Zanar Requiem
| Bienvenue |

Rejoignez-nous dans l'univers fantastique de Zanar Requiem,
où se mèle combats, magie, aventures et mystères !

Incarnez un Juge ou un Ange du côté du BIEN,
ou sombrez vers le MAL en jouant un Démon ou un Banni...

Nous vous attendons nombreux =)




Une Guerre millénaire orchestrée par des Clans avides de pouvoir... Serez-vous pour le Bien ou pour le Mal ?
 
CarteBestiaireAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 D'Ox Parah [>> Na]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Parah d'Ox
Etincelle des Abysses
Mer / Tueur(se) à Gage
Etincelle des AbyssesMer / Tueur(se) à Gage
avatar

Inscrit(e) le : 22/07/2008
Messages : 31

| MEMBRE |
INACTIF
Messages RP : 18
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Vallées de Zanar Sud
X
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: D'Ox Parah [>> Na]   Mar 22 Juil 2008 - 23:58

    Nom: d’Ox
    Prénom: Parah
    Age: 24 ans

    Animal (nom & espèce):

    Et bien… on va dire que notre cher Parah à eut l’immense chance (bien sûr, l’ironie est à son comble) d’avoir comme compagnon de route une sorte de lézard censé être un dragon. Pour plus de détails, on pourrait dire qu’il ressemble à Mushu de Mulan.
    A l’exception que son animal ne se nomme pas Mushu, que le reptile est loin d’être rouge, et que Parah ne s’appelle pas Mulan (et n’est pas une fille à ce qu’on sache).
    Ce petit « serpent » ou « lézard attardé » comme l’appelle son maître, à la même physionomie que notre ami l’autre lézard dragon (un petit doute dessus…) de Mushu (comment ça c’est pas un lézard ???!!! J’appelle pas ça un dragon en tout cas…). A l’exception qu’il est vert avec quelques écailles jaunes tirant plus sur l’or. Ses deux yeux détiennent une couleur rubis flamboyant et sont entourés de noir (Nan, ce n’est pas du mascara ! Et encore moins des yeux au beurre noir…). Il a aussi un sorte de petite moustache jaunit qui était censée être de couleur marron qu’on peut tout de même voir vers la racine de celle-ci (Si elle a déteint ? Aucune idée !). Il est aussi muni d’une paire de petites ailes dans son dos. Certaines fois, l’animal arrive alors à déployer de grandes ailes issues de ces petites choses pour voler et emporter Parah (pour cela, la bestiole s’enroule autour de son poignet). Mais cela n’arrive pas souvent. Celles-ci sont de couleur vert émeraude et déteigne vers un orange pâle sur les bouts.
    Il est aussi capable de lancer quelques flammèches (rien de bien important, juste une sorte de briquet vivant si vous voyez ce que je veux dire, c'est histoire quil ressemble un peu à un dragon xD).
    Son nom ? Et bien… Parah ne fait que le nommer par de surnoms tous aussi loufoques les uns que les autres, mais sinon, il est censé s’appeler Neilee (à prononcer Né-i-li).
    Et le don que cette chose à reçut fait le malheur de notre pauvre Parah… Il a le pouvoir de… parler. Hélas, il s’avère que ce machin vert soit pipelette comme l’autre machin rouge de Mushu et que le pire dans tout ça, c’est que ces deux p’tits gars de lézard ont la même tonalité de voix. En clair, il est aussi débile, timbré, détenant des idées totalement saugrenues, désaxé, toc toc, idiot, sans cervelle et j’en passe ! S’il pouvait se taire une seconde, ce serait le bonheur pour messire d’Ox.

    Futur Statut: Aucune idée, mais peut-être qu’il évoluera au fil du rp, qui sait ?

    ----------

    CAMP: MAL
    RACE: Banni

    Capacité Spéciale (/!\ dépend de la race /!\):
    Patience
    Pouvoir des TENEBRES
    ELEMENT:
    Terre
    ----------

    Pouvoir
    (1 maximum):

    Sang Fulminant : Et bien, et bien… Quel pouvoir étrange que cela. Sans même savoir pourquoi ni comment Parah fut doté de ce pouvoir, celui-ci le magne assez facilement.
    Ce pouvoir consiste à s’écorcher. Même un peu, tant que le sang de Parah coule. Puis d’une certaine manière, en modifiant les constituants des ces hémoglobines, une goutter de sang peut devenir une explosion (non pas massive… il ne s’agit que d’une goutte…) qui peut tout de même égratigner son adversaire. Donc, plus la quantité d’hémoglobine est grande ainsi que la concentration de son « explosif »), plus l’explosion l’est.
    Cette technique possède pourtant plusieurs défauts :
    D’Un : Il faut que Parah se concentre assez pour bien « doser » son « mélange naturel ». Trop en faire serait à faire exploser son sang à la partie concentrée et cela risquerait de l’handicaper. Ne pas en faire assez reviendrait à une perte de temps…. En clair, il ne s’agira non plus d’explosif, mais de simples pétards.
    De deux : Il faut que la surface toucher soit solide. Donc cette technique est inefficace sur l’eau (ne parlons pas de l’air… ça exploserait à peine lancé, ce qui serait futile). Sauf bien sûr si la surface est juste humidifiée, c’est possible que ça fonctionne…
    De trois : Une trop grosse dépense de sang peut bien sûr l’amener à l’anémie… Il faut être logique mais lui doit être prudent.
    Sinon, son sang déverser peu aussi devenir une vraie bombe à retardement (s'il a bien dosé celui-ci). Il lui suffira de claquer des doigts pour le faire exploser...

    Futurs Pouvoirs (3 maximum):

    -Copycat (le copieur):
    Et oui, Parah est bel et bien capable de copier l'attaque de ses ennemis.
    Mais pour se faire, le banni doit absolument avoir eut un contact avec cette attaque. Si vous préférez, il est obligé de la prendre dans la tronche... Mais il ne peut copier qu'une attaque.
    Plusieurs facteurs peuvent arrêter la copie:
    -Le temps;
    -Un attaque qui puisse lui faire perdre sa concentration et donc la copie;
    -Un imbécile de lézard parlant...
    -Etc.
    A ne pas oublier que l'attaque copier reste une pâle copie de l'originale! Elle est donc moins efficace. Mais plus le niveau de Parah augmentera, plus ses attaques seront puissantes. (Cela va de soi non?)

    -Aerial Dash : Sorte de technique lui permettant d’aller à une vitesse tel qu’il serait capable de marcher sur l’eau ou de traverser des crevasse de 2 mètres de largeur seulement. Il peut tout de même rester immobile sur l’eau pendant juste quelques minutes. Autrement, il lui faut bouger, sinon, c’est la chute assurée.

    -Celestial Death Dance : Parah n’est pas du genre « je me bat pour gagner », mais s’il faut sortir le grand jeu, il le fera. Donc, cette attaque « de dernier recours » est une sorte de « danse » de 3 parties.
    La première partie est une sorte de mise en bouche. Parah se met à faire plusieurs gestes de façon rapide et s’écorche chaque doigt. Il libère ainsi ses petits explosifs grâce à son premier pouvoir (voir plus haut). Il combine ensuite cette attaque avec des pics de terre (tel des stalactites ou stalagmites) de plusieurs tailles qu’il envoi vers son adversaire. Fin de la première partie.
    La deuxième s’enchaîne dès que le jeune homme voit que son adversaire résiste toujours. Il combine ainsi l’Aerial Dash et le contrôle de la terre (surprise concernant l’utilisation de son pouvoir élémentaire). Il fait ensuite ne sorte de valse accélérée en utilisant son arme pour faire plus de dégats.
    La troisième est encore un secret. Wink (à connaître plus tard dans le rp)

    Arme (1 maximum): Une sorte d’arme à feu qu’on peu qualifier comme révolver. Sauf que cette arme est un peu spécial. Elle accepte plusieurs sortes de balles et autre.
    Future Arme (1 maximum): Hm... non. Parah se contentera de son arme et l’améliorera au fil du temps, c’est tout.


    Votre Histoire (8 lignes complètes minimum):

    Parah, enfant né d’un juge et d’une pauvre femme d’un petit peuple. A un endroit, dans une contrée nommé Ox. Elle n’avait pas le même grade que le père, loin de là, mais était d’une beauté et une gentillesse à en séduire plus d’un. Le seul qu’elle avait choisit cependant… était ce juge. C’est vrai qu’il avait du charme et de la classe (et qu’il était juge, oui)… mais quoi d’autre encore pour pouvoir l’avoir elle ? Parah s’était toujours pausé cette question. Cet homme les avait bien laissés en précisant qu’il n’avait pas envi que ses supérieurs apprennent la naissance d’un faible tel que Parah, et qu’en plus, la mère était une fille du bas peuple…
    Des années passèrent comme ça. Cette jeune mère eut beaucoup de mal à élever son enfant seule alors qu’elle était presque sans sous. Elle y mettait beaucoup du sien, et heureusement que celle-ci était plutôt du genre débrouillarde. Ce n’était pas une mendiante qui demandait une aumône aux pauvres. Parah avait beaucoup d’admiration pour elle. Il voulait lui ressembler. Mais autant dire qu’il était « faible ». Est-ce utile de préciser qu’il avait une grande haine envers celui qui avait infligé ce destin à cette pauvre femme ? Il se sentait même coupable d’être venu au monde pour être cette sorte de fardeau…


