Zanar Requiem
| Bienvenue |

Rejoignez-nous dans l'univers fantastique de Zanar Requiem,
où se mèle combats, magie, aventures et mystères !

Incarnez un Juge ou un Ange du côté du BIEN,
ou sombrez vers le MAL en jouant un Démon ou un Banni...

Nous vous attendons nombreux =)




Une Guerre millénaire orchestrée par des Clans avides de pouvoir... Serez-vous pour le Bien ou pour le Mal ?
 
CarteBestiaireAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Kalaan Arwen [>> Na]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Arwen Kalaan
Etincelle des Abysses
Mer / Vagabond(e)
Etincelle des AbyssesMer / Vagabond(e)
avatar

Inscrit(e) le : 17/07/2008
Âge : 25
Messages : 185

| STAFF |
MODERATRICE & Chef Chroniqueuse
Messages RP : 39
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Sierra - Port désaffecté
Terre
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : n° 2
Keï Friedh R'Nedra

Informations Personnage
Age: 18 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Kalaan Arwen [>> Na]   Jeu 17 Juil 2008 - 22:42

    Nom: Kalaan
    Prénom: Arwen
    Age: 18 ans

    Animal : S'occuper de sa propre personne lui suffit (étant un cas particulier xD)

    Futur Statut: Aucun
    ----------
    CAMP: MAL
    RACE:
    Banni
    Capacité Spéciale :
    Patience
    Pouvoir des TÉNÈBRES
    ÉLÉMENT:
    Terre
    ----------

    Pouvoir
    : Matérialisation de petits objets (une clé, des balles, un caillou... tout ce que vous voulez qui ne soit pas trop gros)
    Futurs Pouvoirs :

    - Perception : Lié à la Terre, ce pouvoir permet(tra) à Arwen de ressentir la présence d'individus plus ou moins proches de lui, à condition qu'ils soient en contact avec le sol.

    - Oeil d'aigle : Ce pouvoir permet(tra) de voir certaines choses qui sont invisibles à l'oeil nu pendant quelques secondes.

    - Trouble sensitif : Pendant quelques instants, ce pouvoir permet(tra) à Arwen de troubler les sens de son et ses adversaires (ou pas adversaires, comme il veut xD)


    Arme : Double Fenrir : deux pistolets desquels peuvent sortir deux lames (peuvent donc à la fois servir d'arme à corps et d'armes à distance. Toutefois, Arwen ne saura utiliser que la fonction 'corps à corps' dans un premier temps)
    Future Arme : Aucune. Maîtrise du mode tir du Double Fenrir.


    Votre Histoire :

    Voir plus bas

    Description Physique :

    Petit. Et oui, du haut - pas bien haut, hein... - de ses 18 ans, Erwan a une petite taille, qui pousse souvent autrui à le rajeunir, à lui donner seize alors qu'il possède deux balais en plus - et il y tient, à ces deux balais supplémentaires... Pas spécialement entraîné à quoi que ce soit, que ce soit la baston ou l'utilisation de ses neurones, le jeune homme possède un physique que l'on pourrait qualifier de normal. Enfin presque, puisque votre regard a sûrement dû glisser sur la chevelure... bleue du Banni. Et ben oui, quand on est Mutant, on ne choisis pas d'avoir les cheveux d'une couleur ou non. Quand on est Humain aussi, d'ailleurs, me direz-vous... Enfin bref. Mais loin de s'en complexer, Arwen coupe la tignasse bleue comme il en a envie, c'est-à-dire, assez courte. Assorti à la couleur de ses cheveux, son regard bleu, dans lequel on voit toute la franchise dont il fait preuve. D'ailleurs, jamais ce regard ne vous mentira, ceci allant contre les principes d'Arwen, et il se fixera toujours sur ses objectifs sans s'en détacher. Sur son visage légèrement halé éclatera toujours un sourire plus ou moins brillant, le jeune homme ne se laissant que rarement abattre. Côté vêtements, Arwen ne va pas non plus chercher midi à quatorze heure - parce que ça n'existe pas de toute façon, ha ! Une veste beige passée par-dessus un haut indigo et un pantalon noir retenu par une ceinture. Toutefois, il aime arborer une écharpe rouge dont les extrémités sont brodés et descendent le long de son dos, ainsi que des gants noirs qui ont une particularité : seul l'annulaire et l'auriculaire sont couvert, l'index, le majeur et le pouce restant à l'air libre. Allez pas me demander pourquoi, on ne sait jamais ce qui passe dans la tête du jeune Arwen...


    Description Psychique : La joie de vivre incarnée. Enfin presque. Pas loin. Toutefois, il n'est pas tout à fait satisfait de sa condition de Banni, ayant préféré être un Juge. Mais bon, on ne choisit pas l'endroit où l'on naît... Ni même ses parents, pour lesquels son affection frôle le niveau des abysses. Cependant, il ne se laisse pas abattre par ces détails qu'il a fini par considérer mineurs et croque la vie à pleine dents, avec ce qu'elle lui offre, ou pas. Etant donné qu'il est d'un optimimisme frôlant la limite de l'exaspérant, il ne s'en fait pas trop pour les petits détails. D'autant plus qu'il n'est pas du genre à pousser la réflexion trop loin, n'appréciant pas trop les réflexions métaphysiques - même si il lui est arrivé, ô miracle, quelque fois, de se poser certaines questions. D'ailleurs, les réflexions tout court ne sont pas trop sa tasse de thé non plus, menant une vie assez simpliste. Et c'est là qu'on commence à se demander : pourquoi nous a-t'on collé un tel abruti ? Heureusement pour lui, Arwen n'est pas que stupide et possède d'autres qualités - ne pas réfléchir n'en étant pas une, hein... Il est doté d'une gentillesse hors norme et est très sensible à son entourage. Toutefois, cette gentillesse est telle qu'elle est parfois qualifiée de naïveté, ce qui n'est pas tout à fait faux non plus. A croire qu'il ne connaît pas le juste milieu, en fait... Allez savoir. En plus de tout cela, Arwen possède un fort sens de la justice, ce qui viendrait éclairer la lanterne à certains qui se demanderaient pourquoi Arawen aurait préféré être un Juge... S'ajoute à cela une franchise que l'on retrouve rarement chez les personne du côté du Mal, ainsi que des principes qui sont pour le moins... honorables. Mais que fait-il donc du côté du mal ? Pas grand chose, je vous l'accorde... D'autant plus qu'il ne désire pas la guerre et s'efforce de ne pas se battre aux côtés de ses camarades Bannis - d'ailleurs, peu d'entre eux l'apprécient quand ils voient que le caractère du jeune homme n'est pas en accord avec sa nature. Bref, c'est vraiment la joie, mais il fait avec... arrivant à se défendre contre certains de ses congénères grâce à... son humour à deux balles. Un dernier point à ajouter, qui n'est tout de même pas négligeable : Arwen n'abandonne jamais. Rares sont les personnes qui sont aussi persévérantes que lui, certains qualifiant cette persévérance comme un excès d'optimisme. Mais la devise d'Arwen restera toujours la même : 'tout est possible tant que tu n'abandonne pas'. Gens du Mal, armez vous de courage pour le cotôyer, ce jeune homme étant considéré par la majorité des voix comme un cas désespéré.

    Qualités : Franc, optimiste, persévérant, sensible à ceux qui l'entourent.
    Défauts : Pas perspicace pour un sou, naïf, impulsif.


    Comment avez-vous trouvé Zanar Requiem ? Top Site Velusia
    Pourquoi vous êtes-vous inscrit sur Zanar Requiem ? J'aime bien le design et la musique xD Hum, plus sérieusement, je cherchais un forum RP actif, et le système d'évolution présent ici a attisé ma curiosité m'a poussée à m'inscrire (heyhey, j'aime l'aventure xD)

    Est-ce un Double-Compte ? Non

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/bannis-valides-f58/kalaan-arwen-na-
Arwen Kalaan
Etincelle des Abysses
Mer / Vagabond(e)
Etincelle des AbyssesMer / Vagabond(e)
avatar

Inscrit(e) le : 17/07/2008
Âge : 25
Messages : 185

| STAFF |
MODERATRICE & Chef Chroniqueuse
Messages RP : 39
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Sierra - Port désaffecté
Terre
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : n° 2
Keï Friedh R'Nedra

Informations Personnage
Age: 18 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Kalaan Arwen [>> Na]   Jeu 17 Juil 2008 - 22:43

    Vous êtes-vous un jour demandé pourquoi vous étiez né à un endroit et non à un autre ? Pourquoi le destin avait-il été si cruel avec vous ? Pourquoi vous et pas un autre, quitte à avoir son propre bonheur par le malheur des autres ? Moi, je me suis un jour posé ces questions. Mais pas pour moi, non, pour un ami. Pour mon ami du nom d'Arwen. Sa nature et son caractère sont si différents, si opposés... Pourquoi donc le destin a-t-il choisi de le faire arriver ici, et non pas ailleurs ? Pour moi qui suis son amie, j'aurais même pu désirer pour lui que nous ne nous soyions jamais rencontrés, qu'il soit en train de vivre tranquillement sur le Continent Humain, qu'il soit un Juge. Qu'il puisse exprimer ouvertement combien la justice comptait pour lui, que l'on puisse reconnaître son cœur d'or. Je lui ai un jour posé la question, pour savoir si il désirait lui aussi avoir vu le jour sur le Continent Humain, avec des parents humains. Et lui, avec ses deux paires de neurones qu'il a, ce bougre d'idiot m'a répondu qu'il s'en fichait comme de l'an quarante. Et avec son cœur d'or, il m'a dit qu'il ne regrettait pas de m'avoir rencontrée.

    Mais moi... je suis différente de lui, je ne mérite même pas d'être à ses côtés... Je ne vaux pas mieux que son père, le Mutant qui a commis un crime atroce sur le Continent Humain, en compagnie de ce qui lui sert d'épouse, qui ne vaut pas mieux non plus. Pourtant, s'ils l'avaient vraiment voulu, ils auraient pu vivre sur le Continent Humain, bananes qu'ils étaient. Je me demande parfois si la stupidité d'Arwen ne se trouve pas dans les gènes... Mais ils avaient trouvé le moyen de vivre sur le Continent Humain sans qu'on ne découvre leur nature, puisque, contrairement à mon ami, ils n'avaient pas de caractéristiques physiques extérieurement visibles pour qu'on puisse les identifier. Il leur suffisait de vivre tranquillement dans un petit village paumé pour qu'on ne les soupçonne de rien et qu'ils mènent leur vie tranquillement. Bon, d'accord, Erwan et sa tignasse bleue n'auraient pas pu être Juge, mais au moins, il n'aurait pas finit sa vie d'enfant au milieu des Bannis et des Démons. C'était franchement cruel de la part de ses parents, d'autant plus que les gens du village humain dans lequel il était né acceptaient sans mal la couleur de ses cheveux - il faut dire qu'ils étaient vachement tolérants ces paysans. Ça devait être grâce à ces gens-là qu'Erwan a aujourd'hui un tel caractère. Mais bon, parce que c'était trop bien, le père a commis un crime en compagnie de sa femme, un crime qui n'était pas des moindres qui plus est.

    ~~ * ~~

    Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Six. Sept. Huit. Neuf. Dix. Onze. Onze fois. Encore heureux, il savait toujours compter. Peut-être cela pouvait paraître stupide, mais l'odeur du sang lui donnait des tournis, et après cet acte déraisonné, il avait besoin de retrouver ses repères. Et compter les coups de l'horloge de l'église était la meilleure façon de faire. Enfin, de son point de vue, après pensez ce que vous voulez... Mais à vrai dire, il n'avait pas grand chose à disposition. Sa dague gisait plus loin sur les pavés de la ruelle obscure, ensanglantée, et semblant lui jeter un regard empli de reproches. Comme c'était stupide, les objets n'étaient pas vivants... Il n'empêchait que l'environnement était devenu tout à coup hostile, comme si la ville entière réagissait à l'acte accompli par l'homme. Pourtant, les rues étaient désertes, noires, éclairées par un mince rayon de lumière lunaire. C'était désert. Désert. Alors pourquoi frissonait-il, alors qu'il n'avait même pas froid ? Pourquoi ses membres s'agitaient-ils sans raison à la vue du cadavre d'un homme âgé d'une trentaine d'années, moustachu. Quiconque aurait mieux observé aurait vu qu'il s'agissait du cadavre d'un Juge. Celui qui donnait justice avait senti pour la dernière fois de sa vie la lame froide de la dague traverser sa chair puis briser tout son être en allant chercher le point vital. Et tuer la justice équivaut à se la mettre sur le dos.


    C'était pour cela. Pour cela qu'il tremblait. Pourtant, il l'avait fait de plein gré. Une action préméditée, comme on les appelle. Il s'y était préparé. Mais pas suffisamment, apparemment. L'homme riva son regard empli de détresse sur la jeune femme blonde qui attendait quelques mètres plus loin, son regard dédaigneux posé sur le cadavre et se fixant de temps à autre sur le meurtrier. Son pied tapotait le sol, traduisant son impatience et son agacement. A celui qui était en détresse, elle rendit un regard froid comme la glace. Puis sa voix claqua, tel un fouet :


    - Qu'est-ce que tu fabriques ? Si tu restes une seconde de plus ici, je pars sans toi.

    L'homme réagit tout de suite, comme frappé par ce fouet invisible brandit par la femme à travers ses paroles. Il sauta sur ses pieds et s'approcha de la jeune femme le plus vite possible, la menace proférée par cette dernière étant apparemment prise au pied de la lettre. Toutefois, arrivé à quelques centimètres de la jeune femme, le pied de l'homme glissa et son propriétaire tomba dans les bras de sa compagne qui était là pour le rattraper. Il eut à peine le temps d'identifier la cause de son dérapage qu'il disparut avec son amante dans une lueur argentée. Du sang. Son pied avait glissé à cause d'une flaque de sang. Mais il n'eut pas le temps de demander des explications à sa femme. Dans la ruelle sombre gisaient sur le sol une dague ensanglanté, le cadavre d'un Juge et ceux de ses enfants, quelques mètres plus loin.

    ~~ * ~~

    On n'échappe pas ainsi à la justice. La mère d'Arwen avait beau avoir le don de se téléporter, ce don n'était rien face à la clairvoyance des Juges. Ils avaient été trop présomptueux pour croire que tuer un Juge expérimenté en plus de ses enfants ne laisserait pas de traces. Je n'ai jamais su pourquoi ils avaient fait ça, mais jamais je n'ai été le leur demander. Il faut dire que se mêler des affaires des autres est plutôt mal vu, mais je ne pense pas que ce soit une nouveauté pour quiconque qui lira ces lignes. Quant à Arwen, il ne l'a jamais su non plus. Et de toute façon, il n'est pas du tout du genre à se soucier de ce genre de 'détail'. Vraiment, je me demande si un jour il aura ce que l'on appelle de la matière grise...

    Enfin, ce qui devait arriver arriva, bien évidemment. Les Juges ont mis la main sur la famille Kalaan et ont découvert ce qu'il s'était passé grâce à leur don de clairvoyance. Je vous dis, autant être franc quand on est devant l'un d'entre eux... Enfin, j'en connais un qui n'a pas du tout de problèmes avec ça. Bref, les parents se sont évidemment fait condamnés - là non plus, je ne connais pas les détails de la sentence - et ils ont fui. Ici, en cet endroit si différent du village qu'Arwen m'avait décrit tant de fois. Et toutes ces fois je lisais dans son regard une pointe de regret, que de ne pas avoir pu rester là-bas. Et puis, évidemment, j'ai finis par lui poser une nouvelle fois la question, de manière légèrement différente. Mais aussi idiot qu'il soit, il a compris que cette question revenait à la même que celle que je lui avais posé précédemment. Et il m'a donc reservi la même réponse. Toutefois, je connais Arwen, et il n'aurait pas supporté à avoir à me mentir. C'est pour cela que je ne fus guère étonnée lorsqu'il rajouta que la vie là-bas ne lui aurait pas déplu si il avait continué à vivre. Et puis, comme il ne réfléchit pas trop, il a aussi ajouté que cela aurait été le 'top' si moi aussi je vivais là-bas avec lui.

    Cela s'appelle toucher à un rêve. Du bout des doigts, des doigts spirituels si l'on veut. Car jamais je n'ai mis les pieds sur le Continent Humain. Pourtant, j'ai entrevu pendant quelques instants le rêve. Arwen et moi, vivant dans un village paisible, acceptés de tous les autres humains qui nous laisseraient vivre notre petite vie, sans avoir le besoin de tremper ses mains dans le sang, de comettre un crime ineffaçable. Et peut-être même... aurions-nous connu l'amour ? Mais bon, Arwen et avec sa noix de coco qui lui sert de crâne ne comprend rien à ce genre de choses. L'amour, l'envie, le désir... Il vit trop simplement pour les connaître. Et peut-être parce qu'il vit trop simplement que moi, qui suis si compliquée, ne pourrait jamais vivre à ses côtés pour toujours. Mais lui, encore une fois, il se fiche de ce que j'ai fais, de ce que j'ai été. Son coeur d'or et sa stupidité le tueront un jour. Mais je ne veux pas être là pour le voir.

    En fait, c'est sûr et certains que je ne serai pas là. Cela fait... une année. Une année que je suis partie. Une année qu'il vit sans moi à ses côtés. De nouveau seul. Oui, avant que je ne le rencontre, il était toujours seul, ne se mêlant pas à ses semblables qui avaient des idéaux très différents des siens. Pourtant, Arwen ne se laissait jamais abattre. Et ce comportement m'a sidérée. Comment pouvait-on vivre ainsi ? Au sein d'une telle communauté dont on se retrouvait à la fois exclu par sa propre volonté et par celle des autres ? Oui, Arwen a aussi participé à son exclusion étant donné qu'il n'arrivait jamais à fermer sa grande gueule lorsque quelque chose allait contre ses principes. Il y a ceux qui n'ont pas peur d'être exclu, ceux dont Arwen fait partie, et qui disent haut et fort ce qu'ils pensent. Et il y a ceux qui se taisent et qui suivent le mouvement général, et qui sont plus ou moins acceptés.

    Moi ? Je suis comme Arwen. Au moins, on se ressemble de ce côté. Je n'avais pas peur d'être exclue de par les propres idéaux. Mais les miens étaient semblables à ceux d'un grand nombre de Bannis, et c'était là que se trouvait la différence. Certes, je clamais haut et fort mon avis quand quelque chose me déplaisait, mais j'étais aussi mauvaise que les autres. Et je le suis encore, d'ailleurs. Peut-être un peu moins. Grâce à Arwen. Mais je ne pouvais abuser autant de lui. Alors je suis partie, il y a un an de cela.

    A la fois pour lui et pour moi. J'aimerai clamer haut et fort que c'est uniquement pour lui ou en majorité pour lui, mais mon égoïste personne ne me le permets pas. Etre ainsi franche, ce n'est pas de la tarte, vous savez. Etre à ses côtés me changeait. Trop. Beaucoup trop. Je commençais à devenir comme lui avec les mêmes idéaux. Et je savais combien ces idéaux étaient déplacés, combien ils ne survivraient pas longtemps de ce côté-ci de Zanar. J'avais peur. Peur de mourir à cause de tout cela. A cause de ce changement qu'il avait provoqué en moi. Mais plus que tout, cela m'était insupportable car je savais combien j'étais mauvaise, et que je n'avais pas le droit de partager les idéaux d'Arwen. Moi, j'étais comme ses parents. Abominable. Méritant le nom de Bannie.

    ~~ * ~~

    Encore. Encore et encore. Du sang et toujours du sang. L'odeur lui donnait des nausées et le sang qui était en train de sécher sur ses doigts fins la démangeaient. Incapable de bouger, d'agir, ni même de prononcer un mot, l'adolescente contemplait le spectacle macabre et immobile présent sous ses yeux, desquels avaient coulé les larmes. Ses doigts étaient à peine refermées sur ses armes. Au moindre choc, ces dernières tomberaient à terre. La jeune fille tenta de ramener son esprit à la raison, de faire bouger au moins l'un de ses membres. Ses mains ensanglantées s'ouvrirent. Le Double Fenrir tomba à terre dans un fracas métallique, les deux lames n'étant même pas rétractées. Mais peu lui importait, car l'adolescente mesurait à présent l'ampleur de ses actes. Elle porta ses mains à hauteur de ses yeux, les contemplant d'un regard absent. Rouges. Ecarlates. Ensanglantées. Ensanglantées de ce même sang qui courait dans ses propres veines. Le sang de ceux qui l'avaient mise au monde. Mise au monde, puis occupés d'elle. Elle réalisait à présent qu'elle n'aurait plus jamais personne derrière elle, plus personne pour la couvrir, la chérir ou la protéger. Tremblantes, les lèvres de la jeune fille s'ouvrirent. Son regard se posa tour à tour sur les trois cadavres qui jonchaient le sol.


    - Je... je vous hais ! lança-t-elle à ceux qui avaient rejoint l'autre monde par ses lames.


    Au delà de son hébétude ne restait que ce sentiment, brûlant mais inconfortable. Elle n'avait certes plus personne derrière elle, et les êtres qui avaient eu ce rôle étaient morts par sa main. Mais ceci n'était, après tout, rien à comparer de la haine qui brûlait dans le coeur de l'adolescente. Au diable les liens de parenté ! Ils ne lui avaient amené que souffrance. Au diable les liens fraternels ! Ils n'avaient fait que renforcer le sentiment désagréable d'être trahie. Elle se pencha, ramassant ses deux pistolets, rétractant au passage leurs lames. Elle n'avat fait que se défendre. Si elle n'avait pas agi la première, ils l'auraient tuée sans pitié. Elle avait 'bien' agi. Pour sa propre personne. Comme le faisaient tous les Bannis.

    Elle ne rendit aucun hommage aux défunts. Non, elle claqua juste la porte derrière elle pour ne plus jamais revenir dans cette maison qui l'avait vue grandir. Certes, la vie serait plus dure pour elle, mais plus jamais elle ne se sentirait trahi, car plus jamais elle ne voulait ressentir ce sentiment horrible. Personne n'allait la rechercher pour ses crimes. Personne n'allait la juger, pour voir si le cas était vraiment un cas d'illégitime défense. Tous ces termes là étaient réservés aux Juges. A l'autre bout de Zanar. Et elle s'en fichait.

    ~~ * ~~

    Oui, j'ai tué mes parents ainsi que mon frère aîné. Un crime horrible, car ceux-ci ne m'avaient pas agressée, ni blessée. Mais ils avaient l'intention de le faire. Et moi, au lieu de fuir, je les ai tué. Arwen, s'il avait su la vérité, n'aurait pas pu me regarder en face, car je sais que lui, dans cette situation, il aurait fui, sans verser le sang. Alors il valait mieux que je parte avant qu'il n'apprenne la vérité, car c'était mieux pour lui et moi. Peut-être... peut-être qu'il s'est senti trahi, comme je m'étais sentie trahie lorsque j'ai vu que mes parents et mon frère avaient pour désir de me faire souffrir. J'aurais voulu lui épargner ce sentiment, mais c'était cela ou pire. Et autant limiter les dégâts, non ? En plus, cela me semble un tantinet stupide. Avant, je ne me serai même pas souciée des sentiments de mon ami. En fait, je ne me croyais même pas capable de tisser à nouveau des liens. Et j'aurais mieux fait de ne rien faire, de nas pas aller à la rencontre de ce anni si étrange, si particulier. Car briser un lien auquel on tient est aussi douloureux que perdre physiquement la personne concernée.

    Je suis sûre que, maintenant, j'ai regagné certains aspects de ma personne que j'avais abandonnés en compagnie d'Arwen. Rien ne pourra effacer tout ce que j'ai vécu avec lui, mais c'est déjà mieux que rien.



    Je lui ai laissé le Double Fenrir. C'était en quelque sorte mon cadeau d'adieu. je sais, c'est un cadeau ensanglanté, mais c'est un cadeau auquel je tiens. Et peut-être parce que cela me permettra de me tourner vers le futur, et d'estomper légèrement ce passé trouble. Je ne pouvais pas fréquenter Arwen. J'en étais trop indigne. J'espère seulement qu'il ne va pas essayer de me retrouver lorsqu'il aura lu la lettre que je lui ai laissée. Ben oui, je n'ai pas pu m'en empêcher, surtout qu'il y avait quelques instructions spéciales pour le Double Fenrir. En plus, j'ai un instant craint qu'il les rebaptise Tic et Tac, ce serait bien dans son genre...


    Leah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/bannis-valides-f58/kalaan-arwen-na-
Kyrris San'Daäghün
¤ Race Master ¤
Princesse des Anges
¤ Race Master ¤Princesse des Anges
avatar

Féminin

Inscrit(e) le : 29/01/2008
Âge : 26
Messages : 490

| MEMBRE |
VIP
Messages RP : //
Statut RP : Chef ~ Sainte Célestine
Localisation RP : Résidence Royale
Eau
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 20 ans
Animal: SEIRYU - le Dragon Bleu
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Kalaan Arwen [>> Na]   Sam 19 Juil 2008 - 20:06

Bonjour et Bienvenue !

Et bien et bien. Dommage que les descriptions de ton arme et de tes pouvoirs soient courtes, ce sont mes parties préférées. Mais c'est très bien compensé par le reste !
Peu de fautes d'orthographes, une histoire originale, un style d'écriture très sympa.

VALIDE ! Pas de problèmes pour toi !

Je te rajoute donc ton groupe :
- bannis
Et ton rang :
- bannis novice !
Je te conseil de te rendre chez l'Oracle et te souhaite un bon jeu sur Zanar !

_________________


Narumi : Ami d'enfance
Nexarius : Ex-ami d'enfance
Kosetsu : Ex-ami d'enfance
Senritsu : Ne le connaît pas encore
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/kyrris-san-daaghun
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kalaan Arwen [>> Na]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kalaan Arwen [>> Na]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zanar Requiem :: [Hors Jeu] Administration :: Présentations :: BANNIS Validés -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit