Zanar Requiem
| Bienvenue |

Rejoignez-nous dans l'univers fantastique de Zanar Requiem,
où se mèle combats, magie, aventures et mystères !

Incarnez un Juge ou un Ange du côté du BIEN,
ou sombrez vers le MAL en jouant un Démon ou un Banni...

Nous vous attendons nombreux =)




Une Guerre millénaire orchestrée par des Clans avides de pouvoir... Serez-vous pour le Bien ou pour le Mal ?
 
CarteBestiaireAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Elenne Y'Aäh [>> Na, La]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Elenne Y'Aäh
Etincelle des Abysses
Civ / Professeur
Etincelle des AbyssesCiv / Professeur
avatar

Inscrit(e) le : 24/06/2009
Messages : 23

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 04
Statut RP : Civil / Dom. intellectuel & culturel
Localisation RP : Ville de Sierra
Terre
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 74 balais
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Elenne Y'Aäh [>> Na, La]   Ven 26 Juin 2009 - 22:30

Nom: Y’Aäh, j’aurais aimé vous dire qu’il s’agit d’un magnifique nom aux origines d’une noblesse sans égales, dont la prononciation dépasse vos primitives capacités phonétiques... Mais non. Non. A la vérité, mon nom a autant de splendeur que le vulgaire cri ''yihaaaaa !!''. Montez sur un cheval, prenez un lasso, et vous y êtes.
Prénom: Elenne, certains ont des prénoms à rallonges, d’autres qui tiennent sur le dos d’une fourmis, un grand nombre l’a tarabiscoté, aussi. Alors pourquoi fallait-il que mes très chers parents en choisissent un féminin ?... Enfance masculine reniée...
Surnom: Prof’, éventuellement, je tolère.
Sexe: masculin, au bout de 7 décennies on se fait une raison. Enfin, pour ma part.
Âge: 74 ans… je fais mon âge, je sais, inutile d’en rajouter! Contrairement à certains ou certaines, je n’ai pas de baume magique pour supprimer mes rides. Mais nous y reviendrons !


Animal / Futur Animal: /


POSTE:
• Classe: Civile
• Caste/Domaine (Mil & Civ): domaine de l’intellectuel et de la culture
• Statut RP (Mil & Civ): professeur en culture générale/spécialisation scientifique, en cours d’apprentissage de notions médicales. Il faut bien occuper ses vieux jours !
• Rang/Dénomination: Mercenaires & Civils ~ professeur


----------
CAMP: MAL
RACE:
Banni
Capacité Spéciale:
Patience
Pouvoir des TENEBRES
ELEMENT:
Terre
----------


Pouvoir
: alors attention les yeux, voici: l’arcane suprême du lapin blanc. Il requiert concentration, volonté, et un entraînement intensif, quotidien, au préalable. Et croyez-moi, je sais de quoi je parle ! Cette capacité est absolument mortelle, pour moi, sans préparation assidue. D’accord, j’ai 74 balais, mais je suis encore capable d’ôter la vie ! C’est vous dire mes compétences et ma forme physique !... Bon, ça fait un bout de temps que j’n’ai pas tué autre chose que des mouches... Bref, reprenons. Ce pouvoir, donc, a une durée aléatoire, pouvant aller de cinq secondes à quelques heures. Il pompe énormément d’énergie et ne permet pas forcément d’atteindre l’objectif fixé. Ouais, je sais, comme ça on dirait que j’le contrôle pas bien. C’est juste une illusion d’optique.
Qu’ouïs-je ? Ah. Oui. Quelle est la nature de cette capacité vorace et indomptable ? Tenez-vous bien à vos sièges, accrochez vos ceintures, j’ai nommé : la fuite. Cessez de vous bidonner et reprenons dans l’ordre. Ou vous tâterez de mon bâton, nan mais sans blagues !
Phase un : prise de conscience de l’infériorité, hum... physique face à un imposant adversaire et concentration extrême sur un court instant. Phase deux : déclique des flux d’énergie migrant vers les membres inférieurs. Phase trois : déclanchement final du pouvoir dans toute sa splendeur, fuite incontrôlée, à un rythme plus rapide que la normale, vers une destination X. Phase quatre : réussite=largage de l’élément indésirable sans trop se crever, échec=mort par fatigue et/ou insuffisance technique de la compétence.
Si un jour vous voyez passer en quatrième vitesse un vieux barbu relevant tant bien que mal ses tuniques, assez assimilable à une princesse empêtrée dans ses jupons prenant ses jambes à son cou pour échapper au prince-crapaud, et bien j’ai l’honneur et la joie de vous annoncer dès maintenant qu’il s’agit de ma personne.
Spoiler:
 

Futurs Pouvoirs: passe muraille – permet de traverser toute paroi partiellement ou totalement formée de terre/argile/sable/pierre.

Arme : un bâton, tout ce qu’il y a de plus rudimentaire, mais absolument suffisant pour rappeler à l’ordre les imprudents qui oseraient s’endormir durant mes leçons… Pour une raison qui m’échappe. Mais vous savez, fut un temps où mes mains voyaient passer plus tranchant que les couteaux de cuisine. Plus somptueux, aussi. Quoique certains ustensiles puissent être absolument superbes, à la réflexion. Et ils valent une fortune, évidemment. Je crois que j’en ai vus dans une ruelle commerçante lors de mon dernier voyage… Mais revenons plutôt à nos moutons !… De quoi parlions-nous, déjà ?
Future Arme: /


Histoire :

74 piges à narrer... Eh beh on n’est pas dans la bouse. Mais étant de particulièrement bonne humeur, je vais vous faire l’immense, que dis-je ! l’incommensurable plaisir de mettre dans le commun des langages mon extraordinaire vie. Enfin juste une infime partie parce que y a pas écrit ‘père Noël’ sur mon front, non plus !
Le fabuleux destin d’Elenne Y’Aäh, par lui-même.

Je suis né de l’union malheureuse de mon père et ma mère, respectivement Bannis, père que je n’ai jamais connu, et mère décédée d’une hémorragie placentaire en tentant de donner la vie à son septième enfant. Du moins, c’est ce qu’on m’a dit.
L’hospice où – attention cela n’a en rien un caractère religieux – nous avons été recueillis mes soeurs, mes frères et moi, n’était pas exactement le paradis. L’éducation, l’enseignement, la vie collective et les divers travaux ici et là étaient à la fois sévères, rigoureux et obtus. Mais je dois reconnaître qu’ils étaient d’une certaine efficacité et qualité.

Je passais donc sept tumultueuses années à l’hospice avant d’être expédié loin de ma chère fratrie afin de suivre des études de culture générale, de rejoindre les érudits. On s’était rendu compte que mon cerveau était capable de se souvenir d’un peu plus que la manière d’éplucher les pommes de terre. Agé de neuf ans, je n’avais pas vraiment mon mot à dire, même si j’aurais préféré rester avec ma famille. Mais je pense finalement que les personnes responsables de moi ont agi au mieux.

Pendant six ans, je suivais un cursus général dans un collège, puis durant huit autres années une spécialisation scientifique avec intégration progressive dans le monde de l’industrie. J’étais – je suis – curieux de nature et cela ne me dérangeait nullement de passer autant de temps de ma vie à apprendre. Je suis toujours en cours de formation, d’ailleurs. Comptez quelque part dans ce temps là quelques moments d’initiation, et plus si affinité, à l’art de la guerre, ordinaire dans la région où je résidais.

Après quoi je dédiais vingt ans de ma vie au monde du travail industriel, gravissant peu à peu les échelons des compagnies auxquelles j’appartenais tour à tour. C’était véritablement un travail intéressant, pour nous surtout, rares érudits en la matière, d’autant plus que nous pouvions approfondir nos connaissances pratiques, soit notre méthode artisanale, côtoyant les ouvriers sans qualification autre que manuelle. De la débrouillardise, de l’expérience, cela aide énormément en juxtaposition avec la théorie.

Agé de 43 ans, je quittais définitivement – sauf quelques services rendus pour les compagnies ici et là – le monde industriel pour me reconvertir dans l’enseignement. Ne me demandez pas pourquoi, j’ai mes raisons. Je parfaisais donc ma culture générale durant une année et demie puis me lançais sur les routes de Zanar pour dispenser mes connaissances là où elles étaient quémandées. Etrangement ce système marcha plutôt bien, et en plus de découvrir du pays, je pu asseoir une certaine renommée et donc... Remonter un peu mes tarifs histoire de vivre un peu plus longtemps. D’ailleurs plusieurs, peu certes, grandes maisons demandèrent mes services et je devais passer quelques années, à droite et à gauche, dans un endroit fixe et assez bien logé.

Depuis l’âge de 71 ans, j’élargis le domaine de mes connaissances à celui quelque peu nébuleux de la médecine, trouvant une certaine joie à pouvoir la mêler avec mes acquis scientifiques et militaires. Je ne m’avancerai pas plus sur ce sujet, même en présence de mon avocat. Et j’ère toujours sur les chemins du monde, en quête d’una âme plus ou moins volontaire à instruire.

Voila, je crois que nous avons à peu près fait le tour... Comment ça ce fut court et flou ? Vous pensiez vraiment que j’allais vous dévoiler mon entière vie comme ça, par l’intervention du saint esprit ? Nan mais oh ! Si vous tenez vraiment à tout savoir, en plus clair, vous irez chercher les informations vous-même... mais vous ne les trouverez peut-être pas ! Quoi qu’il en soit, vous devrez vous contentez de cela !


Description Physique:
Par quoi commencer? Ce qui me frappe en premier chez moi? Eh bien... Sachant que je vois surtout, de moi-même, mes mains, et uniquement elles...
Je les aime bien, ces mains. Grandes, noueuses, brunies par le soleil, tachetées par le temps. Chaudes et sèches comme la terre de la saison estivale. Actives, toujours. Elles ont vu passer tellement de choses, qui hantent ma mémoire.

Le reste de mon corps, hormis mon visage, est dissimulé sous les multiples couches de vêtements. Un amalgame de tissus relativement propres, simples, d’une certaine austérité. Me tiennent-ils chaud ? Laissent-ils passez le froid ? Très chers locuteurs, sachez que l’air est le meilleur des isolants, dans un sens comme dans un autre. Mais il m’arrive tout de même de remplacer la légère cape par une de fourrure, ou bien d’alléger tout ce paquetage pour finir en rudimentaire tunique. La folie et le géni ont leurs limites.
Que pourrais-je vous apporter sur cette principale partie de moi-même, dérobée à vos yeux ? Bien que de svelte carrure, un léger début de bedaine se fait sentir, blâmez l’alcool. Les muscles encore bien dessinés et raisonnablement gonflés, hormis au niveau du ventre où ils sont bien cachés, démontrent une activité physique toujours d’actualité, et ayant sûrement débuté bien des années auparavant. La couleur plutôt pâle de la peau laisse deviner l’habituel isolement du corps. Quelques cicatrices ici et là, certaines un peu trop importantes pour prétexter une simple enfance turbulente, mais rien d’exceptionnel hormis une blessure à vif, en forme de rune, sur le biceps gauche.

Passons à ma tête. J’imagine que la vieillesse m’a taillé des traits anguleux, des rides plutôt profondes, et un air naturel de sagesse. Sans commentaires. La dernière fois que je me suis regardé dans un miroir... Parce que j’ai l’air d’être du genre à me trimbaler une glace ? Bref, la dernière fois, je crois que ma peau faciale était de la couleur de celle de mes mains. En un peu plus clair, peut-être, en raison du chapeau.
J’adore les couvre-chefs. Ils sont ma passion. Mais je ne les collectionne pas, il est inutile de s’encombrer, surtout quand on voyage beaucoup. En parlant de voyage, ça me fait penser que je devrais changer mes vieilles bottes. La semelle tire la langue.

Mais re-bifurquons sur le sujet qui retient votre attention : blond aux yeux bleus ? Retenez vos cris. Blond, il fut un temps. Bien que quelques irréductibles traces dorées survivent parmi les mèches de nacre. Coupés il y a peu, c’est à dire il y a à peu près deux ans, ils me tombent en ondulations légèrement plus bas que les omoplates, dissimulant la disgracieuse marque brûlée des Juges que ma mère s'est donnée la peine de recréer sur ma nuque. Laissez passer encore quelques années avant qu’ils revoient une paire de ciseau. Yeux bleus, azurés, océans ? Gardez ça pour les Juges ou les Anges, les miens sont noirs comme les abysses.

Que dire d’autre ? Ah, oui. Ma barbe. Tellement évidente que je l’en oublie ! Peut-être vous demandez-vous si c’est une question d’esthétique, ou de culture, ou de semblant de maturité ? Ou peut-être êtes vous seulement là parce qu’il le faut bien, ouais, bon, encore un peu de patience, on touche à la fin des haricots. Donc, pourquoi la barbe ? Vous vous rendez compte à quel point c’est délicat/énervant/mortel/pénible/etc. de se tailler les poils tous les jours ? J’en connais qui râlent pour une épilation par mois, alors toutes les 24 heures ! Sans miroir. Je vous rappelle que je voyage, malgré les paies honorables que l’on me verse lorsque je travaille à endroits fixes. Donc l’état des lieux, vous voyez à peu près, hein !
Le pratique, l’utile, doit primer sur l’esthétique. Tout comme l’important doit primer sur le confort.

Je finirai par ajouter que si je ne suis pas le genre de personne à vous jauger de haut, tout simplement parce que physiquement ça ne m’est que rarement possible, j’ai une taille, une carrure, relativement moyenne qui me soulage de bien des désagréments. ... Bon, le bâton que je traîne y est sûrement aussi pour quelque chose.
Un ultime mot de conclusion ? Je suis à la recherche de nouvelles lunettes.


Dernière édition par Elenne Y'Aäh le Sam 27 Juin 2009 - 0:45, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elenne Y'Aäh
Etincelle des Abysses
Civ / Professeur
Etincelle des AbyssesCiv / Professeur
avatar

Inscrit(e) le : 24/06/2009
Messages : 23

| MEMBRE |
ABSENT
Messages RP : 04
Statut RP : Civil / Dom. intellectuel & culturel
Localisation RP : Ville de Sierra
Terre
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 74 balais
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Elenne Y'Aäh [>> Na, La]   Ven 26 Juin 2009 - 22:32

Description Psychique:
Pour des raisons d’impartialité, la parole a, étrangement, été cédée à un observateur extérieur.
L’habit ne fait pas le moine, malheureusement. Quoique les personnes nues n’aient pas vraiment d’influence. Mais concentrons-nous plutôt sur la petite boîte noire constituant son univers psychique, même si la question des humains en tenus d’Eve et d’Adam soit absolument intéressante.

Imaginez donc une boîte aux contours imparfaits, irréguliers, flous, changeants. Aux parois opaques, de teintes de la terre, semblant être fluides. Vous y êtes ? Passons alors aux phases délicates.
Cette boîte est, par défaut, fermée, close. Et puis, quelques pores apparaissent, le temps d’un instant, à sa surface, à divers endroits paraissant aléatoires, laissant entrer ou sortir d’étranges substances. Rarement. Très rarement.
Cet endroit, cet espace protégé, est l’enceinte de ses convictions les plus profondes. Elles y cohabitent avec les raisons inconscientes et les principes supérieurs encadrant, guidant son comportement, si on peut ainsi le qualifier, primitif.
Elenne est donc, profondément, immuable. Et réservé. A quelques exceptions près.

Vous aurez donc deviné l’existence de deux substances : celle qui entre, et celle qui sort. Il y a donc une substance interne à la boîte, et une seconde externe. Bien. Celle interne, nous l’avons vu, est ce que l’on pourrait appeler sa conscience de base, primaire, profonde. L’externe étant celle que nous allons à présent étudier.
Imaginez maintenant un grillage en forme de sphère englobant la petite boîte sombre. Une grille à maillage plus ou moins régulier, plus ou moins fin selon les endroits. D’aspect extérieur, ce treillis noir semble, lui aussi, opaque. Il n’est pas aisément atteignable pour toute personne cherchant à le percer à jour.
Ce deuxième espace comprend la deuxième substance que nous avons mise en avant. Contrairement au premier lieu, celui-ci permet de multiples échanges, aussi bien dans un sens que dans un autre. Il y a donc présence d’un troisième fluide. Alors que la deuxième substance a la couleur de l’ocre, celle qui pénètre le grillage par l’extérieur est argentée. Et parfois il y a mélange. Et parfois la troisième substance finit par ressortir telle qu’elle était entrée.
Ce fluide d’argent ce sont vos paroles. Ce sont vos gestes. C’est le monde alentour. Remaniés dans la toute première couche. Car ce que ce liquide particulier vient d’atteindre, se sont, dirons-nous, les convictions les plus conscientes, les plus raisonnablement fondées, bien que profondes, d’Elenne. Et vous pourrez en être fier, même si rien ne vous le témoignera, car malgré tout, cette fusion avec d’autres pensées que les siennes n’est pas si fréquente.

Vous êtes toujours là? Parfait. Finissons avec le troisième, et dernier, espace intime de l’esprit du vieil homme. Ce lieu où se mêlent substances ocre, argentée et granuleuse, sans toutefois s’unir.
Imaginez une dizaine de fils circulaires incorporant dans leur ensemble le grillage en forme de sphère. Ces fils délimitent notre troisième espace. Au-delà, nous avons le monde. A ces espèces de méridiens, les substances ocres, argentées et granuleuses s’arriment, pour des durées plus ou moins longues.
Le fluide ocre, vous êtes peut-être déjà arrivé à cette conclusion, représente les pensées les plus conscientes, si on peut ainsi dire, d’Elenne. Et le flux de celui-ci, du deuxième milieu au troisième, est bien plus important et dynamique que du troisième au monde extérieur. Autrement dit, bien que la réflexion du vieil homme soit en quasi mouvement, peu, en comparaison, en ressort vers ses interlocuteurs.
Le fluide argenté est, à la vérité, issu de celui granuleux. Le granuleux correspond aux échos propres, directs, qui lui viennent du monde alentour. Attaché aux méridiens, soit ils sont éliminés tel quels, soient ils subissent une maturation et deviennent argentés. Puis, passent dans le second compartiment. Ainsi donc, tout ce que perçoit Elenne subit déjà une première analyse avant d’être, éventuellement, autorisé à être plus longuement considéré par l’esprit du vielle homme.

Nous y voilà. Grossièrement. Nous pouvons donc dire que, globalement, Elenne est le genre de personne à observer méticuleusement son entourage, mais préférant se garder du regard trop observateur d’autrui. A donner l’impression d’être proche de tout le monde par une certaine ouverture d’esprit, mais restant mentalement à distance pour mieux appréhender ce qui lui parvient.
Non, vraiment, l’homme n’est pas professeur mais metteur en scène et comédien.

Evidemment, il serait illusoire et ridicule de penser que son entière attitude est maîtrisée, calculée, pesée. Parce que si l’on peut s’exprimer ainsi, le banni est humain, malgré tout. Il dispose donc d’une spontanéité de réactions, par définition, incontrôlable. Mais cette partie là étant donc imprévisible, donc indescriptible, bien que sans doute quelque peu devinable, je vous laisse donc la joie de la découvrir au cours des aventures à venir.

Je conclurai sur un rappel de la description précédente de l’organisation psychique d’Elenne ; si ceci est la présentation globale et audacieuse de son esprit, si elle met en avant sa complexité et sa tortuosité, il ne faut pas croire que rien n’atteint le vieil homme, qu’il est intouchable, bien au contraire, mais il mettra un point d’honneur à ne pas le montrer.

Hum, plus ça va, plus je m’embrouille. Ai-je été pas trop brumeuse, à défaut d’être claire ?


Qualités (2 min / liste):
- dynamique/vif
- tolérant/ouvert
- attentif
- …

Défauts (2 min / liste):
- persifleur/cinglant
- cauteleux/hypocrite
- sévère/autoritaire
- déloyal/versatile
- curieux
- égoïste
- …

Je vous laisse découvrir le reste en rp ! =) Faire des listes longues comme le diamètre de la Terre me tente pas trop… T.T


Comment avez-vous trouvé Zanar Requiem ? (bouche-à-oreille, TopSite [nom], par l'intermédiaire de..., etc.): Grâce à Keï/Arwen. Pas exactement par bouche à oreille, surtout du œil à message perso sur msn ^^

Pourquoi vous êtes-vous inscrit sur Zanar Requiem ?: Pour poursuivre Keï jusqu’à la fin de ses jours. Par envie de rp (une année d’abstention, ça tue >.<), parce que j’adore le design, parce que le rp par ici a l’air sympathique… What else ?

Est-ce un Double-Compte ?: Sachant encore compter jusqu’à deux, je peux vous assurer que ceci n’est pas un double compte… sauf ‘entremêlage’ gravissime de neurones.
Revenir en haut Aller en bas
Arwen Kalaan
Etincelle des Abysses
Mer / Vagabond(e)
Etincelle des AbyssesMer / Vagabond(e)
avatar

Inscrit(e) le : 17/07/2008
Âge : 25
Messages : 185

| STAFF |
MODERATRICE & Chef Chroniqueuse
Messages RP : 39
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Sierra - Port désaffecté
Terre
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : n° 2
Keï Friedh R'Nedra

Informations Personnage
Age: 18 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Elenne Y'Aäh [>> Na, La]   Ven 26 Juin 2009 - 23:21

    Bonsoir et bienvenue sur Zanar-Requiem !

    Que dire, que dire... je t'ai déjà tout dit x)
    Bref, fiche agréable à lire, même si de temps en temps il faut s'accrocher pour parvenir à suivre...

    Attention aux quelques fautes d'orthographe, tout de même...

    Petits détails techniques (destinés aux suivants, ayant eu la confirmation en privé) :
    > Pas d'autres futurs pouvoirs excepté le passe-muraille
    > Pas de future arme

    Pour ma part, je dirai que tout est bon, après, je ne suis peut-être pas la meilleure placée pour en juger... Rolling Eyes
    (la culture du mystère pour 74 brouettes, je l'accepte, pour ma part...)

    Voilà, bonne soirée sur Z-R Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/bannis-valides-f58/kalaan-arwen-na-
Lucifer
Flamme Eternelle
Mil / Apôtre des Enfers
Flamme EternelleMil / Apôtre des Enfers
avatar

Inscrit(e) le : 25/01/2009
Messages : 430

| STAFF |
ADMINISTRATEUR
Messages RP : 12
Statut RP : Militaire / Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)
Localisation RP : Château Démoniaque [EVENT N°1]
Feu
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: Inconnu
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Elenne Y'Aäh [>> Na, La]   Dim 28 Juin 2009 - 19:16

Bonsoir et bienvenue Elenne !

Je n'ai pas encore eu la joie de t'accueillir je crois ^^. J'ai beaucoup aimé ta fiche (qu'est-ce que je me suis marré ! xD). Bref, un peu de sérieux. Une fiche plus original, rien à redire, c'est impecc' ! Tu as donc l'honneur de rejoindre le Mal.


Fiche VALIDEE !

Bravo et BON JEU sur Zanar Requiem =)


>> Je t'ajoute :
    - ton Groupe = Bannis
    - ton Rang = Civ / Professeur -- Novice
    - ta Feuille de Personnage = Informations Personnage

Tu ne sais pas COMMENT ou avec QUI jouer ?
Cherche un partenaire ICI ou bien RDV à ton Panneau d'Informations ^^


/!\ N'oublie pas de comptabiliser TES "Messages RP" en modifiant le champ correspondant dans ton Profil /!\

_________________


Merci mon ange pour ce kit ^o^ !

Apôtre des Enfers ~ Dirigeant de l'Eden du Supplice (II)

Aurica Dragonica ~ Ancienne amie proche
Nexarius Aa'rthel ~ Ami et compagnon d'armes
Aëschmel ~ Fidèle disciple
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/-lucifer--en-cours
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elenne Y'Aäh [>> Na, La]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elenne Y'Aäh [>> Na, La]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zanar Requiem :: [Hors Jeu] Administration :: Présentations :: BANNIS Validés -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com