés par la douleur nous font ressentir chaque souffle de vent, aussi léger soit-il. Il n'est pas de plus grande délivrance que celle de la victoire, lorsque l'on perçoit le dernier râle, le dernier souffle, de notre ennemi qui rend alors les armes en même temps que l'âme." Plus qu'un simple passe temps ou un quelconque devoir, le combat constitue pour ce démon une véritable passion. C'est sans doute pour cela qu'il ne refuse jamais un duel et ne recule jamais devant un défi, même si son adversaire est certainement plus puissant que lui ou dispose de la faculté de l'écraser en quelques minutes.

Mais à ce tempérament de tête brûlée, il ne faut pas oublier d'opposer le caractère particulièrement sournois de l'adolescent, ainsi que son intelligence hors-norme. En effet, s'il est une chose dans laquelle excelle ce guerrier, c'est bien dans le domaine tactique et dans la réflexion à l'état pur. Étant un véritable génie de la stratégie de combat comme il en existe peu, cette Ombre n'a jamais de cesse de surprendre ses adversaires, tant par l'inventivité de ses arcanes que par la sournoiserie de ses manœuvres militaires ou de combat en duel. Capable de garder un certain sang froid en toute circonstance, il demeure apte à analyser chaque élément entrant en compte dans un combat afin d'en tirer le meilleur parti. C'est sans doute cette aptitude hors-norme et cet esprit excessivement brillant qui lui permis de monter si rapidement dans la hiérarchie infernale, plus que par l'intervention de son rang social. Mais néanmoins, cet esprit d'analyse s'adapte parfaitement à la psychologie, tant celle de ses opposants que celle de ses alliés. La faculté d'anticipation de ce jeune garçon demeure des plus troublantes. Pouvant avec un certain talent analyser une phrase, par le ton de la prononciation, par le vocabulaire employé, la gestuelle effectuée et tout autre sorte de facteurs mineurs, Haseo demeure capable de dire si oui ou non l'interlocuteur ment, mais plus encore, il semble être apte à établir les correspondances entre différents évènements pour les mettre en relation et ainsi trouver les différentes résultantes possibles que cela risque d'engendrer. Cet esprit subtil et excessivement doué lui valu d'ailleurs l'attention de ses supérieurs, mais également leur méfiance, car il n'est jamais trop bon de pouvoir déduire trop de choses.


Qualités :

Intelligent
Rusé
Réfléchi
Smart
A l'écoute
Chevalier
Élégant
Gentleman
Loyal
Dévoué
Acharné
Volontaire

Défauts :

Orgueilleux
Arrogant
Distant
Secret
Manipulateur
Paranoïaque
Craintif envers lui-même
A peur de s'attacher
Sévère
Juge facilement
Mêle-tout
Parfois impulsif

Comment avez-vous trouvé Zanar Requiem ?

Thanks to Ame-san pour m'avoir donné le lien un jour où je lui ai dit que je cherchais un forum RP intéressant.

Pourquoi vous êtes-vous inscrit sur Zanar Requiem ?

Pour RP... c'te question.

Est-ce un Double-Compte ?

Non, mais il s'agit d'une V2 de ma présentation. Ayant été absent assez longtemps, je pense qu'un petit rafraichissement avec des idées nouvelles et un peu plus d'implication que précédemment ne sera pas une mauvaise chose. Et pour ceux qui disent que je m'y prends trop tard pour le poste... je précise avoir fait la demande le 19 janvier... voir avec Ame pour plus de détails, mais Narumi est au courant. Donc merci de prendre ce fait en compte lors de la décision... sinon ça fera quand même la deuxième fois qu'un poste pour lequel je postule me passe sous le nez...


Dernière édition par Haseo Holheim le Dim 26 Juil 2009 - 19:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Lun 27 Avr 2009 - 2:57




I) Day After Tomorrow


Un peu moins d'une quarantaine d'années avant aujourd'hui, dans les terres désertiques à proximité des Mines Infernales, le jeune Haseo voyait le jour au sein de la lignée royale des Holheim, maîtres incontestés de la race des Ombres. Dès sa naissance, on put certifier son appartenance à la famille royale, ses iris écarlates traduisant parfaitement ce fait. On plaça alors sur lui les trois sceaux des Ombres afin d'empêcher toute Désincarnation de la part du jeune Lord. Traçant les inscriptions rituelles sur son corps, celles-ci demeureraient à jamais marquées dans sa chair jusqu'à la fin de sa vie. Son père, Adrammelech Holheim, accueillit l'arrivée de son fils avec un certain soulagement, heureux d'avoir enfin un héritier mâle qui pourrait reprendre la dure tâche de gérer le peuple de l'Obscurité que constituait les Ombres une fois qu'il serait défunt. Hormis cela, il ne sembla pas s'intéresser davantage au fait d'être père. La cape qu'il fit confectionner par l'ensemble des artisans les plus doués de sa race fut le seul cadeau qu'il fit jamais à son fils. La mère de l'enfant, Alrinach Holheim, quant à elle, sembla pour le moins heureuse du fait d'avoir donné vie à ce bébé, lui offrant pour cadeau de naissance supplémentaire un familier n'étant autre que son Cerbère. Cependant, c'est avec étonnement que l'on constata la couleur pour le moins claire de la légère tignasse que présentait l'enfant à la naissance. Peut-être ses cheveux deviendraient-ils plus sombres avec le temps. Vivant dans le palais des sables de la contrée désertique où s'était établit le "Peuple Noir", comme les autres démons se plaisaient à l'appeler, Haseo resta très proche de sa mère durant ses premières années, montrant un attachement pour le moins certain envers celle-ci. Il fallait avouer qu'elle était bien la seule dans cette famille à donner un peu d'affection au Lord, les autres enfants séjournant au palais cherchant constamment à le molester à cause de sa chevelure grise, proche du blanc. Le roi, quant à lui, semblait être trop pris par son travail et les batailles au sein du Royaume Infernal que lui ordonnait de livrer le Souverain de tous les Démons, et ce en son nom. Cependant, même en temps de paix ou de trêve, la figure paternelle ne semblait guère vouloir s'investir dans une quelconque relation père-fils, n'hésitant pas à demander chaque fois de plus en plus violemment à son enfant de bien vouloir le laisser travailler.

Cherchant de plus en plus à attirer l'attention de son père, et surtout à se faire reconnaître par ce dernier, le dernier descendant des Holheim essaya pour cela de se faire remarquer en étudiant les arcanes occultes avec ses différents précepteurs. Dès l'âge de trois ans, cet enfant au sang noble démontra qu'il était indubitablement né sous le signe de la Pyromancie, contrairement à son père, démon géomancien. Dès lors qu'il eut créé sa première flammèche, le jeune garçon ne cessa de s'entraîner pour augmenter et parfaire la maîtrise de ce pouvoir élémentaire si particulier. En parallèle, ce fut avec ses trois autres professeurs qu'il développa son savoir aux autres arts occultes, tels que le créationnisme ou encore la maîtrise de son esprit et de son corps. Pendant près de cinq ans, faute de pouvoir s'entraîner sérieusement au combat armé, il étudia la théorie de celui-ci tout en pratiquant tout de même divers exercices ayant pour but de l'aider à développer son corps. Ce fut à l'âge de ses huit ans qu'il put pour la première fois manier une épée. N'ayant de cesse de demander aux soldats royaux du château de le combattre pour l'entraîner, Haseo cherchait toujours le dépassement de ses limites, espérant impressionner son père. Mais plus il se donnait du mal et plus il avait l'impression que c'était peine perdue. Seule sa mère continuait de l'encourager et de reconnaître ses efforts. C'est à onze ans qu'il remporta son premier duel à l'épée, puis à mains nues. Ne cessant jamais d'étudier, il espérait un jour atteindre un niveau assez grand pour forcer son père à le reconnaître. Néanmoins, plus le temps passait, et plus ce manque de reconnaissance provoquait chez lui une fragilité qu'il masqua derrière un caractère arrogant et orgueilleux. Ce fut lors de ses douze ans que ce trait de caractère fut le plus notable, car au milieu de la réception donnée en l'honneur de l'évènement, et pendant que son père continuait de jeter un œil aux cartes des différents champs de bataille où se déroulaient les guerres infernales, le jeune garçon s'adressa à son paternel sur un ton qui tenait presque de l'impoli, les propos qu'il lança restant gravé dans l'esprit des personnes invitées ce jour là.


Sors ton épée et bats-toi vieux croûton !

[i]Ces simples mots auraient put paraître amusant... si derrière la jeune Ombre n'avait pas créé un couteau de lancé qu'il lança en direction de son paternel. L'objet se planta d'ailleurs juste au-dessus du crâne de ce dernier, produisant un son assez étrange en remuant de haut en bas dans le bois sculpté de la chaise de son père. Jugeant qu'il était temps de participer à l'éducation de son fils, le roi n'eut qu'un léger moment d'hésitation avant de saisir son imposante épée et de se tenir face à son fils, armé d'une simple rapière, le tout sous le regard inquiet et légèrement horrifié de la reine. Trois coups... le premier fut paré par Haseo... le second le désarma, et le troisième le fit tomber à la renverse. Son père venait d'expédier le combat en à peine quatre ou cinq secondes, laissant son fils tomber sur son postérieur avant de le gratifier d'un coup d'épée qui érafla sa joue droite, laissant un fin filet vermeil couler le long de celle-ci. Faible punition pour un faible gosse... ce fut comme cela que le pris le gamin, serrant les dents et les poings avant de partir en courant dans sa chambre. Mais plutôt que de bouder, il continua d'étudier, de s'entraîner, de combattre, et toujours avec plus d'acharnement que jamais. Cette défaite l'avait poussé à se donner encore plus à fond dans ses études occultes et ses entraînements, qu'ils soient physiques ou spirituels. Peut-être état-ce là le but recherché par son père, ou peut-être était-ce là la suite logique de ces évènements auquel le roi n'avait accordé aucune importance, qui sait. Apprenant à manier un nombre d'arme toujours plus important, toujours plus difficiles à maîtriser, toujours plus destructrices, le corps du gamin ne tarda pas à montrer une certaine musculature assez bien développée. Mais plus que tout, c'était son esprit qui semblait s'affûter au fil du temps, et ce avec une rapidité et une précision aussi déconcertante qu'effrayante. Devenant de plus en plus doué dans l'apprentissage des Arcanes Noires, c'est seulement quelques mois après sa défaite contre son père qu'il commença à suivre des cours de tactique militaire avec les conseillers royaux. Tous remarquèrent immédiatement la vivacité d'esprit du jeune Lord, et seul le roi ne dit mot en constatant les astucieuses stratégies que mettait au point son enfant.

C'est à l'âge de seulement quinze ans que Haseo parvint à briser le premier Sceau de son âme, la plupart des Ombres ne parvenant pas à réussir ce prodige avant d'avoir atteint leur majorité. Mais plus que tout, lorsqu'il procéda à ce fait, ce fut le potentiel de sa psyché qui se fit remarquer, son âme semblant rayonner d'un éclat qu'il était rare de percevoir, même au sein de la famille royale. Une fois encore, la contraste fut totale entre la mère et le père lorsque tous deux apprirent cela. Si l'une était emportée par le bonheur, l'autre quant à lui semblait plus intéressé par l'avancement des troupes de Juges aux abords du territoire des Enfers. Exaspéré par le comportement de son père l'adolescent provoqua à nouveau ce dernier en duel, ne masquant plus la colère et la haine qu'il ressentait envers cet être qui refusait de lui accorder la moindre importance, ne serait-ce qu'en tant que père de celui-ci. Cette fois-ci, le combat dura beaucoup plus longtemps. Usant de l'ensemble des connaissances qu'il avait amassé depuis qu'il avait commencé à étudier, le jeune Holheim utilisa sans retenue la Pyromancie, les Arts Noirs, le Créationnisme, le Sello Primero et toutes ses aptitudes de combattant. Autant dire que le château porta longtemps les marques de ce combat. Mais plus impressionnant encore, le Lord finit même par faire céder son deuxième sceau au cours de l'affrontement contre son père. Ce dernier ne manqua pas de montrer son étonnement, mais en aucun cas une quelconque marque de fierté. Décidant qu'il était temps d'en finir, il molesta son fils d'innombrables coups, le laissant s'effondrer sur le sol, à demi-inconscient. Mais alors qu'il lui tourna le dos, l'enfant sembla essayer de se relever. Serrant le poing et les dents, laissant du sang s'échapper de sa bouche, une aura écarlate entoura son corps. Rapidement, le père comprit la signification de cette brusque montée en puissance. Agissant avant qu'il ne soit trop tard, il donna un dernier coup sans mesurer sa force afin d'assommer son fils avant qu'il ne brise le dernier sceau sans le réaliser. Se réveillant dans sa chambre, sa mère à son chevet et le corps couvert de bandage, le jeune Holheim décida qu'il était temps pour lui de quitter cet endroit avec pour seul compagnon de voyage son chien tricéphale. Peut-être que s'il se faisait un nom de par le monde, son père finirait enfin par reconnaître ses talents.

Quittant à regret sa mère, il préféra fuir du château, se dirigeant vers la ville la plus proche afin de chercher une quelconque tâche où il pourrait s'engager pour s'illustrer avec brio, quitte à rejoindre les armées de Nexarius Aarthel. Mais à peine s'installa-t-il à l'auberge de la petite ville qu'il entendit la nouvelle se répandre : afin de priver les troupes infernales de minerai servant à forger leurs armes, les Anges et les Juges avaient décidé de lancer un assaut sur les cités minières à proximité de la zone d'extraction. Sifflant vivement pour appeler Cerbère, il chevaucha ce dernier à vive allure pour espérer arriver avant la fin des combats et prêter main forte aux armées des Ombres. Mais lorsqu'il arriva, la seule chose qu'il aperçut fut la cité en ruine, le château en flamme, mais... aucune trace d'un quelconque ennemi encore en vie. Chaque Ange, chaque Juge visible sur la lande ou dans la ville était tout bonnement soit pétrifié et brisé en morceau, soit déchiqueté et écartelé. Ce n'est qu'en apercevant une forme brumeuse qui lui semblait familière que le dernier descendant de la lignée royale compris ce qui venait de se passer. En aucun cas les troupes ennemis n'avaient gagné. Elle furent simplement décimées par l'incarnation du seul tabou du peuple des Ombres. Devant Haseo se tenait Adremmelech, complètement désincarné, ses yeux rouges luisants, une huile noire les entourant alors qu'il était en train de se repaitre des restes d'une énième victime. Qu'il fut ou non allié, le roi avait décimé toute trace de vie dans la cité. Cerbère grognant à côté de lui le Pyromancien ressentait une certaine peur lui saisir les entrailles alors qu'il contemplait l'amas brumeux qu'était devenu son père. Jugeant qu'il était temps de mettre un terme à cette farce grotesque, l'adolescent fit apparaître une lame avant de se mettre en garde pour affronter la créature.

Le combat fut rude, mais bien que n'ayant aucune lucidité, mué par un esprit animal, le roi demeurait à l'apogée de sa force, et ne tarda pas à mettre à bas son fils. Ce dernier gisait sur le sol, le bras gauche mutilé et la jambe du même côté complètement brisée. Se redressant difficilement pour s'adosser au mur d'une des rares habitations encore debout, il vit alors son père essayer de le frapper à l'aide de ses mains pour le transpercer. Quelques gouttes de sang vinrent effleurer le visage de Haseo. Les yeux écarquillés, il regardait ce corps maintenant sans vie qui se trouvait devant lui, transpercé par le bras de son père. Ce fut sa mère qui intervint pour prendre le coup à la place de son enfant, tombant morte sur le coup, un fin filet de sang coulant de sa bouche. Cet évènement fut le déclencheur pour qu'Adrammelech ne retrouve un brin de lucidité, se tenant la tête en hurlant à la mort. La volonté du roi semblait reprendre le dessus, même si cela semblait être peine perdue. Se relevant lentement, sentant la douleur parcourir tout son être, Haseo créa une dernière lame pour ce combat. Son père, toujours désincarné, tomba à genou devant lui, résistant à l'instinct meurtrier qui l'avait poussé à tuer sa femme. Apparemment, le roi retrouva assez de lucidité pour empêcher son corps désincarné de bouger, juste l'espace d'un instant, espérant que son fils viendrait mettre fin à son agonie. Sans une once d'hésitation, le Lord donna un coup de lame net, précis, sans trembler, ôtant la tête de son père des épaules de ce dernier. Le corps tomba lourdement, la tête roula, et Haseo tomba à genou, saisissant sa tête entre ses mains pour essuyer des larmes qui ne venaient pas. Le peuple des Ombres n'était plus. Lord d'un peuple décimé par celui qui avait perdu la raison pour le protéger. Sombrant dans l'inconscience, il fut secouru seulement deux jours plus tard par les troupes infernales qui l'emmenèrent à la capitale des Enfers. C'est ainsi que s'acheva l'enfance du Lord : né dans un berceau aux draps de soie, se terminant dans un brasier et une mare de sang.


Dernière édition par Haseo Holheim le Dim 26 Juil 2009 - 20:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Lun 27 Avr 2009 - 2:58

II) Stagnation & Awakening


Étant resté dans le coma pendant près de trois semaines, Haseo finit par se réveiller au sein de l'infirmerie de la caserne militaire située dans la capitale Infernale. Il fallut quelques minutes à l'adolescent pour se remémorer les évènements qui avaient précédé son long sommeil. Ce n'est que lorsqu'il vit Cerbère dont les trois têtes appuyaient la jambe de l'Ombre, l'animal couvert de blessures, que le démon se rappela la fournaise, le combat, la disparition de ses parents. Si, lorsque le chien tricéphale se réveilla, il accueillit le retour à la réalité de son maître avec un engouement certain, le léchant à plusieurs reprises, Haseo quant à lui, resta inerte, fixant le plafond de cette salle immense où il demeurait seul avec son familier. Silencieux, le Lord ne semblait plus vouloir vivre, ne répondant pas aux questions que les prêtres en charge de sa guérison lui posaient. L'hypothèse d'un éveil sans conscience fut même évoquée et au bout d'une semaine, les visites journalières devinrent moins fréquentes. Pendant près d'un mois, Haseo restait ainsi immobile sur son lit, avec son chien, ne cessant de repenser aux évènements passés, à la mise à mort de son père qu'il avait lui-même pratiqué, au sacrifice de sa mère, au carnage de la cité où son peuple avait eu tant de mal à s'établir. Seul survivant des Ombres, il demeurait le dernier représentant de cette espèce maudite, née de l'Obscurité à l'état pure, étant parvenu à demeurer en ce monde avec une raison leur donnant un esprit proche de l'humain. Que restait-il de cette fière espèce de combattants au sens de l'honneur particulièrement développé ? Voilà le genre de chose que ruminait chaque jour dans sa tête le jeune démon. A chaque fois qu'il se répétait ces mots, il sentait en lui cette profonde tristesse et ce désintérêt pour la vie l'envahir, sans que pour autant ne coule une seule larme. Ce monde ne parvenait tout bonnement plus à l'intéresser. Qu'est-ce qui aujourd'hui pouvait encore motiver ce noble déchu à rester en vie au lieu de se laisser dépérir ? La réponse à cette question, le jeune Holheim avait beau la chercher en remuant la situation dans sa tête de toutes les manières possibles, il ne parvenait pas à la trouver. Prisonnier de son propre esprit, préférant se couper de la réalité, il resta ainsi pendant plusieurs mois, regardant de temps à autres par la fenêtre de l'infirmerie en tournant sa tête sur le côté, n'apercevant rien d'autre que la cours toujours déserte de la caserne.

Ce fut de l'évènement le plus improbable que vint le salut. La rénovation de la salle d'entraînement obligea en effet les troupes à s'entraîner dans cette même cours que pouvait voir Haseo depuis son lit. Entendant un matin des claquements métalliques, l'adolescent tourna la tête pour apercevoir ce qui pouvait ainsi troubler ses sombres pensées. C'est alors qu'il assista à un combat entre deux soldats cherchant à s'entraîner. Quelle farce. La garde du premier était trop raide, et les mouvements du second étaient trop hésitants pour pouvoir faire mouche. A croire qu'ils avaient plus peur de blesser l'autre que de se blesser eux-même. Continuant d'observer le match pour le moins ridicule, l'Ombre ne réalisa pas que peu à peu, il se redressait sur son lit pour voir comment se poursuivaient les choses. En à peine une dizaine de minutes, il se tenait debout, à la fenêtre, soupirant d'exaspération devant l'incompétence des soldats. Laissant ses vêtements se transformer pour le laisser apparaitre avec sa tenue de combattant, le démon sortit alors rapidement de sa chambre. Ses muscles légèrement endoloris par son inactivité l'empêchaient d'aller très vite, mais ce n'est que quelques instants après être sorti qu'il se retrouva au milieu de la cours à crier sur les deux soldats qui se demandèrent qui était cet hurluberlu venu leur apprendre à se battre alors qu'ils étaient membres de l'armée infernale. Voyant que les deux démons restaient planté comme des mollassons, le Pyromancien utilisa le créationnisme pour générer une épée et commencer à se battre contre l'un des deux soldats en continuant ses explications techniques. On pouvait sentir dans ses paroles une certaine vivacité, chose qu'il n'avait pas témoigné depuis des mois. Retrouvant assez rapidement ses vieux réflexes, ce gamin inconnu au bataillon ne tarda pas à devenir assez connu au sein de la caserne. Pendant plusieurs jours, la rumeur d'un gosse plutôt doué en combat qui donnait de précieux conseils pour s'améliorer, finit par se répandre sur tout le campus militaire. Retrouvant son appétit et même son envie de vivre sans qu'il ne s'en rende compte, le jeune Holheim ne cessait de donner des entraînements clandestin dans la cours de la base sans prendre conscience de ce qu'il faisait.

Finalement, ce fut un officier qui se présenta auprès de l'Ombre quelques jours après avoir vu grossir la rumeur concernant ce dernier. Soucieux de tester l'adolescent pour voir s'il méritait l'agitation qu'il provoquait, le démon ne tarda pas à se retrouver en caleçon au beau milieu de la cours. Il fallait avouer que Haseo n'appréciait pas trop que l'on vienne le provoquer en doutant de ses compétences. C'est sans doute parce que les paroles de ce lieutenant n'avaient pas été très polies que le guerrier l'avait pour ainsi dire défroqué devant l'ensemble de ses subordonnés. N'appréciant que très peu ce traitement particulier, l'officier finit par perdre son sang froid et juste avant qu'il ne commence à se montrer pour le moins vindicatif, ce fut un colonel qui intervint, mettant fin au combat par son apparition, juste en frappant des mains pour applaudir le spectacle. Visiblement, le potentiel qu'avait montré le Lord des Ombres semblait avoir intéressé l'officier supérieur de l'armée démoniaque. Néanmoins, cet homme semblait plus distingué et poli que son subalterne, s'adressant à Haseo avec un ton sensiblement proche de celui qu'aurait un gentleman. Défiant alors à son tour l'adolescent, cette fois-ci, ce fut une autre paire de manche pour le Pyromancien. Même s'il était assez doué, Haseo ne parvenait pas à contrer la totalité des attaques adverses. Cependant, il parvenait de temps à autres à trouver une ouverture où se faufiler pour porter une attaque, usant de sa Magie pour le soutenir sans pour autant briser un Sceau de Suractivité Corporelle. Il était facile de voir que l'avantage revenait à l'officier de l'armée, ce dernier n'y allant pas au maximum, tout comme le jeune Holheim. Mais plus que tout, ce qui frappa l'homme en face de l'Ombre, ce fut le sourire de plaisir qui apparut sur le visage de cette dernière lorsque le fer des deux lames s'entrechoquait. Ce colonel percevait la jouissance que provoquait le combat chez le noble déchu. C'est sans doute pour cela qu'il fit signe d'arrêter le duel avant de s'adresser au garçon sur un ton toujours aussi courtois et sincère.


Tu sembles avoir subi un entraînement rigoureux et poussé. Mais même cela mis à part, on peut facilement dire que tu as les prédispositions requises pour devenir un soldat d'élite. Qu'en dis-tu jeune homme... souhaites-tu montrer ce que tu vaux au sein de mon bataillon ?

Baissant sa lame et haussant un sourcil perplexe, Haseo sembla réfléchir un instant à la proposition pour le moins alléchante qui venait de lui être faite. Intégrer l'armée était sans doute mieux que de rester à l'hôpital à trainer dans les couloirs, en attendant d'être jeté à la rue pour devenir mendiant. Faisant un moulinet de son épée avant de la faire disparaître dans un nuage de fumée noire, l'adolescent serra la main du colonel avec un rictus amusé. Cet homme était fort, mais semblait cependant s'intéresser au potentiel des autres... voilà qui était intéressant. Suivant une formation militaire accélérée, car facilité par son enseignement princier l'ayant déjà formé au combat et à la discipline de l'armée, le Pyromancien ne tarda pas à intégrer les troupes de ce colonel si particulier. La guerre faisait toujours rage et pourtant, Haseo était désormais un soldat parmi tant d'autres. Il ne tarda pas à rejoindre le front pour se battre. Mais une fois au sein de la bataille, inutile de dire que c'est à cet instant que l'Ombre donna la pleine mesure de son talent de guerrier. Rapidement, le Lord se fit une réputation pour le moins importante, obtenant même le surnom de "Terror of the Death" lorsque l'on comptabilisa sa millième victime dans l'amas de cadavre qu'il avait laissé derrière lui, se tenant sur un mont de corps inertes où il était assis au sommet, scrutant l'horizon avec un air songeur, Cerbère se tenant à ses côtés. Il devenait évident que s'il continuait de la sorte, cet adolescent issue de la noblesse de sa race n'allait pas tarder à se faire un nom dans l'armée. Il ne tarda pas à monter en grade, toujours sur recommandation du colonel qui avait su voir ce potentiel si prometteur qu'il lui avait exposé. Malgré cela, le jeune homme démontra à plusieurs reprises un caractère belliqueux et orgueilleux, allant jusqu'à s'immiscer dans la tente des gradés pour observer leurs stratégies... et commenter celles-ci. Cependant, son franc parler dans ce genre de situation ne semblait guère être apprécié par les généraux et autres dirigeants des unités d'élite.

La veille d'une bataille capitale, il s'opposa à la décision d'un général alors qu'il était simple lieutenant, jugeant le placement des troupes qu'il avait ordonné trop risqué. Alors qu'il fut mis aux arrêts, il reçu la visite de ce colonel qui l'avait recruté. Contre toute attente, ce dernier lui demanda pourquoi il jugeait le placement trop "risqué". Laissant une légère exclamation excédée émaner de sa bouche, le Pyromancien finit par expliquer tout une stratégie que l'adversaire aurait pu mettre au point afin que les troupes démoniaques n'arrivent à la conclusion du placement actuel. Si les théories du jeune Holheim s'avéraient exactes, alors la défaite était assurée. On pouvait cependant voir un air dubitatif se dessiner sur le visage du colonel qui tourna les talons sans rien dire, sortant de la tente où était retenu Haseo. Le démon préféra alors s'allonger sur le lit et attendre la fin des hostilités pour pouvoir lancer un cinglant "je vous l'avais bien dit". Mais contre toute attente... l'armée infernale remporta la bataille. Il semblerait qu'au moment où le combat risquait de virer au cauchemar, un certain colonel avait pris l'initiative de changer le placement de ses troupes, coupant court à une stratégie relativement ingénieuse que les Juges et Anges avaient mis en place. En apprenant la nouvelle, Haseo n'eut aucun mal à comprendre que ce colonel n'était autre que celui qui lui avait rendu visite avant le combat, et que ce dernier avait changé le placement de ses hommes en fonction des choses dîtes par le Lord. Laissant apparaître un sourire amusé, il soupira, se disant qu'il n'arriverait pas à se démarquer aujourd'hui... à tort. Ce colonel fut nommé général à la place de son confrère pour son ingénieuse manœuvre qui permis de remporter la bataille. Sa première décision fut de nommer à son ancien poste un certain lieutenant qui avait fait du grabuge avant le combat et avait été mis aux arrêts. En effet, c'est au cours de cet évènement majeur que l'aptitude d'analyse et d'anticipation du jeune Holheim fut remarquée, le laissant aboutir à un poste d'officier haut gradé. Quittant le champ de bataille avec une nouvelle fonction, le Pyromancien remercia le nouveau général d'un signe de main avant de se diriger vers la caserne qu'il allait devoir gérer avec d'autres officiers de son rang.


Dernière édition par Haseo Holheim le Dim 26 Juil 2009 - 20:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Lun 27 Avr 2009 - 4:21

III) Interlude & Rise


Il fallait l'avouer, l'inactivité n'était pas une chose qui convenait à Haseo. Être l'un des plus jeunes colonels de l'armée démoniaque était une chose... passer ses journées à faire de la paperasse en était une autre. Le démon avait tenu un peu plus de quelques années à ce poste sans trop ronchonner sur le fait de ne jamais se battre, comblant ce manque par des entraînements et en apprenant le combat aux nouvelles recrues. De temps à autres, on lui envoyait des rapports de combats avec des cartes militaires qu'il devait analyser afin de soumettre son avis sur la marche à suivre, ce dernier semblant visiblement être pris en compte de manière plutôt sérieuse. Cependant, cela n'était pas ce à quoi aspirait le Pyromancien. Attendant un certain moment pour ne pas paraître ingrat envers le général l'ayant nommé à cet endroit, il finit par partir à la capitale des Enfers pour le rencontrer afin de lui faire partager ses sentiments sur l'isolation et le manque de combat. Étrangement, le haut gradé prit la chose en rigolant de manière plutôt franche et bruyante. Visiblement, il semblait s'attendre à une telle réaction allergique face à l'inactivité de la part de l'Ombre. C'est tout naturellement qu'il le convia à assister à la prochaine réunion des hautes instances du Concile Démoniaque. Se demandant les raisons d'une telle manœuvre de la part de son camarade, le démon accepta, intrigué et perplexe. Il fut ainsi convié à prendre place dans l'un des quelques sièges où seuls les privilégiés pouvaient s'asseoir pour assister aux réunions des principaux dirigeants des Enfers. Silencieux et scrutant chacune des personnes qui pris place en ce lieu, il écouta leurs paroles avec attention. Malheureusement pour lui, pendant plus de quatre heures, le principal sujet de discussion ne fut rien d'autre que le budget alloué à l'armée, celui des reconstructions, des forges, les plaintes du comité de contrôle budgétaire, ou encore la révision du budget concédé à la maintenance des bâtiments des gradés, les ouvriers de ce secteur n'étant visiblement pas très appréciés si l'on en jugeait les propos tenus à leur encontre, notamment celle faisant état de leur inaptitude à changer un siège de toilette sans devoir démonter ce dernier.

Il était certain que le dernier descendant des Holheim commençait à regretter profondément d'avoir accepté l'invitation de son vieil ami en ce lieu si ennuyeux, à tel point qu'un mort lui-même se serait pendu. Mais l'ambiance sembla subitement changer lorsque le général réclama l'attention générale pour parler du "Projet Shadow". Un certain silence se fit alors, rendant l'atmosphère sensiblement plus oppressante que précédemment. Au fil de son monologue pour faire un rappel dudit projet, mais sans doute aussi pour permettre à Haseo de comprendre de quoi il s'agissait, ce général expliqua en quoi consistait ce fameux projet. Rassembler quelques hommes de grades et rangs différents, chacun ayant montré des aptitudes particulières et précieuses à l'armée, afin de les envoyer en solitaire sur des missions en contrée ennemi, le tout dans l'anonymat le plus complet. De l'espionnage ? Non, plus que cela, il s'agissait de surveiller, mais également de frapper l'adversaire de l'intérieur en provoquant le maximum de dégâts. Voilà qui promettait d'être intéressant. Mais visiblement, chacun des dirigeants présents semblait devoir avoir amené le dossier de l'un de leur subordonné pour commencer la sélection et la réalisation de cette unité d'assassins d'élite solitaires. Bien évidemment, ce fut le dossier militaire du jeune Holheim qui vint se poser devant le général ayant invité ce dernier à venir. Les avis semblaient unanimes quant au fait de l'admettre au sein de ce groupe très fermé. Voilà qui promettait à l'Ombre de voir du pays et d'éviter de s'ennuyer mortellement au bureau à remplir les dossiers de quelques guignols sans importance ou avenir. Une fois la réunion terminé, Haseo fut invité à rejoindre une base située près de la frontière des Enfers. A n'en pas douter, on comptait déjà sur lui pour remplir une mission liée au Projet Shadow. Cela ne tarda pas, en effet, à arriver. Aussitôt arriva-t-il à la base qu'on lui donna pour consigne de se rendre le quartier des Juges en traversant la Forêt des Rêves pour aller espionner ces derniers avant de disparaître en faisant sauter quelques installations ici et là une fois les informations demandées collectées.

Cependant, le destin frappe toujours là où on l'attend le moins. Alors qu'il traversait la Forêt, il croisa la route d'une charmante jeune femme qu'il prit pour une démone. La beauté de la damoiselle était assez grande pour faire perdre la raison à n'importe quel homme, qu'il soit général, capitaine, roi ou même empereur. Même si la rencontre fut pour le moins brusque, les deux êtres se méfiant l'un de l'autre mutuellement, les choses semblèrent rapidement se décontracter. Ôtant son capuchon noir, le Pyromancien fit plus ample connaissance avec cette jeune Hydromancienne répondant au doux nom de Sunilda Mc Kennit. Que dire si ce n'est que cet interlude dans la vie de combats et de perpetuels entraînements n'était rien d'autre qu'une bouffée d'oxygène, rappelant le Lord à des sentiments qu'il pensait ne plus jamais éprouver depuis la dévastation de sa ville natale. Rapidement, les deux êtres firent connaissances, ignorant que chacun demeurait l'antithèse de l'autre, Démon malveillant pour l'une, Juge exécrable pour l'autre. Tous deux sympathisèrent, croyant chacun que l'autre appartenait au même camp que soi. Oubliant pour une nuit sa mission, Haseo resta aux côtés de Sunilda, discutant avec elle d'une manière qui le surpris lui-même. Peu à peu, un lien délicat, fragile, semblait se nouer entre les deux adolescents. Aucun d'entre-eux ne savait où cette histoire allait les mener, et c'était peut-être cela qui faisait l'intérêt de la chose. Mais le sommeil se fit ressentir un peu plus tard dans la nuit et tous deux finirent par sombrer dans un sommeil profond mais paisible, dans les bras l'un de l'autre sans s'en rendre compte. Au petit matin, reprenant conscience de ses impératifs et sur le fait que ses supérieurs comptaient sur lui pour sa mission, le jeune Holheim s'éclipsa, ne déposant qu'un baiser sur le front de la Juge avant de lui promettre qu'un jour sans doute, ils se reverraient.


Prends ce baiser comme un acompte avant notre prochaine rencontre. J'ignore pourquoi, mais j'ai le sentiment que nous sommes destinés à nous revoir.

Il fallait l'avouer, ce n'était pas pour faire du charme à la belle Maîtresse des Glaces, mais cette phrase provenait d'un pressentiment sincère dont Haseo n'aurait su expliquer l'origine. Mais l'éventualité d'une rencontre prochaine donnerait sûrement lieu à la révélation de la vérité sur cette idylle impossible. Démons et Juges ne sont pas faits pour être ensembles, pas dans un monde où chacun d'entre-eux livre la guerre à l'autre. C'est en ignorant cela que les deux individus se séparèrent, laissant ces sentiments naissants grandirent sans connaître la tragique destiné de ces émotions qui seraient sans nul doute douloureuses dans un avenir proche. Marchant à travers la forêt avec un air tout guilleret, le Pyromancien finit par atteindre les vallées du Nord de Zanar. Les traverser en se faisant passer pour un Juge en quête d'entraînement ne fut en rien difficile pour la jeune Ombre qui se restreignit au niveau de sa force pour éviter de se faire remarquer. Au bout de quelques semaines, l'Ombre fini enfin par voir son objectif final : les quartiers des Juges. Premier lieu où se rendre : la Bibliothèque Nationale. Se dépêchant d'aller consulter des ouvrages qui lui seraient sans nul doute d'une précieuse utilité pour sa mission, Haseo ne s'attarda cependant pas trop longtemps à cet endroit, craignant un quelconque contrôle d'identité. Il fallait bien avouer qu'avoir des yeux écarlates n'aidait pas beaucoup à se faire passer pour un juge. Même si son manteau à capuchon était pratique, la lueur vive de ses iris parvenait à dissiper les Ténèbres masquant son visage. C'est en emportant quelques ouvrages sur l'architecture de la ville que l'adolescent s'intéressa plus amplement à la prison. Peu à peu, son objectif classé top secret par les instigateurs du Projet Shadow devenait de plus en plus clair. Se préparant, chaque jour, pendant plus de trois mois, trainant dans diverses auberges pour écouter les ragots, surveiller les responsables de l'établissement pénitencier qui venaient s'y détendre, l'adolescent fini par être fin prêt pour pouvoir mettre son plan à exécution afin d'accomplir sa mission : provoquer une évasion massive de la prison de haute sécurité chez les Juges. Il fallait avouer que même s'il avait de quoi subvenir à ses besoins, l'auberge commençait à creuser un sérieux fossé dans son budget.

Une fois la nuit venu, tout se passa comme il l'avait espéré. Quelques explosions après avoir drogué les geôliers en leur livrant le vin de la taverne qu'il avait pris soin de "modifier", la situation devenait critique dans l'établissement pénitencier. Ouvrant la plupart des cellules et donnant des copies des clés qu'il avait au préalable subtilisé aux gardiens pendant leur temps de pause pour en faire des copies, Haseo regardait le joli brouhaha provoqué par l'évasion massive des prisonniers. Mais sa mission ne serait pas terminé tant qu'il n'aurait pas ramené l'un des prisonnier pour le moins "particulier" de cet endroit. On lui avait ne effet demandé de ne libérer qu'un seul homme... mais procéder de la sorte, voilà qui mettait un peu plus de piment et facilitait les choses, car quoi de plus dur que de rattraper une centaine de prisonniers évadés ? Cacher un arbre dans la forêt, voilà à quoi l'on pouvait penser en observant la stratégie utilisée par l'adolescent. Sortant de la prison avec le V.I.P. en question, la fuite dans la ville fut plus délicate, la panique de l'évasion ayant fait sortir de la caserne plusieurs groupes de militaires Juges. Néanmoins, préparer la fuite était une chose qu'avait prévu le jeune Holheim avant de lancer cette opération. Les égouts constituaient toujours la meilleure voie. C'est ainsi que le Pyromancien fini par regagner la sortie de la ville avec son invité. Franchissant alors à nouveau les plaines Nord de Zanar pour aboutir à la Forêt des Rêves, la jeune Ombre ressenti un léger pincement au cœur en constatant que Sunilda n'était plus là, même s'il s'y attendait tout de même depuis un moment. Mais c'est lorsqu'il arriva à la caserne de l'armée démoniaque située non loin de la frontière qu'il fut assez surpris de ce qu'il appris. Certes, il fut félicité pour le franc succès de l'opération qu'il avait mené, mais le général avec qui il avait tissé un certain lien n'était malheureusement plus de ce monde, son second ayant également été tué au cours d'un affrontement avec les Anges. Prenant sur lui à l'écoute de cette nouvelle, son intérêt fut néanmoins suscité lorsque l'on annonça que son poste désormais vacant, à savoir celui d'Équarrisseur de Khorne, ainsi que celui de son bras droit, n'allait sans doute pas tarder à être remplacé et qu'il était plutôt bien parti pour l'un des deux titres.

Et c'est ainsi que l'histoire continue sur Zanar...


Dernière édition par Haseo Holheim le Dim 26 Juil 2009 - 20:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nagareboshi no Ame
Aile Etincelante
Mil / Chérubin Soldat
Aile EtincelanteMil / Chérubin Soldat
avatar

Féminin

Inscrit(e) le : 09/02/2008
Âge : 28
Messages : 1069

| STAFF |
MODERATRICE
Messages RP : 82
Statut RP : Militaire / Unité de la Milice Céleste (I)
Localisation RP : Forêt des Rêves
Vent
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : n° 2
Kokujin Mashiro

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Sam 2 Mai 2009 - 17:02

Bonjour et encore une fois : bienvenue Haseo Holheim !

Ayant lu ta nouvelle présentation entièrement, j'ai trouvé qu'elle était bien construite et bien faite. Je n'ai rien à y redire si ce n'est que par rapport aux armes qui sont en fait dans ton premier pouvoir (pour mieux expliquer aux autres, il ne possède en réalité aucune arme et créé avec son 1er pouvoir ces quatre armes qui sont mis dans la fiche). Mais n'étant pas assez qualifié dans ce domaine-là, je préfère qu'un admin puisse te corriger. Mon avis est le suivant : je ne pense pas vraiment qu'il faut corriger ce point puisque c'est du 50/50.

Par ailleurs, tu veux bien prendre le poste de sous-dirigeant pour éviter que ça mette trop de temps pour départager à qui aura le poste.

Il ne manque plus que l'avis des admins et membres du staff pour décider de ça.

Bon courage à toi et j'espère que tu seras validé très bientôt.

Bonne journée sur Zanar-Requiem ! ^o^

_________________



Ryd Eodwin : Maître
Onime no Kyo : Ennemi
Nexarius Aa'rthel : Ennemi
Merith Mederick : Ex-ami d'enfance
Kyoko Ryn'Aros : Petite soeur de coeur
Narumi Ayumu : Personne qu'elle aime
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/anges-valides-f56/nagareboshi-no-am
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Mar 5 Mai 2009 - 13:25

Hum...
Loin de moi l'idée de me montrer impatient ou même présomptueux mais...
Huit jours d'attente sans remarques administratives ou validation...
J'avoue que le temps commence à passer de moins en moins vite pour moi
=X


PS : Thanks Ame chan Wink
Revenir en haut Aller en bas
Narumi Ayumu
¤ Race Master ¤
Juge Suprême
¤ Race Master ¤Juge Suprême
avatar

Inscrit(e) le : 26/01/2008
Messages : 1494

| STAFF |
FONDATEUR
Messages RP : //
Statut RP : Chef ~ Monarque de l’Inquisition
Localisation RP : Palais de Justice
Vent
Capacité Spé. : Clairvoyance
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 19 ans
Animal: BYAKKO - Le Tigre Blanc
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Ven 8 Mai 2009 - 16:07

    Bonjour Haseo, et BON RETOUR à toi sur Zanar Requiem Wink
    Navré pour le retard...

Tout d'abord, je ne ferai évidemment aucun commentaire quand à ton message précédent.
Concernant ta Fiche, bon nombre d'incohérences ont été relevé par les Admins, malheureusement :

• « Ombre » : Tu affirmes, tout au long de ta Présentation, être une « Ombre ». N'oublie pas qu'il s'agit en vérité d'une Caste Militaire Démoniaque. Or en étant Divideur de Khorne, tu n'appartiens pas à cette même Caste ! D'où incohérence... En somme, le Sous-Dirigeant des "Chiens de Khorne" ne peut être une "Ombres de l'Abandon", en tout logique d'ailleurs Rolling Eyes
• « Prince » : Je suis navré, mais tu ne peux prétendre appartenir à une famille royale. Il n'en existe pas chez les Démons ! En effet, si c'était bien le cas, alors le pouvoir se transmettrait de la même façon que chez les Anges & Juges, à savoir par le sang... Or du côté du Mal, les Chefs prennent tout simplement le pouvoir par la force. Il n'y a donc pas de "royauté" ou autre système similaire. Après, évidemment, il y a toujours des "nobles" ou des "bourgeois" partout hein... Razz

Voilà pour les soucis majeurs de ta Fiche. Je ne te cache pas qu'il y en a d'autres, comme par exemple tes Pouvoirs & Armes un peu "surpuissants" à notre goût, néanmoins... J'ai préféré ne relever que ces 2-là pour l'instant, car ces données se répercutent dans l'ensemble de ta Fiche, la "faussant" totalement pour le coup :$
Merci donc d'avance pour les corrections, et à très vite sur Z-R Cool

-FICHE EN ATTENTE-

_________________
Amicalement


//




Mirci Koupaing ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/narumi-ayumu-chef-
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Ven 8 Mai 2009 - 21:44

Ombre : euh... caste et race sont deux choses différentes. Là c'est un peu comme si on me disait "tu ne peux pas appeler ce que tu bois un "café noir" parce qu'il existe déjà le "peuple noir"". "Ombre" est la race de démon, du moins le nom qu'on donne à cette race, et qui n'a rien à voir avec la "caste" (rang social ou appartenance à un groupe divers) du même nom. Oui je sais la nuance est subtile, certes, mais bien présente.

Prince : Titre... rien de plus. Le démon qui est à la tête d'une sous-division de démon, et qui en est le leader peut se faire appeler de bien des manières... un peu comme si "l'ancien" d'une tribu indienne se faisait appeler roi ou autre. Là c'est pareil : race de démon particulière sous le commandement d'un chef (qui en l'occurrence est par conséquent le plus fort de l'espèce), ce dernier se faisait appeler roi de cette tribu, son fils étant par conséquent... appelé prince. J'ai jamais dis que ce "roi" était d'un rang hiérarchique supérieur à Nexa, ou même équivalent... étant donné qu'il est marqué qu'il est toujours sous les ordres du leader des démons (Nexa donc).

De plus le titre de Prince ou la race d'Ombre n'ont plus vraiment d'importance étant donné que bah... HH est le dernier représentant de sa race.

Concernant les pouvoirs :

Créationnisme : j'vois pas en quoi il est spécialement puissant... c'est pas comme si les armes pouvaient rayer une ville d'un coup. Ce sont des armes comme en possèdent la plupart des membres. La seule différence, c'est qu'elles sont limitées dans le temps et que ça me permet d'en utiliser plusieurs... ce qui est un peu logique pour un chien de Khorne, vu qu'il est sensé savoir en manier une multitude (donc bon, si c'est juste pour faire joli dans le CV, c'est pas très utile de marquer cette particularité alors).

Sceaux : Technique de soutient en adéquation avec le niveau, donc relevant de l'auto-modération du joueur... chose dont je doute qu'on puisse juger abusive vu que ça se voit au niveau du RP... et comme j'ai (toujours) pas pu RP... je doute que vous disposiez d'une base pour juger si mon auto-modération est ou non juste.

Lycanthropie : Un pouvoir de transformation comme il en existe tant d'autres... si c'est jugé trop puissant, les êtres hybrides comme loup-garou, vampires, succubes et autres sont à proscrire aussi =/

Télékinésie : un pouvoir que plusieurs personnes sur le forum possèdent... donc bon... voir comme pour la Lycanthropie.

Voilà voilà ^^ J'espère que ces éclaircissement sont... éclaircissant =X
Revenir en haut Aller en bas
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Dim 26 Juil 2009 - 20:10

Double Post no Jutsu (pas le bon fow mais osef).
Fiche éditée pour le truc de prince (alors qu'au passage, je rappelle à certains incultes de l'Histoire que les Princes en France n'étaient nullement les descendants des rois... donc bon, refuser quelque chose sans en connaître l'étymologie... middle surtout si c'est juste pour ça...).
En attente donc 0/
Revenir en haut Aller en bas
Nagareboshi no Ame
Aile Etincelante
Mil / Chérubin Soldat
Aile EtincelanteMil / Chérubin Soldat
avatar

Féminin

Inscrit(e) le : 09/02/2008
Âge : 28
Messages : 1069

| STAFF |
MODERATRICE
Messages RP : 82
Statut RP : Militaire / Unité de la Milice Céleste (I)
Localisation RP : Forêt des Rêves
Vent
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : n° 2
Kokujin Mashiro

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Lun 27 Juil 2009 - 14:18

Bonjour, bonjour !

Bon, j'ai vérifié et les éditions ont été bien faites (ben oui, c'est pas mon rôle d'être vérificatrice ?). Tout à l'air correcte et tu as expliqué dans tes précédents messages ce qui était nécessaire. Par contre, tu vas devoir attendre qu'un admin te valide et surtout, si tu as le poste que tu convoites (là, inutile de me le demander, je n'en sais strictement rien).

Bon courage pour la suite et à très bientôt j'espère.

PS : Inutile de poster après ce message. Seuls les admins le feront. Merci de votre compréhension.

_________________



Ryd Eodwin : Maître
Onime no Kyo : Ennemi
Nexarius Aa'rthel : Ennemi
Merith Mederick : Ex-ami d'enfance
Kyoko Ryn'Aros : Petite soeur de coeur
Narumi Ayumu : Personne qu'elle aime
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/anges-valides-f56/nagareboshi-no-am
Haseo Holheim
Poussière de Braises
Rang à Déterminer
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 04/10/2008
Âge : 30
Messages : 50

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 07
Statut RP : //
Localisation RP : Château Démoniaque
Feu
Capacité Spé. : Nappe de Brume
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 17 ans
Animal: KURO - Corbeau
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   Lun 17 Aoû 2009 - 11:44

Ahem... Up parce que bon... "validation rapide" et "3 semaines plus tard pas de nouvelles", ça va pas trop ensemble =X
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Haseo Holheim : Rebirthing [Présentation Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zanar Requiem :: [Hors Jeu] Administration :: Présentations -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit