Zanar Requiem
| Bienvenue |

Rejoignez-nous dans l'univers fantastique de Zanar Requiem,
où se mèle combats, magie, aventures et mystères !

Incarnez un Juge ou un Ange du côté du BIEN,
ou sombrez vers le MAL en jouant un Démon ou un Banni...

Nous vous attendons nombreux =)




Une Guerre millénaire orchestrée par des Clans avides de pouvoir... Serez-vous pour le Bien ou pour le Mal ?
 
CarteBestiaireAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Le cabinet du Dr Lucifer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Lucifer
Flamme Eternelle
Mil / Apôtre des Enfers
Flamme EternelleMil / Apôtre des Enfers
avatar

Inscrit(e) le : 25/01/2009
Messages : 430

| STAFF |
ADMINISTRATEUR
Messages RP : 12
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)
Localisation RP : Château Démoniaque [EVENT N°1]
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Le cabinet du Dr Lucifer   Ven 30 Jan 2009 - 22:02


Bonjour à tous, clients potentiels ! J'ouvre officiellement mon cabinet de consultation. Je me présente :


Docteur Lucifer
Psychologue Officiel de Zanar
Diplomé de l'Université de Sierra
Doctorat Psychologie Mention Psychanalyse Spécialité Théories Freudiennes
91 ans d'expérience professionnelle


Je prend en chage les personnes de tous bords et de toutes races sans discrimination. Les premières consultations sont gratuites ♥.
J'invite cordialement le Dr Lavy à s'associer et diriger ce cabinet avec moi.
Mr Nexarius étant mon client particulier, il sera pris en charge en priorité.

J'attend impatiemment votre consultation. N'hésitez pas, c'est sans rendez-vous ! A très bientôt !


RAPPEL : mon cabinet se situe au 211 avenue du Rire, dans le pays de Floodland. N'ayez donc pas peur de moi xD ! On se prend pas au sérieux, on est ici pour s'amuser Wink !



EDIT : Pour faciliter la gestion du topic, j'effectue les consultations séparemment. Merci ^^.


_________________


Merci mon ange pour ce kit ^o^ !

Apôtre des Enfers ~ Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)

Aurica Dragonica ~ Ancienne amie proche
Nexarius Aa'rthel ~ Ami et compagnon d'armes
Aëschmel ~ Fidèle disciple


Dernière édition par Lucifer le Mer 4 Fév 2009 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/-lucifer--en-cours
Kokujin Mashiro
Lueur d'Espoir
Mil / Assassin
Lueur d'EspoirMil / Assassin
avatar

Féminin

Inscrit(e) le : 02/09/2008
Messages : 105

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 34
Statut RP : Militaire / Unité des Assassins du Jugement (IV)
Localisation RP : Bibliothèque Nationale
Eau
Capacité Spé. : Clairvoyance
Double-Compte : n° 1
Nagareboshi no Ame

Informations Personnage
Age: 21 ans
Animal: HAKANAI - Papillon noir
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Le cabinet du Dr Lucifer   Sam 31 Jan 2009 - 16:59

[Je ne sais pas si on doit présenter le message sous forme de RP ou non, alors j'écris comme je le pense moi.]



Mashiro cherche le numéro correspondant qu'elle a sur un morceau de papier et lève le nez, face à une porte. C'est le bon endroit. Il serait peut-être temps d'entrer, non ? Elle frappa trois coups et pénétra dans l'enceinte du cabinet de consultation. Le Docteur Lucifer. C'était une ancienne bannie, ça ne lui était pas du tout inconnu comme nom. Elle remarqua qu'il n'y avait personne. Pourtant, c'était bien ouvert à cette heure-ci ? Elle observa le lieu qui était d'une propreté étonnante, analysant tous les coins dans le moindre détail. La repentie était ici pour une bonne raison. Ame lui avait conseillée d'y aller. Cela avait du bon de se confier à quelqu'un qui était assez expérimenté parfois. Beaucoup de personnes ne comprenaient pas le caractère assez spéciale de cette femme aux longs cheveux violets. Elle marcha un peu au hasard et trouva sur un fauteuil, une longue blouse blanche que les médecins possédaient toujours. Elle la prit délicatement et l'enfila sur elle, ne pouvant pas résister. Elle alla s'admirer devant une glace et trouva qu'elle faisait limite "infirmière" avec cet accoutrement. Elle éclata de rire et elle remit à sa place le vêtement. L'ex-bannie alla s'asseoir sur un siège de cuir noir, attendant que Lucifer vienne faire son travail de psychologue.

- Haaaan... Je m'ennuie... Hakanai, tu dors ? Demanda t-elle à son insecte volant.

Le petit papillon noir roupillait sur la tête de sa maîtresse, ne répondant pas à la question. La juge émit un soupir et croisa les bras. Elle ne savait pas quoi faire et elle n'allait pas parler toute seule alors qu'elle avait toujours son ami qui l'écoutait. Mais aujourd'hui, il avait décidé de faire une sieste, prenant un repose bien mérité car d'habitude, c'était lui qui devait toujours faire le rôle du "psy" à chaque fois qu'elle se mettait à papoter comme une vraie pie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/juges-valides-f55/kokujin-mashiro-t
Lucifer
Flamme Eternelle
Mil / Apôtre des Enfers
Flamme EternelleMil / Apôtre des Enfers
avatar

Inscrit(e) le : 25/01/2009
Messages : 430

| STAFF |
ADMINISTRATEUR
Messages RP : 12
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)
Localisation RP : Château Démoniaque [EVENT N°1]
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Le cabinet du Dr Lucifer   Sam 31 Jan 2009 - 17:18

[Il n'y a aucune contrainte imposée, chacun est libre de participer comme bon lui semble. Mais la présentaiton RP est une bonne idée ^^.]

Aaaaah que c'était bon les sorbets à la framboise ! Lucifer adorait ça et, s'ennuyant à mourir en attendant les clients, il avait quitté inopinément son cabinet pour s'offrir une sucrerie. Lorsqu'il revient, il fut étonné de trouver, assise face à son bureau, une demoiselle à la chevelure violette. Couleur particulière et inabituelle, laissant présager une personnalité tout aussi particulière.
*Ca va surement être très intéressant...*
La porte du cabinet se situait face au bureau, si bien que la jeune fille ne le vit pas - et ne l'entendit pas, semblait-il - arriver.

Mademoiselle, bonjour. Excusez mon absence. Vous venez pour une consultation ?

Il s'avança avec un sourire cordial et tendit la main à la jeune fille. Elle était plutôt jolie. Après lui avoir serré la main comme le font chacun de ces médecins distingués en accueillant leur patients, il contourna son large bureau et alla s'asseoir face à elle.
Il s'amusa, comme à chaque fois, à émettre des hypothèses sur les cas qui se présentait à lui. Cette jeune fille...pourquoi venait-elle le voir ? Cauchemar ? Chagrin d'amour peut-être. Il la fixa. Non, c'était autre chose, elle ne devait pas être fleur bleue. Au contraire, elle semblait plutôt marginale. Mais ceux qui se voulaient différents de la société n'allaient pas voir les médecins et les psy...du moins non sans raison.

Qu'est-ce qui vous amène Mademoiselle ? Je vous écoute.


_________________


Merci mon ange pour ce kit ^o^ !

Apôtre des Enfers ~ Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)

Aurica Dragonica ~ Ancienne amie proche
Nexarius Aa'rthel ~ Ami et compagnon d'armes
Aëschmel ~ Fidèle disciple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/-lucifer--en-cours
Kokujin Mashiro
Lueur d'Espoir
Mil / Assassin
Lueur d'EspoirMil / Assassin
avatar

Féminin

Inscrit(e) le : 02/09/2008
Messages : 105

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 34
Statut RP : Militaire / Unité des Assassins du Jugement (IV)
Localisation RP : Bibliothèque Nationale
Eau
Capacité Spé. : Clairvoyance
Double-Compte : n° 1
Nagareboshi no Ame

Informations Personnage
Age: 21 ans
Animal: HAKANAI - Papillon noir
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Le cabinet du Dr Lucifer   Sam 31 Jan 2009 - 21:36

Mashiro entendit quelqu'un venir derrière son dos et comme elle n'utilise pas ses yeux, mais son esprit pour "voir", elle pouvait savoir qui c'était. Elle se retourna légèrement et vit un large sourire, montrant ses dents blanches comme la neige. Elle le salua et lui serra doucement la main. Elle le regarda s'asseoir face à elle, devant son bureau. Elle ne lui répondit pas tout de suite à sa question, demeurant silencieuse un petit moment, le temps de bien réfléchir à ce qu'elle allait dire. Honnêtement, elle n'avait rien de particulier à raconter. Dire ce qu'il en était de sa vie ? Son passé ? Ses craintes ? Ses aspirations ? Par quoi commencer ? Elle l'ignorait. Ne voulant pas languir plus longtemps le docteur, elle prit une profonde inspiration et bomba la poitrine.

- Oui, je suis ici pour une consultation évidemment. On a voulu que j'y aille. Une amie me l'a conseillée. J'ai donc pris la décision de suivre ce qu'elle a dit. Fit-elle d'une voix pleine d'assurance.

La repentie se tut immédiatement après. Elle pencha la tête sur le côté droit et elle bascula de l'autre côté, à gauche. Ses cheveux violets glissèrent le long du siège en cuir noir, brillant à la lumière du soleil, qui baignait la pièce. Elle prit son petit papillon dans les mains et le posa sur la table, afin qu'il dorme tranquillement, sans qu'elle le dérange. Elle croisa ses jambes, mis les mains sur ses genoux et commença enfin à parler.

- J'aimerais parler de beaucoup de choses. Je ne sais pas combien de temps ça prendra, étant une très grande bavarde quand je dois dire quelque chose... J'espère ne pas être "assommante" comme le disent beaucoup de personnes. A vrai dire, je m'en moque des opinions des autres par rapport à moi. Ils me critiquent, je ne m'en occupe pas. Ils m'aiment ou non, c'est comme ils veulent. On me prend même pour une cinglée ! Ah ah ah ! Je crois que même les personnes les plus folles sont plus intelligentes que les simples d'esprit...

L'ex-bannie reprit sa respiration. Sa poitrine ne cessait de monter et descendre, son coeur battant à un rythme très rapide. Elle s'avança pour être presque nez à nez avec Lucifer. Ses lèvres tremblèrent légèrement, signe qui indiquait qu'elle allait de nouveau prendre la parole.

- Vous croyez que c'est normal que les hommes me prennent pour une "chose" ? Que les personnes me méprisent ? Me traînent dans la boue et me ridiculisent constamment parce que je suis "différente" ? Pourquoi l'être humain et les autres races ont peur de cette différence ? Je trouve que c'est fort dommage que ce monde soit fait de cette façon si barbare...

Sa voix s'éteignit, comme si elle était brisée. Elle ne montrait aucune émotion. D'habitude elle souriait, mais on voyait bien que sa bonne humeur la fatiguait et qu'elle avait besoin de se remettre en question.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/juges-valides-f55/kokujin-mashiro-t
Jeod Wisdomen
Plume Rayonnante
Mil / Chérubin Soldat
Plume RayonnanteMil / Chérubin Soldat
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 21/02/2008
Âge : 26
Messages : 185

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 45
Statut RP : Militaire / Unité de la Milice Céleste (I)
Localisation RP : Résidence Royale
X
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 25 ans
Animal: WOLF - Loup blanc
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Le cabinet du Dr Lucifer   Mer 4 Fév 2009 - 0:01

Wisdomen tout déboussolé rentra en trombe dans le cabinet sans même apercevoir Kokujin Mashiro puis il se jeta presque à plat ventre sur le bureau du Dr. Lucifer et commenca à débiter son texte à une vitesse affolante :

~ Docteur, docteur Lucifer, vous m'avez été recommandé par mon ami Doriak Horkost qui vous a déjà contacté pour une histoire de gobelin dans un frigo mais figurez-vous que notre ami Karl a recommencé à faire de drôles de rêves et j'aimerais vous le racontez car son cas nous inquiète fortement... Je vous en supplie, aidez-nous!

Sur ces mots, Wisdomen se jeta à genou en ayant l'air de prier, n'ayant toujours pas vu Kokujin, il s'asseya sur l'accoudoir du fauteuil où elle était assise...

~ Figurez-vous qu'il me racontait il y a quelques heures, que la nuit dernière, alors qu'il se laissait pénétrer par un sommeil profond, il rêva soudain qu'il était avec moi et un autre de nos amis, nous vagabondions dans les couloirs de notre académie, quand nous ouvrâmes une porte et nous retrouvâmes dans un bois, jusque là rien d'anormal me direz-vous mais soudain un énorme gorille prénommé King Kong (drôle de nom vous me direz) apparu et d'un coup de poing éradiqua l'ami qui nous accompagnait, alors que le gorille allait se jeter sur moi, je m'écriais envers Karl : "Mange le poulet, mange le poulet!". Karl se rendit alors compte qu'il tenait un poulet déplumé dans sa main droite et il le goba, bien entendu ceci eut pour effet immédiat de faire disparaitre King Kong...
C'est alors qu'une porte apparut dans un arbre, Karl l'ouvrit et nous tombâmes dans le vide comme lâché par un aigle dans le ciel... A partir de là, je dois avouer que mon ami m'a semblé bizarre puisqu'il m'a affirmé que nous ne tombions pas vers le sol mais vers l'espace...
Bref, nous sommes retombé vers la terre mais nous avons été intercepté par un vaisseau spatiale, Karl s'est alors rendu compte que ce vaisseau avait la forme de sa grand-mère, puis il se réveilla soudainement mais normalement.
Le lendemain, sa grand mère venait chez lui...


Jeod, sentant la sueur envahir son front se mit à souffler doucement pour se calmer et attendit la réponse du Dr. Lucifer...


[HRPG : Bon d'accord je pars totalement en live dans ce post mais le pire dans tout ca c'est que ce rêve est véritable!!!! Sans colorant ni conservateur, on me l'a raconté presque tel quel et je n'y ai rien ajouté! (si si je le promets sur mon compte Zanar-Requiem) Seul un bon psy peut l'analyser entièrement je pense! Et bien sûr, Karl est un pseudonyme, son vrai nom est Clément et il est connu sur la toile sous le nom de Jared Nijadenn ^^]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/anges-valides-f56/wisdomen-jeod-t84
Lucifer
Flamme Eternelle
Mil / Apôtre des Enfers
Flamme EternelleMil / Apôtre des Enfers
avatar

Inscrit(e) le : 25/01/2009
Messages : 430

| STAFF |
ADMINISTRATEUR
Messages RP : 12
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)
Localisation RP : Château Démoniaque [EVENT N°1]
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Le cabinet du Dr Lucifer   Mer 4 Fév 2009 - 21:39


[Parce que je suis extraordinaire, je peux effectuer plusieurs consultations, dans des salles différentes, simultanément x) !]


EDIT : pour faciliter la gestion de ce topic, je préfère établir les consutations séparément. Wisdo, j'ai donc posté en blanc dans la Salle 1 ton intervention et je t'ai envoyé dans la Salle 2. Merci de votre compréhension.


    Salle de consultation 1 - Kokujin Mashiro [réponse terminée]

Dès les premiers mots de la demoiselle, Lucifer sentit qu’elle avait beaucoup à dire, et pourtant elle se forçait à parler… Du moins c’était l’impression du médecin. Avait-elle vraiment décidé de suivre le conseil de son amie ? Elle se forçait donc à venir consulter ? Ou ce conseil avait-il allumé chez elle un besoin personnel de s’ouvrir... ?

Lucifer resta silencieux. Il attendait qu’elle reprenne la parole. Il fallait qu’elle parle librement, de ce dont elle avait envie de parler, ou au pire de ce qui lui venait le plus naturellement. C’était ainsi qu’il fallait procéder. Poser des questions au malade était une très mauvaise méthode, car on l’obligeait par ce fait à fixer sa mémoire et ses réflexions sur un point particulier. Ce point pouvait ne pas être significatif, mais si il était, si il participait justement au malaise du malade, alors il ne pourrait être atteint si rapidement et si facilement. Le malade ne pourrait avoir confiance en le médecin si celui lui demandait déjà de parler de ce point essentiel et délicat...
Fidèle à ses pratiques donc, le docteur attendait silencieusement, calmement, sans cesser de fixer la jeune fille. Il remarqua le petit insecte qu’elle posa sur la table. Ses relations avec son animal pourraient être importantes pour la suite, ainsi il prit note mentalement de ce sujet. Il n’écrivait jamais durant une consultation – inutile de mettre mal à l’aise les clients pendant qu’ils se libéraient oralement – mais afin de suivre l’évolution de chacun, il prenait du temps après chaque rendez-vous pour établir une fiche médicale, résumant la séance.

Il l’observait. Elle s’installait. Elle allait donc commencer son récit. Attentif, il l’écouta. Comme toute personne, elle n’entama pas son discours par ce qui n’allait pas concrètement. Elle parla un peu d’elle. Et ainsi, inévitablement, elle dériva et dévoila certains aspects de son malaise.
Mashiro se tut un moment. Lucifer ne dit rien, il ne bougea pas non plus malgré le rapprochement intentionnel de la jeune fille. Il se contentait de la regarder d’un air neutre, voir rassurant. Il s’appliquait à ne montrer aucune émotion – ce qui n’était pas bien difficile puisqu’il avait toujours un visage plus ou moins passif – car il ne fallait pas que la demoiselle se sente jugée. De toute façon, Lucifer ne jugeait jamais ses clients, quels qu’ils soient, et c’était bien la raison pour laquelle il ne demandait jamais la race des gens qui venaient le voir. Il était là pour les aider.
Il assimilait donc simplement ce qu’elle disait avec attention et commençait à réfléchir. Sans un mouvement malgré leur nouvelle proximité, il l’écouta reprendre son discours.

De manière assez attendue, on entrait alors dans le vif du sujet. Un sujet qui ne pouvait que toucher... Les différences, les préjugés, la société, autrui en somme... Le médecin prit son temps pour parler, le temps d’organiser mentalement ces informations et répondre à la demoiselle avec modération et justesse. Les premiers mots, les premières réponses, étaient fondamentales. Il ne fallait pas blesser la personne mais la mettre en confiance, lui montrer dès le départ qu’on la comprenait et qu'on voulait l'aider, et surtout pas la juger ou l'accabler. Surtout pour cette jeune fille... Il avait noté le ton de sa voix alors qu'elle finissait sa phrase...

C'est ainsi qu'il s'apprêtait à répondre lorsqu'un homme entra comme un fou dans la salle, commençant à s'exprimer avec précipitation. Il semblait ne pas avoir remarqué qu'il venait d'interrompre une consultation... Cependant, Lucifer le laissa finir son discours avant de se lever.

Mademoiselle, veuillez m'excuser. Monsieur, je vous invite à vous rendre dans la deuxième salle de consultation.

Ceci étant dit, il l'accompagna à la porte et lui indiqua une porte dans le couloir. Wisdomen quitta la pièce et Lucifer revint s'asseoir en s'excusant auprès de la jeune fille.
Il entreprit alors de faire ce qu'il s'apprêtait à faire avant cette intervention, et prit la parole.

La différence est un élément naturel et même inévitable de la vie. Connaissez-vous cette notion scientifique qu’est « l’unité et la diversité du vivant » ? C’est une leçon parfaitement applicable à notre vie quotidienne. Nous vivons tous sur la même planète, nous sommes tous égaux devant la loi - en théorie - et tous les êtres vivants ont une origine commune. Pourtant, nous sommes également tous différents et c’est ce qui fait que nous sommes uniques.
Cependant, toujours en théorie, les êtres aimeraient vivre en étant égaux et identiques en tous points. Car, effectivement, c’est la différence qui leur fait peur. La différence peut créer un déséquilibre, un rapport non égal, de force, de pouvoir, de hiérarchie,…
Vous êtes unique, tout comme je le suis et comme le sont tous les êtres vivants. Mais, si j’ai bien compris, votre différence à vous va au-delà de cette simple diversité naturelle. Vous êtes différente parce que vous ne suivez pas l’ordre social établi n’est-ce pas ?


Lucifer s’arrêta un instant pour contempler la demoiselle et tenter d’apercevoir sur son visage quelconque émotion. Mais, peut-être par convenance, ou pour éviter à Mashiro un embarras possible, il ferma les yeux et continua.

Pour vous répondre Mademoiselle, non ce n’est pas normal que je ne soyez pas traitée avec respect. Comme tout être vivant, vous avez votre intégrité, indépendamment de votre caractère, de vos choix et de vos opinions. Bien que l’on puisse ne pas approuver vos actes ou vos pensées, vous méritez le respect et la reconnaissance. Chacun est libre de penser et de vivre comme il l’entend, tout en respectant des autres.
Je ne pense donc pas vraiment que vous ayez à changer ce que vous êtes. C’est plutôt aux autres de se remettre en question…


Il acheva sa phrase en rouvrant et les yeux et la regarda avec sympathie et compassion, un léger sourire aux lèvres.


    Salle de consultation 2 - Jeod Wisdomen [réponse en cours]

Lucifer, interrompu en pleine consultation, avait indiqué à son client une autre salle dans laquelle il ne tarda pas à le rejoindre. Toujours vêtu de sa traditionnelle blouse blanche longue, il entra donc dans la salle 2 et referma la porte derrière lui.

Bonjour Monsieur, je vous prie de m’excuser de l’attente.


Le psychologue, le visage très sérieux, allait s’asseoir face à l’homme.
_________________


Merci mon ange pour ce kit ^o^ !

Apôtre des Enfers ~ Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)

Aurica Dragonica ~ Ancienne amie proche
Nexarius Aa'rthel ~ Ami et compagnon d'armes
Aëschmel ~ Fidèle disciple


Dernière édition par Lucifer le Jeu 26 Fév 2009 - 16:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/-lucifer--en-cours
Amrund Namidakiel
Plume Rayonnante
Mil / Séraphin
Plume RayonnanteMil / Séraphin
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 12/12/2008
Âge : 26
Messages : 142

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 15
Statut RP : Militaire / Unité de la Caste des Séraphins (II)
Localisation RP : La foret des rêves.
Vent
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 18 ans
Animal: Enfant-dragon
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Le cabinet du Dr Lucifer   Mer 25 Fév 2009 - 18:47

[Hors-RP : Ce RP n'a rien à voir avec la mentalité de mon personnage.]

Un éclair qui ne fut jamais foudroya le sol à quelques centimètres du cobaye. Il fit mine de en rien sentir, pensant qu'il avait encore une fois échappé à la mort... Encore une fois ? Non, pas vraiment en réalité, puisqu'il le savait, il en était persuadé et même convaincu... Oui, rien ne pourrait le tuer hormis si quelqu'un venait à lui couper la tête. Il eût un sourire, releva la tête. "Here we are, born to be kings ! We're the princes of the universe !" La mélodie qui n'exista jamais résonna dans sa tête héroïque, éternelle, poussiéreuse.

Bientôt, il fut au cabinet du très célèbrissime Lucifer. Modeste cabinet d'ailleurs... Aux multiples salles, dont deux seulement semblaient occupées. Qu'à c'la n'tienne ! Pourquoi diantre un immortel attendrait ? Sa vie ne le quitterait jamais, elle, c'est pourquoi, éternelles, ses connaissances sont utiles ; contrairement à n'importe quel abruti capable de s'étouffer avec un bretzel. Ainsi il entra dans le troisième cabinet... Une douce odeur flottait dans la salle, tel un nuage névrosé d'une quasi-psychose presque palpable, il sentait cette affectueuse fragrance. Peut-être des roses, phénix des douceurs éternelles. Ou bien de banals coquelicots... Une nouvelle bouffée de notes lui monta à la tête "I have no rival, no man can be my equal !"... Une lueur brilla dans ses yeux multicentenaires d'adolescent invincible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/anges-valides-f56/amrund-namidakiel
Kokujin Mashiro
Lueur d'Espoir
Mil / Assassin
Lueur d'EspoirMil / Assassin
avatar

Féminin

Inscrit(e) le : 02/09/2008
Messages : 105

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 34
Statut RP : Militaire / Unité des Assassins du Jugement (IV)
Localisation RP : Bibliothèque Nationale
Eau
Capacité Spé. : Clairvoyance
Double-Compte : n° 1
Nagareboshi no Ame

Informations Personnage
Age: 21 ans
Animal: HAKANAI - Papillon noir
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Le cabinet du Dr Lucifer   Ven 6 Mar 2009 - 22:34

Mashiro attendait une réaction et aussi des réponses de Lucifer. Il avait gardé le silence, ne l’ayant pas interrompu ne serait-ce une seule fois, voulant la laisser raconter jusqu’au bout ce qu’elle avait à dire. Il n’avait pris aucune note et c’était bien rare pour un psychologue. C’était sans doute pour cela qu’elle était venue le voir. Mais avant qu’il n’ait pu faire ou dire quoi que ce soit, un homme entra comme un fou, voulant faire une consultation lui aussi. Il s’affala presque sur le bureau, écrasant par la même occasion ce pauvre Hakanai qui dormait. Cela eut un effet immédiat. L’insecte se retrouva en poussière et la repentie eut un sursaut, le cœur battant fortement. L’ange s’asseyant sur l’accoudoir du fauteuil où était l’ex-bannie, ne se préoccupant même pas d’elle, ne l’ayant même pas remarqué. Le papillon noir reprit sa forme initiale et tourna avec colère au-dessus de la tête de Wisdomen et s’installa sur le sommet du crâne de sa maîtresse. C’est alors que le guerrier expliqua son problème en faisant une énorme tirade qui n’en finissait pas, pire que celles que faisait la femme aux cheveux violets. Quand il eut terminé, le docteur demanda au second patient d’attendre dans une autre salle pour une consultation. Il revint à sa place et prit la parole, ayant un air neutre.

L’ange déchu était clair dans ce qu’il disait. La différence était normale dans la vie, mais la peur des autres était indéniable. Malheureusement, le manque de respect envers autrui est toujours d’actualité, c’est le plus dur à combattre aussi. On devait la reconnaître pour ce qu’elle était et cela ne servait à rien de changer pour les autres. Tout était vrai dans ce qu’il disait, absolument tout. La demoiselle mit ses coudes sur le bureau, plaçant sa tête entre ses mains. Ses épaules frémirent et on pouvait entendre une sorte de petit rire nerveux. Mais elle cessa bien vite ce gloussement et on n’entendit plus rien de sa part. Elle cacha exprès des larmes qui étaient tout le poids qu’elle portait dans son corps depuis si longtemps. Elle les trouvait bien lourdes et surtout très amères. Elle refoulait cet émotion, affichant toujours un sourire qui en contrariait plus d’un. Lutte acharnée qu’elle s’était infligée elle-même durant des années.

- Je me dis ô combien je suis chanceuse d’avoir trouvé la première personne qui m’a reconnue. Sans elle qu’aurais-je fait ? Je ne me serais pas apitoyée sur moi-même, non. Je pense que j’aurais fait la plus belle bévue du siècle. Mettre à terme une existence alors qu’elle est si brève… L’éphémère aurait accepté ? Se battre jusqu’au bout, voilà ce que l’éphémère m’aurait soufflé. "Bats-toi ! Bats-toi ! Débrouille-toi, mais surpasse ce Mal. Sois forte et défis les lois jusqu’à ce que les autres souffrent à ta place !" Si dur est cet éphémère… Je raconte vraiment n’importe quoi… Murmura-t-elle d’une voix brisée.

Sans qu’elle ne s’y attende, l’insecte volant décupla suffisamment pour rebondir sur la tête de la surnommée "Mashi". Cette dernière ne répliqua pas, même pas un petit "aïe" pour montrer sa douleur. Elle ne craignait pas la souffrance, absolument pas. Elle avait eu un entraînement assez spécial durant sa jeunesse pour avoir cette psychologie actuellement. Elle releva sa tête et ôta son bandeau, ne voulant pas le garder continuellement. Elle garda ses paupières closes, n’étant pas décidée de montrer ses pupilles à la forme étrange. On pouvait discerner sur son visage fin les traces de larmes qui avaient coulé il y a quelques instants. Hakanai stoppa immédiatement, sachant pertinemment que cela ne servait strictement à rien. Il avait fait cela pour remettre les idées en place dans le cerveau assez complexe de son amie. Il rapetissa et alla se poser sur son épaule.

- Mh… Tu es le tout premier, mais je parlais en tant qu’humain dans mon nouveau camp, Hakanai… Naru-kun est celui qui m’a protégée alors que je n’étais qu’une bannie qui cherchait une chance, aussi infime fut-elle, de pouvoir me repentir et avoir une vie autre. Pour être précise, je n’approuvais pas ce que faisaient ceux de ma race de sang. Mon sauveur, mon frère, plus jeune que moi et pourtant, si grand en sagesse… Il est tout pour moi. A présent, je ferais tout pour lui. Je me plierais en quatre, je parcourrais le monde et j’obéirais au doigt et à l’œil, uniquement pour le servir. Il est l’un des rares hommes qui peut avoir ce genre de faveur. Lavy-kun y a droit aussi, c’est le deuxième qui m’a accepté. Tandis que Keï-san, étant mon supérieur, je lui dois aussi obéissance. Les autres hommes qui ne m’apprécient pas, je les exclue sans état d’âme ! Fit-elle d’un ton catégorique.

Mashiro souriait, montrant ses dents couleur de neige. Elle reprenait confiance, grâce aux paroles de son interlocuteur qui l’écoutait attentivement, analysant aussi ses gestes. L’Assassin ne se contenta pas de rester là et continua jusqu’au bout. Comme elle avait commencé, il fallait bien terminer. Aussi, elle n’hésita pas de parler des hommes globalement. Comme elle avait mentionné le fait que la plupart la prenait pour un objet, elle devait s’expliquer, du moins, c’est son instinct qui le lui disait. Puis, elle s’enflamma presque et se leva un peu brusquement, appuyant ses bras et se penchant un peu plus vers Lucifer.

- Les hommes sont vils et ne se soucient plus de ce que veulent vraiment les femmes. Des animaux, voire pire ! Il est si facile de les berner quand on arrive à savoir ce qu’ils veulent… Désirs charnelles en voyant une créature mirifique. Uniquement par la beauté ils sont attirés, mais aussi par l’argent. J’ai été confronté un nombre incalculable de fois. Je ne suis pas dupe et j’ai joué avec eux jusqu’à leur balancer la vérité en plein faciès. La réaction qu’ils ont, est vraiment navrante. Je suis une vraie sadique, mais ils ne font pas mieux que moi. Ils se réjouissent, pensant qu’ils réussiront à atteindre leur but. Quelle méprise ! Je me délecte toujours du résultat. Dit-elle en se passant la langue sur ses lèvres.

La repentie avait un air songeur. Elle ne fit aucun mouvement et observa le démon qui était en face d’elle. Il était imperturbable, c’était impressionnant de voir ça. Elle prit son inspiration une nouvelle fois et, comme elle le faisait habituellement, passa ses bras autour du cou de cette personne qu’elle appréciait, même si ce n’était que son psychologue. Elle était quasiment allongée sur la table. Comme elle avait une taille assez grande, ce n’était pas un problème de passer au-dessus d’un objet qui la séparait de quelqu’un d’autre. Elle ne disait plus rien, voulant savoir ce qu’allait lui répondre Lucifer et s’il allait avoir une quelconque réaction au câlin qu’elle lui avait donné.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/juges-valides-f55/kokujin-mashiro-t
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cabinet du Dr Lucifer   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cabinet du Dr Lucifer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zanar Requiem :: [Hors Jeu] Espace Détente :: Bavardages :: FloodLand & GameLand -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com