    « Maman. Tu veux que je t’aide ?
    -Non, c’est bon Parah, va jouer dehors avec les autres.
    -Sure?
    -Oui, aller, vas-y, c’est un ordre mon cœur! »

    Comment ne pas rougir face à cela ? Elle pourrait se tuer au travail qu’elle n’en ferait pas attention. Tant que son fils allait bien et était en sécurité elle ne se sentait que bien… La mère de Parah n’était pourtant pas de ceux qui mourraient pour la personne aimée. Bien au contraire. Ce qu’elle disait était qu’il fallait rester en vie pour protéger l’être cher. Chose qui lui tenait à cœur.

    « Ha ha ha ! Regardez-moi ce minable ! Comment tu t’appelles ? Parah ? Qui a inventé ce nom stupide !
    -Regarde ! Il est tout chétif ! On croirait une fille mais en pire !
    -Hihi ! Non, nous somme bien plus fortes que ce moins que rien les garçons !
    -… »

    Oui, ce n’était pas la joie dans ce village. Parah e ressemblait pas aux autres, autant physiquement que mentalement. Il n’était pas bagarreur, il ne faisait pas le macho, il n’était pas l’un de ses courtisans qui allait séduire les filles à peine à 8 ans, bref ! Ce n’était pas quelqu’un qui voulait ce qu’un enfant voudrait à son âge. Du moins, un enfant normal…

    « Regardez qui va là ! Parah’normal ! »

    Et oui, le gamin eut aussi à écoper plusieurs surnoms débiles…
    Puis, du jour au lendemain, le gamin devint une autre personne. Sa mère étant gravement malade, il dut se débrouiller seul. Le garçon devint plus robuste en s’entraînant jour et nuit, et ce, inconsciemment en faisant les courses de certains, servant les plus âgés, aidant les malades, transportant les charges des femmes qui n’avait pas de temps pour s’occuper de leur enfants et bien d’autre encore. Il faisait tout sans broncher. Vu qu’à la fin, il récoltait un peu d’argent. Mais des gens viles et sans pitié trouvèrent un moyen de ne jamais rendre la pareil au garçon. Ainsi inventaient-ils des histoires pour que le jeune garçon s’occupe de leur tâche. Parah était trop gentil pour dire non… voilà quelle était sa faiblesse avant. C’était devenu une vraie exploitation.
    Toute cette mascarade continua jusqu’au jour où une certaines personne vint à sa rencontre. Ou plutôt… un certain bidule truc machin chose vert qui s’était incrusté dans sa vie très bêtement. Parah se souvenait clairement de ce jour on ne peut plus étrange. Il ne faisait que ce qu’on lui disait comme à son habitude, et un lézard se présenta comme une sorte de protecteur en entamant un monologue extrêmement long que le jeune garçon avait écouter au début pour ensuite retourner à ça tâche. Le môme lança alors que ce n’était pas lui qui avait besoin d’un protecteur, mais sa mère. La bestioles baissa la tête et regarda vers le côté. Elle semblait déçu ou quelque chose du genre jusqu’à ce qu’elle dise :


    « Mais… Parah. Ta mère et... morte. »

    … Imaginez juste comment Parah avait réagit. Certes, il n’avait pas cru au lézard qui prétendait être un dragon… mais, et si tout cela était vrai ? Le môme eut un choc, ses yeux grands ouverts laissaient paraître des pupilles contractée. Et, sans crier gare, le garçon couru jusqu’à sa maisonnette (suivit de près par la bestiole qui criait de ralentir ou de s’arrêter). Il appela sa mère plusieurs fois, mais aucune réponse ne vint. Parah rassembla ensuite son courage pour entrer dans la chambre de la seule personne qui comptait vraiment pour lui. Ce qu’il vit était d’autant plus choquant que ce qu’il avait entendu.
    Elle était bien là, allongée, les yeux ouverts, sa main pendant dans le vide. Par terre, un bol en terre cuite qui contenait sûrement un certains liquide. Sa mère semblait le fixer avec ses yeux vides d’émotions. C’était peut-être la première fois qu’il voit ça venant de sa mère… mais en suivit que ce sera bel et bien la dernière.


    « Ma… ma…
    -Bienvenu à la maison Parah. »

    Le garçon se retourna ave effroi. Cette voix… ce ton hautain… cette tonalité qu’une seule personne pouvait faire… ce froissement habituel après s’être levé…son père ?!
    Parah analysa donc la situation aussi rapidement que possible vu son état. Il n’avait besoin de personne pour comprendre se qui s’est passé… Cet homme… son géniteur… l’avait tué elle. Avec un poison certainement.


    « Parah ! Te voil… oops…
    -Oh, c’est ça que ta mère à supplier à ses ancêtres de t’envoyer ? Pas très effrayant mon pauvre garçon.
    -HEY ! J’suis un dragon, un vrai de vrai ! En chair et en os !
    -Tu sais que les dragons se vendent bien sur le marché noir ?
    -*Gloups*
    -Toi… Pourquoi t’es revenu !? Et pour ça !?
    -Il fallait bien régler certaines affaires mon grand… »

    Le juge sortit son arme de prédilection. Une épée vraiment belle… non pas par son esthétisme, bien au contraire, mais belle parce qu’elle avait combattu sur de nombreux champs de batailles, et Parah le voyait bien.

    « Tu es prêt ?
    -Ah ! Je ne vous laisserais pas faire monsieur le grand manitou !
    -Hein ? »

    Sans trop comprendre comment ni pourquoi, le lézard vert déploya ses grandes ailes et s’entortilla autour des poignets de Parah, tel un prisonnier venant de se faire mettre des menottes.

    « Laisse-moi ! Je dois le battre !
    -Pas maintenant ! Plus tard !
    -Mais ce salaud à…
    -Ah ! Qu'aurait fait ta mère si elle te voyait comme ça !? »

    C’est vrai… elle l’aurait envoyé au loin elle aussi… Parah s’était enfin calmé et lança un dernier regard noir à son père.

    « J’attendrais que tu sois fort Parah d’Ox ! Epate-moi, mon fils… »

    Entendre ce simple mot qu’était « fils » sortir de la bouche de cet individu lui était insupportable. Mais son dragon miniature le comprit et fila à vive allure.

    *J’espère qu’on lui donnera une sépulture digne de ce nom…*


Dernière édition par Parah d'Ox le Mer 23 Juil 2008 - 14:16, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Parah d'Ox
Etincelle des Abysses
Mer / Tueur(se) à Gage
Etincelle des AbyssesMer / Tueur(se) à Gage
avatar

Inscrit(e) le : 22/07/2008
Messages : 31

| MEMBRE |
INACTIF
Messages RP : 18
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Vallées de Zanar Sud
X
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: D'Ox Parah [>> Na]   Mer 23 Juil 2008 - 0:14

    /Flash back de quelques heures :

    « J’espère que tu prendras soin de ton fils si tu m’enlève la vie… Si ce n’est pas le cas, sois en certains, je te maudirais et te ferait connaître les pires tortures que tu ne puisses imaginer de l’autre côté… en enfer !
    -… »

    *Mais nous n’irons pas dans le même endroit… tu n’es pas destinée à suivre la voix des enfers.*

    Flash back terminé/

    Parah se fit donc connaître par le dernier nom que lui avait donné son père. Ainsi, il serait plus simple de retrouver son géniteur tant haï.
    Le lézard s’appelait Neilee donc… Celui-ci lui expliqua que sa mère était en fait une bannie de sang s’étant réfugiée dans ce petit village. Voilà pourquoi le juge devait la tuée et pourquoi celui-ci les avait abandonnés il y a tant d’années.
    Les années passèrent donc ainsi. Parah n’était plus chétif, il était tout le contraire de ce qu’il était dans son enfance. Robuste, grand fort et bien beau garçon en plus. Son nom n’attisait plus de moquerie, mais un pur respect. Et ce, simplement par peur. Les gens le voyaient cruel, froid et distant. Ce n’était pas faux, mais ce n’était pas vrai non plus… un vrai paradoxe.


    « Mon grand ! Le mieux que tu puisse faire, c’est de trouver une épouse ! Tu as tout de même 19 ans maintenant !
    -Trop tôt…
    -Le temps de t’en trouver une, il sera trop tard…
    -Ce n’est pas faux… je veux qu’elle soit aussi parfaite que je le suis.
    -A peine modeste mon gars. -_-‘ »

    Ainsi, la fameuse quête à l’épouse commença. Le mieux étant de trouver des nobles haut placé pour pouvoir s’approcher de son but.
    Parah commença donc par trouver une fille emprisonnée dans une tour chiante à escalader qui avait un nom qui sonnait comme un légume. Rapun… quelque chose… Zeste ? Bref. Le verdict : Cheveux trop long, c’était franchement galère.
    Ensuite il rencontra dans la forêt une autre jeune fille très belle certes. Elle était entourée de 4 nains… Pourquoi ? Allez savoir ! Blanche main ? Euh non… Blanche feuille ? Blache pluie ? Un truc qui sonne comme ça. Elle était belle dans son cercueil de verre… ses lèvres étaient aussi rouge que du sang. Mais un autre mec le devança pour réveiller la belle. Et en fin de compte, il se passa d’elle. Parah la préférait endormie plutôt que réveillée… Le diable incarnée cette fille !
    Arriva ensuite une gardienne d’oie prétendant être une princesse et que sa servante avait échangée les rôles. Parah savait que c’était faux bien évidemment ! Le portrait qu’on avait apporté de cette fameuse princesse ne lui ressemblait pas ! Bon, on va dire que la partie de la tête à été déchirée, mais la tour de poitrine n’était pas le même…
    Pauvre Parah… il enchaîna échec sur échec et commençait bien à perdre espoir.


    « Oh ! Y a bien cette noble qui dort depuis des centaines d’années dans son château !
    -Laisse tomber, elle doit être vieille maintenant !
    -Mais non ! C’est juste un sort ! Elle est jeune physiquement parlant.
    -Bon… autant essayer… »

    Il monta les escaliers marche par marche. Le jeune homme entrouvrit une porte et tomba sur la belle. Elle dormait bien comme le disait les gens du village. Il semblait même que Parah soit le seul pour être parvenu jusque là. Ce qui était normal vu la difficulté encouru.
    Le jeune banni tomba sous le charme de la demoiselle. Il trouva une broche par terre et la ramassa. Aussitôt, il plongea comme dans un autre monde. Une jeune fille était là, à contempler le paysage.


    « Ah ! Qui êtes-vous et que faites vous dans mon monde ?
    -Euh… tout espace viable appartient à tout le monde à ce que je sache.
    -Je me suis mal exprimée… que faites-vous dans mon rêve ?
    -Hein ? Un rêve ? »

    Cette fille lui expliqua tout de A à Z. Comment tout se produisit. Ce n’était pas la version contée par tout le monde, mais ça tenait bien la route. Sa mère n’aurait pas eût d’enfant avec son présumé père, elle aurait plutôt été violé. Sa beauté, son intelligence lui ont été donnée alors qu’elle faisait de son mieux pour que son père la remarque. Tout n’était que mensonge pour elle, qui découvrit que son géniteur avait une maîtresse. On l’aurait maudit dès son plus jeune âge pour qu’à ses 16 ans, elle se pique le doigt sur la pointe d’une quenouille etc. etc. Ce n’était pas vraiment ce qui intéressait Parah.

    « J’ai moi-même mené ma propre enquête, et figure-toi que ces « dons » qu’on t’aurait soi-disant refilé ne venait pas de vœux, mais réellement de toi. Que cette beauté n’était pas donné par un tour de magie, mais parce qu’il s’agissait de toi. Que cette malédiction n’était que comédie… et que la seule à être responsable… n’est autre que toi…
    -...Laisse-moi tranquille maintenant que tu as dit ce que tu voulais monsieur le beau parleur ! »

    Aussitôt dit, aussitôt fait. On l’expulsa presque de ce rêve si doux.

    « Neilee ! Fait gaffe !
    -Hein quoi ? »

    Comme l’avait pressentit Parah, les ronces se déchaînèrent. Les plantes s’attaquèrent même aux deux voyageurs.

    « Sal*perie ! Aurore ! Bon sang ! Ce n’est que la vérité ! Soit juste toi !
    -Euh… t’es bien en train de parler à ce corps endormi là ?
    -La ferme et bouge ! »

    Toute cette aventure devenait dangereuse. Parah sortit aussitôt une arme à feu achetée il y a des années. Il tira un coup vers l’une des ronces qui se retrouva aussitôt à terre. Elle était totalement perforée alors qu’il n’y avait qu’un seul coup de tiré.

    « … Friederike ! »

    Aussitôt le nom prononcé, les ronces cessèrent leurs attaques. Un « spectre » fit ensuite son apparition. Il s’agissait de la jeune fille du rêve…

    « Comment connais-tu mon nom ?
    -Je te l’ai dit non… j’ai fait mon enquête. »

    Une larme se déversa sur la joue de la demoiselle, et elle disparu comme elle était arrivée.

    « Comment t’as fais Parah !!!???
    -Tu te souviens de cette « vieille » sorcière qui n’avait rien d’une vieille ?
    -Celle que tu as pratiquement dévoilé la poitrine pour vérifié quelle était vieille ? Et comment que je m’en souviens mon gars. -_-‘
    -Elle m’a tout raconté vu que c’était elle qui avait « lancé » le sort (ce n'était que du somnifère sur le fuseau). Une folle…
    -Attends… c’est elle la sorcière de l’histoire ???? -_-‘
    -Incroyable, mais vrai… »

    Parah s’approcha du corps de la belle endormie. L’émotion était à son comble, il en tomba amoureux.

    « Attends ! Parah ! Je viens de me souvenir ! Ne fais pas… ! PARAH!!! »

    Le banni rapprocha ses lèvres de celles de sa bien-aimée. Elles étaient froides, mais si douces.
    Friederike se réveilla lentement.


    Le sort se brisa enfin...

    « Tu es le seul… à m’avoir vu comme je suis vraiment. Merci. Parah d’Ox… »

    Elle l’enlaça, et il en fit de même. Des larmes coulèrent encore plus des yeux de la belle…

    Il était temps de tout recommencer, d'avancer à nouveau vers l'avenir.

    Et la main de la douce et tendre retomba.

    Et il vécurent heureux, jusqu'à ce que la mort les sépare...

    Friederike, l’unique fille à avoir faire basculer le cœur de Parah, la seule personne qui aurait compté pour lui après sa mère, était morte dans ses bras.

    ***********

    « Oh ! Aller Parah ! On retourne encore en chercher une autre.
    -Non non, allons chassez du juge !
    -QUOI !!!???
    -Tu m’as fait perdre mon temps avec tes idioties de mariage !
    -...Ah au fait… tu disais que la « sorcière » était là à la malédiction mais qu’elle n’avait rien d’une vieille… MAIS ELLE DOIT AVOIR PLUS DE 100 ANS C’TE BONNE FEMME !!!!
    -Ne parle pas de malheur… »

    Parah, ne trouvant pas de juge, abattu de sang froid un ange qui lui barrait la route vers un village ou se trouvait actuellement un membre de cette race. Puis il tua le juge. Non pas simplement, mais l’histoire serait encore plus longue donc plus chiante à lire. X)
    Il monta ainsi petit à petit les échelons dans la liste de banni à tuer. Parce que, bien évidemment, il ne s’arrêta pas à ces 2 meurtres. Le massacre fut tel qu’il était impossible de compter le tout sur les doigts de la main.


    « Parah ! Pause s’teuplaît !!!!!
    -Il doit venir ! Ce juge ! Il doit venir ! »

    Il parlait de son père bien sûr, mais le scélérat n’était jamais venu à Parah. Avait-il peur de son propre fils ?

    « S’il a abandonné, je le ferait payer au centuple !
    -Parah ! Ta vengeance ne mènera à rien. Arrête de martyrisé ces pauvres gens !
    -Je fais le mal… pour certains… mais paradoxalement… c’est pour le bien de notre monde. »

    Actuellement, Parah recherche encore son père. Il n’est ni mort, ni porté disparu, il attend juste…


Dernière édition par Parah d'Ox le Mer 23 Juil 2008 - 12:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Parah d'Ox
Etincelle des Abysses
Mer / Tueur(se) à Gage
Etincelle des AbyssesMer / Tueur(se) à Gage
avatar

Inscrit(e) le : 22/07/2008
Messages : 31

| MEMBRE |
INACTIF
Messages RP : 18
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Vallées de Zanar Sud
X
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: D'Ox Parah [>> Na]   Mer 23 Juil 2008 - 0:15

    Description Physique (3 lignes complètes minimum):

    Quand il était gamins, Parah avait un physique gringalet .Les cheveux toujours attachés (oui, ch’veux assez longs pour être attachés) n'importe comment et les vêtements froissés étaient ton quotidien .En même temps que son caractère, son physique a radicalement changé.
    Parah est un assez beau jeune homme maintenant, si l'on peut dire. Ses traits sont plutôt fin, mais tout ce qu'il y a de plus masculin. On peu dire qu'il a un corps parfait, enfin ca dépend des personnes ensuite qui le regarde. Le banni suscite beaucoup de jalousie envers les autres hommes, mais la gente féminine aime le regarder. Il a quelque chose d'assez mystique en lui, mais n'as rien de plus que les autres hommes en particulier. Assez grands et mince, mais sans aucune maigreur, il est légèrement musclé même si l’on ne le voit pas forcément vu qu’il porte souvent des habits cachant ses formes, et est muni de quelques tablettes de chocolat bien évidemment (x) ), mais le jeune ne se préoccupe pas vraiment de son image. Autant dire que le jeune homme est svelte dans ce cas.
    Il ne porte aucun style en particulier, et aime s'habiller "normalement". Mais le normal avec Parah… est quelque chose qui peut virer au… paranormal ? (A vous de repérer le jeu de mot xD) En bref, il prend ce qui lui tombe sur la main. Sauf bien sûr si les habits qui lui sont fournis tournent au ridicule.
    Il a des cheveux bruns plutôt châtains et un tantinet foncés, courts, mais assez longs pour qu'ils flottent au vent. La nuit, cette tignasse prend une couleur bien plus sombre. On croirait même avoir affaire à du noir dans certains cas.
    Son visage est d'un habituel froid mais il n'est aucunement méchant. Sinon, celui-ci prend un air plutôt nonchalant. Ce qui donne une forte impression de « je m’en foutisme » venant de la part de Parah.
    Son regard teinté de mélancolie vous donneront l’impression que le jeune homme rêvasse ou qu’il est plongé dans une nostalgie profonde. Hélas, cet air angélique n’est qu’extérieur mes amis… ^^’

    Description Psychique (3 lignes complètes minimum):

    Parah… comment décrire sa psychologie… Etant donné que le caractère de ce jeune homme est tout ce qu’il y a de plus complexe, il serait difficile de le décrire en quelques lignes seulement. Et ce, pour la simple raison que sa façon de voir les choses diffère souvent.

    Et bien ! Disons que Parah aime le changement et la créativité, il déteste refaire ce qu’il a déjà accomplit ou répéter ce qu’il a déjà prononcé, sauf quand il estime que le besoin pour lui en est grand. Le banni a énormément tendance à cacher ses buts et ses désirs, sauf quand il estime que la personne en face de lui pourrait lui être profitable, que ce sois par manipulation ou par amitié. Il semblerait que le sombre jeune homme n’aime pas faire dans la dentelle, mais aussi évitant les conformismes les plus évidents.

    En toute bonne foi, Parah ne savait que trop bien qu’il était lui-même prédisposée à être difficile à vivre, ou tout grossièrement d’être munie d’un fort tempérament pour certains. On ne pouvait pas pour autant le qualifier totalement d’asociale, bien que, il ne le nierait pas. La compagnie des autres ne lui était pas totalement insupportable, mais c’était un fardeau s’il ne connaissait pas la personne préalablement. Cela lui demandait de faire bien des choses, dans les convenances, de sourire pour faire bon chic bon genre et ne pas trop captiver l’attention, comme le lui avait si bien apprit sa chère mère…

    Le jeune homme était étonnement douée pour jouer la comédie. Que son faciès indique de faux sentiment est une chose, mais que ses mots en prennent la même voie c’était tout aussi bien possible. Mais elle résonnait plus sur le : « Pourquoi perdre son temps? ». Si on lui réclamait de la franchise, de l’honnêteté alors il vous la servira sur un plateau d’argent, et sans nul hésitation, ni délicatesse. Le banni dit les choses comme elles lui viennent, à la fois avec une certaine forme d’ironie mais aussi d’intelligence. Au lieu de mentir, il préfère négliger les informations qui ne sont pas nécessaires à donner, et ne dit que ce que l’on veut bien entendre. De plus, l e jeune homme joue très bien avec les mots et les quiproquos. Enfin, disons qu’il répond intelligemment dans certaines de ses phases.

    Ce jeune homme est une parfaite qualification du proverbe : il faut se méfier de l’eau qui dort. Il est très clair qu’elle est d’un grand calme et d’un sang-froid sans limite. Parah peut rester parfaitement statique dans de nombreuses situations, même insoutenables pour certains, il ne sourcillera nullement. Mais si l’envi lui prend, il peut faire preuve d’un grand sadisme. Donc gare aux ennemis…

    Néanmoins, derrière tout cela, Parah a développé un sens étrange de la curiosité. Le banni n’hésite nullement à se lancer dans de nouvelles expériences et de toutes les sortes, même si cela peut la mettre en danger, elle directement ou les autres…Parfois, ses envies, qu’il ne s’explique pas forcément, font de lui une personne naïve mais dans le sens de sa soif de découverte, presque juvénile. Il est toujours prêt à aller de l’avant, mais ne se laisse jamais barrer la route…

    Il est extrêmement rare de le voir en colère, même si souvent c'est de la lave qui coule dans ses veines plus que du sang. Bien sûr, ça dépend avec qui il se trouve. S’il s’agit d’une personne qu’il connaît bien, il ne se retiendra pas vraiment. Ou si quelqu’un à réussit à l’énerver… autant se mettre à l’abri. Il à appris à avoir confiance en certaine personnes, notamment en son dragon miniature, en qui il voue une grande confiance et amitié (même si c’est implicite), mais ce n'est pas le seule ...

    Mais arriveriez-vous à le découvrir entièrement ? Lui qui détient bien plus de mystère que ce que vous décrivent ces quelques lignes ?

    Qualités (3 min / liste):

    Grand stratège, il connait ses capacités, ses défauts comme ses vices et les limites qui lui sont imposées. Parah arrive donc a toujours être a son extremum. Il sait avoir un regard extérieur sur les choses et les juger de manière à pouvoir en tirer le meilleur avec rapidité. Malin il arrivera rarement qu'il ne garde pas un atout en poche, sa connaissance plus que large de ses pouvoirs lui permettant d'avoir un nombre de tour impressionnant dans son sac. Il à également une très bonne mémoire et un sens du juger très rapide.
    Mais, même s’il ne semble pas faire partie de cette trempe, c’est quelqu’un sur qui on peut faire confiance et qui ne laisserait pas tomber un ami (quoi qu’il faut réussir à en devenir un vis-à-vis de Parah -_-‘).
    (Pour plus de détails, regardez la description psychique)

    Défauts (2 min / liste):

    Il est assez difficile à suivre, changeant parfois énormément en un instant, parfois semblant faire des choses qui ne lui vont pas. Son comportement peut paraître très déroutant, d'autant plus qu'il n'aime pas trop qu'on le suive aveuglement. Le banni aime que chaque personne suive ses propres pensées, en moyenne il quitte assez rapidement la compagnie des gens qu'il pense ne pas être à la hauteur de ses ambitions.
    (Idem)

    Comment avez-vous trouvé Zanar Requiem ? (bouche-à-oreille, TopSite [nom], par l'intermédiaire de..., etc.): Et bien, je m’ennuyais, je voulais me remettre au rp et on m’a proposé ce forum. X) Il s’agit d’Eve. ^^
    Pourquoi vous êtes-vous inscrit sur Zanar Requiem ?: Raison citée un peu en haut. X) Et en petit plus, j’dirais que l’intrigue m’intéresse. ^^

    Est-ce un Double-Compte ?: Nop Razz


(Pour les texte qui sont censé être en gras, je m'en vois navré, mais j'ai trop l'habitude des couleurs... je ferait un effort pour le rp par contre. ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Nexarius Aa'rthel
¤ Race Master ¤
S
ouverain des Démons
¤ Race Master ¤Souverain des Démons
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 27/01/2008
Âge : 25
Messages : 301

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : //
Statut RP : Chef ~ Majesté de l’Apocalypse
Localisation RP : ??
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : n° 2
Néko

Informations Personnage
Age: 21 ans
Animal: SUZAKU - le Phénix Rouge
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: D'Ox Parah [>> Na]   Jeu 24 Juil 2008 - 18:08

Salut Parah`!
Encore un perso que j'adore I love you

  • Je suis direct peut-être, mais de toute façon c'est mon avis le plus pur : Magnifique fiche, je ne voit aucune objection à te VALIDER, Bienvenue sur Zanar Requiem What a Face
    Et je suis fier de compter un Rpiste tel que toi dans mes rangs Cool


/!\ N'oublie pas de passer chez l'Oracle pour commencer le RPG /!\


Sur ce, à plus tard sur Zanar I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'Ox Parah [>> Na]   

Revenir en haut Aller en bas
 

D'Ox Parah [>> Na]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zanar Requiem :: [Hors Jeu] Administration :: Présentations :: BANNIS Validés -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit