Zanar Requiem
| Bienvenue |

Rejoignez-nous dans l'univers fantastique de Zanar Requiem,
où se mèle combats, magie, aventures et mystères !

Incarnez un Juge ou un Ange du côté du BIEN,
ou sombrez vers le MAL en jouant un Démon ou un Banni...

Nous vous attendons nombreux =)




Une Guerre millénaire orchestrée par des Clans avides de pouvoir... Serez-vous pour le Bien ou pour le Mal ?
 
CarteBestiaireAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Arkrantar Azazel [>> Lu / La]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Azazel Arkrantar
Etincelle des Abysses
Mer / Vagabond(e)
Etincelle des AbyssesMer / Vagabond(e)
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 22/06/2009
Âge : 25
Messages : 30

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 04
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Sierra - Ruelles
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 26 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Arkrantar Azazel [>> Lu / La]   Lun 22 Juin 2009 - 22:25

<< Tout ! Il méprise tout ! Le Monde ! Les gens ! La vie ! Il ne connaît pas l'amour ! Et rien n'y fera ! Au fond, pour certains il serait parfait... Mais il y a un problème. Il ne sera jamais une marionnette. Car, derrière ce regard cruellement impassible, derrière ce masque qu'il porte en permanence, se cache un secret. Et la seule personne qui pourra un jour le comprendre sera celle qui saura quel est l'homme qu'il méprise le plus au monde. >>

    Nom : Arkrantar
    Prénom : Azazel
    Surnom(s) : ceux qu'on me donnera...
    Sexe : Masculin
    Âge : 26 ans

    Animal / Futur Animal : Aucun.

    POSTE :
    • Classe : Mercenaire
    • Rang/Dénomination : Vagabond
    ----------

    CAMP : MAL
    RACE :
    Banni
    Capacité Spéciale :
    Patience
    Pouvoir des TENEBRES
    ELEMENT :
    Feu

    ----------

    Pouvoir (1 maximum) :

    -Agonie : << Tue un homme, tu obtiendras un cadavre. Fais le souffrir à chaque instant et tu obtiendras un esclave. >>

      Effet : ce sort inflige à ceux qui le subissent une douleur que nul ne peut connaître autrement. Toute la souffrance physique du monde concentré dans un corps qui dès lors se tortille, essaie soit de ramper pour s'enfuir soit de supplier pour que cela cesse mais qui n'y parviens même pas. La douleur est si grande qu'elle empêche la victime d'agir normalement. Pour l'utiliser Azazel doit se concentrer sur sa cible (unique).

      Limites : la haine que la cible éprouve vis-à-vis d'Azazel grandit à chaque instant et si ce dernier ne fais pas attention il risque de violentes représailles. C'est pourquoi il n'utilise que très rarement ce pouvoir sur les adversaires qu'ils jugent dangereux et généralement il s'en sert plus pour intimider ou faire diversion.
      De plus il considère cette capacité comme une malédiction. En effet, dès qu'il commence à éprouver des sentiments affectifs envers une personne, celle-ci subit les effets de ce sort tant qu'il ne s'éloigne pas d'au moins une trentaine de mètres. Heureusement, la douleur étant proportionnelle à la puissance du sentiment, s'il s'agit d'une amitié naissante la personne attrape d'abord un léger mal de tête. Ceci permet à Azazel de se ressaisir lorsqu'une personne de son entourage montre des signes de migraine. Cependant on peut le considérer comme un ami sans que rien ne se passe, mais il faudrait être au moins aussi étrange que lui.
      Enfin, même s'il peut agir à distance respectable (jusqu'à 24-26 mètres), sa portée n'est pas infinie.

      Manifestation physique : aucune. Rien ne montre qu'Azazel utilise son pouvoir et c'est bien là le problème pour ceux qui ne le connaissent pas. Par contre il ne peut que très difficilement faire autre chose en même temps.

      Long terme : l'inconvénient majeur de ce sort est qu'il consume Azazel peu à peu. Chaque fois qu'il l'utilise, il devient un peu plus sadique, oubliant celui qu'il était autrefois.


    Futurs Pouvoirs (3 maximum) :

    - Sadisme : << Extrait de souffrance avec un zeste de tourmente... Y a rien de mieux pour vous requinquer un homme ! >>

      Découverte : Azazel découvrira ce pouvoir lorsqu'il aura été totalement consumé par le premier... C'est-à-dire lorsqu'il aura passer la première épreuve.

      Effet : malgré lui, Azazel finira par aimer voir (ou faire) souffrir les autres au point que cela lui donnera son pouvoir le plus vicieux. Dès qu'une personne relativement proche de lui (9 mètres à la ronde) souffre physiquement, sa régénération s'accélère, ce qui lui permet par exemple de cicatriser très vite (blessures ou brûlures superficielles = 1 poste ; blessures profondes ou brûlures importantes = 3 à 4 postes ). Azazel reprend également aussitôt confiance en lui et ce même si la souffrance est d'ordre psychologique et qu'il était au plus bas (cela tient plus du trait de caractère).
      À noter que ce pouvoir ne fait pas la distinction entre alliés et ennemis.

      Combo : ce pouvoir est sans doute LE pouvoir énervant d'Azazel car il lui suffit alors d'utiliser "Agonie" pour récupérer.

      Manifestation physique : les blessures visibles disparaissent et s'il s'agit de brûlures, une légère fumée grise à l'odeur de cendre en émane (cette fumée ne confère aucun camouflage puisqu'elle part directement avec l'air. Et s'il n'y a aucun vent... j'aviserai.)

      Limite (ou Comment ne pas taper des heures dans le vent) : ce pouvoir ne permet pas de reconstituer un membre perdu ou les tissus d'un organe mais il répare les os, les muscles, les nerfs, les vaisseaux sanguins et la peau. Il ne permet pas non plus de ramener Azazel à la vie.
      Plus intéressant, les blessures ayant déjà cicatrisées ou cicatrisant immédiatement (arme de feu... par exemple) ne peuvent être soignées.
      Enfin, une technique simple consiste à se tenir à distance ou à l'isoler s'il n'est pas seul.
      Mais si on a ni arme à distance ni arme de feu, on peut avoir l'air idiot en essayant de le taper avec une lame puis une torche au même endroit. M'enfin, il bouge aussi.



    Pour les deux autres sorts, j'ai plusieurs idées mais aucune ne me plaît...Je signalerai quand ça fera "tilt" et si je ne trouve rien, j'amplifierai la puissance d'Agonie. Désolé et merci de votre compréhension.


    - Tourmente : << Ma part d'ombre, c'est un autre moi, ça ne t'appartient pas ! Ma part d'ombre, ce sont des mots qui ne se prononcent pas ! >>

      Effet : sera très sûrement un sort de zone.

      Limites :

    - Mépris : sera sûrement très méchant.

      Effet :

      Limites :


    Arme : un double-marteau boomerang d'environ 95 centimètres de long qu'il fait joliment tournoyer avant de l'envoyer rejoindre la face de son adversaire (distance maximale avoisinant les 25 mètres, nombre de poste pour le retour proportionnel à la distance et plus ou moins free-style mais j'essaierai d'être réaliste). Et comme toute arme boomerang, il revient tout seul dans les mains de son propriétaire. Azazel le tient d'un ermite qu'il a rencontré dans les montagnes de l'oubli (et oui encore le coup de l'Herr Mitt dans la montagne) et qui lui a appris à s'en servir (comme tout ermite quoi) avant de mourir dans des circonstances mystérieuses... Un ermite quoi...
    Spoiler:
     

    Future Arme : pas encore trop d'idées, j'en mettrai une quand je serai inspiré et je vous le signalerai pour que vous me dites "oui" ou "non".


    Description Physique :

      Le corps : 1 mètre 73 pour 63 kilos, Azazel n'est pas vraiment impressionnant au niveau de la carrure. Il est svelte mais suffisamment fort pour tenir tête à un assaillant "normal". Sa peau est très légèrement bronzée en raison du temps qu'il a passé dans les montagnes. À noter également que son corps entier, à part le visage et le bras gauche, est recouvert de stigmates et de cicatrices.

      Le visage : ce qu'il y a des plus déconcertant dans son physique, c'est sans doute le regard à la fois froid, vide et noir qu'il porte en quasi-permanence. Aucune émotion n'y est traduite à pars le mépris, le dégoût et l'ennui. Les traits sont fins, le frond est large, les yeux ont une teinte orange très particulière et les cheveux sont longs et noirs mais selon l'éclairage on peut voir qu'il a déjà quelques cheveux blancs à seulement 26 ans (bon pour certains c'est normal mais là c'est pas naturel).

      Les vêtements : un long manteau noir avec moumoute joliment décoré, beaucoup plus souvent sur l'épaule que sur le dos (sauf la nuit où il sert de couverture et en hiver bien sûr), un large (mais pas trop) pantalon bleu-gris du genre que porte les nomades dans le désert, de grosses et hautes chaussures à boucles noires, et des gants blancs généralement dans les poches de sont manteau sont les premières choses que l'on voit (quand il porte son manteau bien sûr). En dessous de cela il porte un simple "T-Shirt" noir sans manches et une mitaine noir va de son avant-bras droit jusq'au début de ses phalanges. Un collier qu'il ne peut enlever est un signe de son ancien "esclavage" (signe que seul ceux qui connaissent son maître peuvent connaître et reconnaître). Aucune extravagance au niveau des sous-vêtements...
      Aussi étrange que cela puisse paraître pour un vagabond, Azazel est relativement attaché son apparence.

    Spoiler:
     

    Description Psychique :

      Dire qu'Azazel ne va pas bien serait un euphémisme. Peut-être a-t-on chacun une névrose, toujours est-il que certaines sont plus poussées que d'autres et la sienne se défend assez bien. Dès lors qu'il a réalisé quel était son pouvoir et les inconvénients qu'il comportait, Azazel s'est interdit d'aimer qui que ce soit. Il passe donc pour quelqu'un de désagréable et de méprisant (donc méprisable) mais en fait il veut juste empêcher que quelqu'un qu'il apprécierait souffre par sa faute. Encore plus complexe, au plus il se force à mépriser les autres, au plus il se méprise lui-même.
      Son objectif principal est de parvenir à maîtriser son pouvoir, voire de le perdre entièrement et par la suite de vivre une vie normal. Ce qui ne veut pas dire qu'être bannis ne lui plaît pas... Il n'a jamais vraiment était du côté du bien. Malheureusement pour lui, il risque de devenir vraiment sadique et "démoniaque" s'il n'y parvient pas assez vite, consumé par le plaisir qu'il éprouve à voir les autres souffrir.
      Mais évidemment tout cela ne l'empêche pas de penser à d'autres choses et il sait se montrer assez efficace. Il possède une faculté de concentration étonnante ainsi qu'une grande sagesse. Il lui arrive de faire de l'humour, mais il n'excelle pas dans ce domaine et ses tentatives sont généralement suivies d'un gros blanc (par ces termes je ne veux pas dire "Sumotori").
      En résulte donc un personnage assez distant mais sur lequel on peut compter s'il on est dans son camp.


    Qualités :
    - Bon combattant
    - Agile
    - Sage et intelligent
    - Calme
    - Bon menteur
    - Sait survivre en milieux "hostiles"

    Défauts :
    - Froid, distant
    - Méprisant (les gens pensent souvent qu'il est orgueilleux)
    - Menteur
    - Sadique
    - Fait difficilement confiance
    - Ne connaît du monde que ce qu'il a lu...
    - Don pour trouver les ennuis (voire carrément une aptitude à les chercher)

    ----------

    Comment avez-vous trouvé Zanar Requiem ? (bouche-à-oreille, TopSite [nom], par l'intermédiaire de..., etc.) : C'est la faute de Wisdo et Dodo, vous pouvez vous plaindre qu'à eux.

    Pourquoi vous êtes-vous inscrit sur Zanar Requiem ? : L'ambiance a l'air sympa. De base j'aime tout ce qui a un lien avec le Rp, donc pourquoi pas Zanar ?

    Est-ce un Double-Compte ? : Nop !


Dernière édition par Azazel Arkrantar le Sam 27 Juin 2009 - 13:18, édité 51 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/bannis-valids-f58/arkrantar-azazel-
Azazel Arkrantar
Etincelle des Abysses
Mer / Vagabond(e)
Etincelle des AbyssesMer / Vagabond(e)
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 22/06/2009
Âge : 25
Messages : 30

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 04
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Sierra - Ruelles
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 26 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Arkrantar Azazel [>> Lu / La]   Mar 23 Juin 2009 - 16:10

Histoire

Partie I

Les joies de l'enfance.


Electro - Maliki


Monsieur Grisefouine était un vieillard à la peau ridée et aux cheveux gris. Il portait une jaquette grise, une chemise grise, un haut de forme gris, des chaussures grises et des lunettes... transparentes. Il passait son temps à fouiller après tout ce qu'il pourrait raccommoder afin de le revendre. C'est d'ailleurs pour cela qu'on l'appelait Monsieur Grisefouine. Personne ne connaissait son vrai nom, à supposer qui l'en eût un, et personne ne savait d'où il venait. Et il vivait seul dans une grande maison où personne d'autre n'avais jamais mis les pieds à part les hommes en noir. Mais cela, les gens du quartier n'en avait que faire, car Monsieur Grisefouine faisait un travail d'une extrême qualité et les objets qu'il avait rénovés étaient parfois même meilleurs qu'à l'origine. Il n'était pas rare qu'on lui rachetait des objets que l'on avait sois-même jeter. Et même, certains enfants faisaient exprès de « perdre » leurs jouets touts neufs près de chez lui pour qu'il puisse opérer quelques modifications. Les gens s'étonnaient parfois, au milieu d'une discussion, qu'il pût vivre avec le peu d'argent que cela lui apportait, mais la vie reprenait aussitôt son cours habituel. Cependant, Monsieur Grisefouine avait un important secret.

Tout le monde l'ignorait, mais Monsieur Grisefouine avait treize enfants, treize garçons, dont aucun n'était son fils. Tous avaient entre neuf et douze ans. En ville, c'étaient les « sans-parents », ceux dont on ne savait pas où ils dormaient, ceux qui faisaient pitié, ceux que l'on plaignait mais que l'on souhaitait voir disparaître au plus vite tellement leur présence rendait misérable de richesse.

Ces treize marmots vivaient secrètement chez Monsieur Grisefouine qui leur donnait un repas proportionnel à ce qu'ils avaient volé pour lui dans la journée. Ils s'organisaient toujours en quatre groupes de trois et un rester seul et devait mendier afin de rendre leur survie crédible. Le mendiant était d'abord tiré à la courte paille, puis, si ce n'était pas Galot, une dispute commençait et pour finir cela tombait toujours sur Galot, qu'on appelait ainsi parce qu'il gagnait toujours aux billes. Évidemment, Galot était le plus maigre de tous.

L'un des groupes était tout le temps composé des mêmes membres : Tern, le charismatique, Vif, le rapide, et Azazel, qui savait lire et avait choisi son nom dans un livre. Ce dernier avait très vite appris des deux autres et à trois ils passaient de longs après-midi à se lancer des défis tous plus dangereux les uns que les autres. Et lorsqu'ils ne volaient pas où ne cherchaient pas à savoir lequel oserai réveiller le chien de Mme Derides, ils se trouvaient un coin tranquille, généralement le cimetière, et Azazel leur lisait des livres de mythes et légendes et leur expliquait les mots compliqués.



Breakdown - Seether

The man who sold the world.


Un jour, alors que Monsieur Grisefouine était dans son atelier, Azazel vînt l'observer travailler. Le vieillard compris très vite. L'enfant avait pris l'aptitude du gamin qui désire quelque chose mais qui n'ose pas le demander.

<< Qu'est-ce qu'il y a mon enfant ? fit l'homme en gris.
- Eh bien... J'aimerai savoir si un jour nous voyagerons ?
- Voyager ? Mais qui t'as appris ce mot ? Et puis où voudrais-tu qu'on aille ? Tu sais bien qu'au-delà de la forêt et qu'en-deçà des montagnes, il n'y a que le vide. Et c'est pareil pour l'océan...
- Mais dans le livre de géographie, c'est écrit que...
- Hein ! Quoi ! Quel livre de géographie ! Et depuis quand sais-tu lire ! >>


L'homme s'était levé brusquement et regardait Azazel de son regard le plus noir, regard que le môme devait lui rendre bien plus tard, mais pour le moment le jeunot n'osait même pas répondre tellement la peur de la sanction était grande.

<< Répond Azazel ! >>

Le garçon hésita. Il ne pouvait trahir son ami. Un jeune juge de cinq ans son aîné qu'il considérait comme son grand frère. C'était lui qui avait appris à lire à Azazel, et c'était également lui qui lui apportait régulièrement des livres. Ils se voyaient la nuit, car les amis diurnes du voleur n'appréciaient pas vraiment les juges, lui non plus d'ailleurs, mais celui-ci, il avait appris à le connaître. Leurs nuits étaient faites de rêves d'ailleurs et de mondes plus passionnants. Ils avaient lu un jour, dans un livre étrange, que lorsque deux personnes qui n'avaient pas de liens de familles se sentaient proches, il était d'usage qu'elles procèdent à un pacte de sang. Ils avaient bien évidemment foncé têtes baissées.

<< Répond je te dis ! >>

Monsieur Grisefouine avait déjà saisi sa canne et battait Azazel depuis cinq bonnes minutes déjà lorsque ce dernier se décida à parler, marmonnant entre ses pleures.

<< C'est un... un... Juge...
- Et comment s'appelle-t-il ?!
- Ewo... Ewodanel... Way'ziam...
- Écoute moi bien Azazel ! Je ne veux plus jamais que tu revois cet Ewodanel Way'ziam. Et je ne veux plus que tu lises le moindre livre ! Les livres ne contiennent que des idioties ! Tu te rappelles de ce que je t'ai appris la première fois que nous nous sommes vus ? Ton collier ! Que symbolise-t-il ?!
- Les trois chaînes de la vie qui empêchent les hommes d'être libre...
- Et qu'elles sont ces chaînes ?!
- L'amour, l'amitié, et la famille... Mais Ewodanel dis que la lecture permet aux gens de murir et... >>


Un violent coup de canne fit voler le gamin qui se releva le plus vite possible puis se mit à courir, sauta par la fenêtre, entamant une course à travers la ville. Il n'avait aucune idée de où aller, mais ce qu'il savait c'est que cela devait être loin !


Runaway - Linkin Park


De son côté, Monsieur Grisefouine avait compris qu'il était déjà trop tard. Il fît le vide dans son esprit afin de contacter ses collègues par télépathie.

<< Messieurs ? J'ai un nouvel élément pour vous. Il semble que garder le sujet 9e6 pourrait se révélait dangereux...>>

Azazel ne tarda pas à être poursuivi par deux hommes en noir, un blanc et un noir. Il ne comprenait pas, habituellement, seuls ceux qui avaient atteint les treize ans étaient choisis. Lorsque les hommes en noirs venait, cela signifiait la fin de l'enfer pour l'un des enfants. Mais lui n'avait pas l'âge requis et cela le perturbait. Cependant, il n'allait pas rater une occasion de quitter les lieux. Il s'arrêta puis demanda timidement :

<< Vous allez m'emmener loin, dites ? >>

Vincent, c'était le blanc, pouffa de rire.

<< Ton maître t'a vendu Azazel. Il n'a aucune idée de ce qui va t'arriver, et nous non plus d'ailleurs. Mais je pense que tu va aller très loin, d'une façon ou d'une autre. >>

Ils quittèrent alors la ville, marchant vers les montagnes, pendant que l'un finissait de s'étrangler tellement il avait ris.


Souffrance.


Ils marchaient désormais dans d'étranges tunnels creusés dans la montagne. Ils avaient commencé comme de banals souterrains les parois étaient désormais lisses et recouvertes de métal. Puis ils atteignirent une porte. Jules, c'était le noir, toqua et annonça le sujet 9e6. La porte s'ouvrit, une main se saisit d'Azazel et il ne revit plus jamais les deux autres.

À, l'intérieur, trois hommes en blancs, dont celui qui le tenait par l'épaule, l'observaient attentivement.

<< Il est certains qu'à son âge, les résultats seront différents que ceux donnaient par des adultes... Laissez-le moi Monsieur Lennok. Je veux le conduire à sa cellule personnellement. >>

Azazel dut suivre cet homme à travers diverses couloirs puis, lorsqu'ils arrivèrent en face d'une cellule, il demanda, comprenant qu'il n'était plus question de voyages :

<< Qu'est-ce que vous allez me faire ?
- C'est simple
, répondit l'homme. Je suis ton nouveau propriétaire et il se trouve que je suis un grand explorateur. Et ensemble nous allons explorer un nouveau continent : la souffrance.
- Euh... Je ne comprend pas...
- Tu verras ! Bien assez tôt... tu comprendras. >>


Et c'est ainsi qu'Azazel passa le reste de son enfance et de son adolescence à subir des expériences toutes plus farfelues les unes que les autres. Leur but était de découvrir jusqu'à quel point l'être humain pouvait souffrir. Le problème était que, passé un certain stades, les adultes finissait masochistes. C'est pourquoi ils avaient décidé de travailler sur un enfant.

Au bout d'un certain temps, Azazel commença à se parler à lui-même. Et c'était dans ces moments qu'il avait le plus peur. Puis vers ses dix-huit ans, l'impensable se produisit.



Like Suicide - Seether


Dernière édition par Azazel Arkrantar le Sam 27 Juin 2009 - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/bannis-valids-f58/arkrantar-azazel-
Azazel Arkrantar
Etincelle des Abysses
Mer / Vagabond(e)
Etincelle des AbyssesMer / Vagabond(e)
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 22/06/2009
Âge : 25
Messages : 30

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 04
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Sierra - Ruelles
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 26 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Arkrantar Azazel [>> Lu / La]   Sam 27 Juin 2009 - 0:04

Partie II

Vengeance.


<< Allez Azazel ! Fais-les souffrir, rend leur la monnaie de leur pièce !
- Pas question... Je ne... cèderai... pas...
- Mais ça va faire des années qu'ils te torturent et que tu ne lèves pas le petit doigt ! Je sais à quel point tu souffres, après tout nous-ne sommes qu'un...
- Et comment... pourrais-je... faire quoi que ce soit ! AAAAAHHH !
- Je te l'es déjà montré, tu te souviens ? Avec la souris... Tu n'as qu'à te concentrer en souhaitant qu'ils souffrent autant que tu as souffert.
- Et... Quel est... le prix ?
- Ah, mais ça aussi je te l'ai déjà dis !
- Je... ne m'en... souviens... plus... J'ai trop... AAAHHH!... J'ai... trop mal...
- Bahhh ! N'y pense pas ! Pense seulement qu'ils te font trop mal, mon petit Azazel.
- J'ai trop... mal... Ils me font... trop mal... trop mal...Ils me font... trop mal... >>


Au même moment, dans la réalité...

<< Il marmonne quelque chose monsieur ! Il tremble !
- Oui, eh bien, que marmonne-t-il ?
- J'essaie de comprendre... Il dit... « Ils me font trop mal. Trop mal. Ils me font trop mal. » Enfin monsieur ! Il tremble de plus en plus !
- Débranchez le catalyseur ! Et enlevez-lui ces électrobidules !
- Oui Monsieur... Monsieur ! Le catalyseur vient d'exploser !
- Comment ça ! Mais enfin qu'est-ce qui se passe !
- Trop... mal... Ils me font... trop mal...
- Monsieur ! Il se réveille !
- S'EN EST TROP !!!
- AAAHHH !!! AAAHHH !!! J'AI MAAAL !!! >>


L'assistant qui était le plus proche d'Azazel se recroquevilla soudain sur lui-même, puis le second, puis pour finir vînt le tour du docteur. Azazel se leva, prit les clefs et le plan qui étaient sur la table, mit les vêtements d'un des hommes en blanc puis parti en courant après avoir fait un détour par le réservoir à poudre. En chemin il put voir les autres expériences de son ancien propriétaire, mais il se dit que les laissaient vivre serait plus cruels qu'autre chose. Voilà, c'était fait, son calvaire était fini. À à peu près cent mètres après la sortie, il tomba à genoux et embrassa la terre tandis que les bâtiments et un peu de montagne disparaissaient dans une formidable explosion derrière lui. Il était nuit et heureusement, car le jour aurait pu abimé ses yeux qui n'y étaient plus habitués.

<< Eh bien... Tu es libre maintenant Azazel... Mais désormais, tu ne pourras plus jamais aimer quiconque sans t'en vouloir ! Tu croyais connaître la souffrance, mais tu ne vas vraiment la connaître que bientôt ! Et ne crois pas que tu puisses faire tomber n'importe qui comme ces trois-là ! Pour cette fois tu étais à ton maximum, mais tu ne devrais pas être capable de refaire cela avant des siècles... Que tu ne vivras pas d'ailleurs ! Adieu, Azazel ! >>

Mais Azazel n'écoutait pas, il était bien trop occupé à se réjouir. Il ne comprit jamais ce qu'avait pu être cette voix dans sa tête. Mais pour le moment, il était libre ! Et il comptait en profiter ! C'était terminé !...

Puis il se souvint... Il reprit son calme et se mit à marcher vers la ville qu'il avait quittée bientôt dix ans déjà auparavant. Tout n'était pas terminé.

*


Monsieur Grisefouine travaillait à son atelier. Il avait vieilli, pris encore plus de rides, et avait encore moins de cheveux qu'avant. Il entendit des bruits de pas derrière lui et pensa qu'il s'agissait de Tern ou de Vif, qu'il avait gardés sous son aile après avoir arrêté le commerce d'enfants et qui était désormais ses petits-fils chéris. Puis une ombre qu'il ne connaissait pas se dessina sur son bureau.

<< Monsieur... Vous n'avez toujours pas voyagé ? >>

Ces mots lui glacèrent le sang... Il n'avait pas oublié Azazel et se doutait bien qu'il n'était pas venu pour avoir des nouvelles. Il n'osa pas se retourner.

<< Azazel, c'est toi mon enfant ? Tu sais je... J'ai arrêtais. Et puis, je ne savais pas ce qu'ils allaient te faire avant qu'ils ne m'envoie cette fichue lettre !
- Je ne suis pas venu pour entendre vos excuses, monsieur.
- Comme si je ne m'en doutais pas ! s'énerva le viellard. Que comptes tu faire ? Me tuer ! Tu as souffert il paraît ! Et c'est bien ma faute ! Mais tu sais, moi aussi j'ai souffert chaque jour où j'ai du te nourrir et te garder ! T'es parents étaient des bannis et j'ai eu beaucoup de mal à t'accepter ! En fait, je crois que je ne t'es jamais accepter ! Tu n'as jamais été qu'un monstre ! Alors crois-moi ! J'ai souffert !
- Vous n'avez aucune idée de ce qu'est la souffrance.
- Ah bon ! Eh bien vas-y ! Il y a une multitude d'objets coupants dans cette salle ! Alors montre-moi ce que c'est que souffrir !
- Si c'est vous qui me le demander. >>


Aussitôt l'homme regretta ses paroles. Puis il eut un aperçut du pouvoir d'Azazel. Mais à cet instant, la porte s'ouvrit à la volée et Tern et Vif entrèrent dans la salle. Ils se reconnurent aussitôt et Azazel voulut les rejoindre pour les serrer dans ces bras. Ils lui avaient tant manqués les premières années, quand il pensait encore au monde extérieur. Mais à peine y pensa-t-il que tous deux tombèrent et se mirent à se tordre de douleur, hurlant à la mort. Azazel ne comprenait plus rien, il n'avait rien fait pour que ces amis souffrent ainsi. C'est alors qu'il comprit l'avertissement de la voix. Son pouvoir était également une malédiction...


Espoir de guérison.


Suite à cette mésaventure, Azazel se retira dans la montagne, souhaitant mourir seul. Mais un jour il se réveilla dans une étrange masure. Un homme d'une trentaine d'années était penché sur lui. Il tourna la tête et vit au centre de la salle une marmite dans laquelle chauffait un bouillon.

<< Ne bouge pas trop brusquement, tes blessures ne sont pas encore guéries. >>

Azazel se concentra comme il l'avait fait chaque fois qu'il était seul afin de guérir plus vite...

Les deux hommes firent vite connaissances, mais souhaitant éviter le pire, Azazel lui raconta son histoire et lui dit qu'il ne pourrait devenir amis. L'ermite se saisit d'un vieux livre qui traînait et le tendit à son hôte après l'avoir feuilleté. Il pointait une ligne du doigt

<< Tu as dis que tu aimais lire... J'ai une phrase ironique pour toi... Tiens, c'est là >>

Azazel saisit l'ouvrage et lut tout haut.

<< Beatus vir qui suffert tentationem quoniam cum probatus fuerit accipiet coronam vitae... Mais ça ne veut rien dire !
- C'est une très vieille langue. Ça veut dire : « Heureux l'homme qui supporte la tentation, car après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie. » M'enfin bref, je pense que tu as besoin de quelqu'un pour t'apprendre comment vivre avec ta malédiction. >>


Il ne fut plus jamais aussi gentil avec le jeune homme. Il lui apprenait à le méprisait, lui et tout ce qui vit. Ils passèrent près de huit ans ensemble sans jamais se montrer le moindre signe d'attachement. Azazel apprit à se battre avec un marteau-double qu'il lui donna, mais ce fut le seul cadeau que l'un fit à l'autre à part des vêtements et un toit, ce qui constituait déjà beaucoup.



Rootwater - Born Again


Puis un jour qu'il n'était pas revenu de la chasse, Azazel alla le chercher et le trouva en sang, la moitié du corps broyait sous une énorme pierre dont les chutes étaient si fréquentes.

<< Mais qu'est-ce qui t'as pris ! La chasse c'est en bas !
- Crétin... Tu voudrais pas non plus que je meurs en souffrant... Je voulais savoir ce qu'il y avait là haut. Ma sœur est parti là haut un jour. Elle n'est jamais revenue. J'aimerai savoir ce qu'elle est devenue. AAAHHH ! Mais c'est que tu donnes un mal de chien toi ! >>


Un silence se fit pendant qu'Azazel s'efforçait de na pas prendre son sauveur en pitié. Il réfléchissait mais la pierre était bien trop grosse pour être poussé, et il n'avait rien pour faire levier.

<< Laisse tomber Azazel, le bas de mon corps est déjà broyé. Enlever cette pierre ne ferait qu'accélérer ma mort et je ne pourrais pas te dire quelque chose qui pourrait te sauver... Écoute moi mon ami... Tu pourras me haïr, car après toutes ces années je ne m'en souviens que maintenant... Il y a très longtemps, j'ai lu dans un livre qu'il y avait des esprits, au sud, chez les mutants, qui pouvait guérir toutes sortes de malédictions... Peut-être que si tu les trouves, ils pourront te guérir... Allez, va-t-en maintenant !>>

Le banni obéit sans mot dire, c'est à cet instant qu'il prit ce regard si étrange qui ne devait plus que très rarement le quitter. Il retourna à la maison qui semblait vide. Finalement, il s'y était attaché à cet énergumène. Il emporta avec lui un maximum de provisions, son marteau et ses vêtements. Et c'est ainsi qu'il commença un long et périlleux voyage.



Eyes of the Devil - Seether

Partie III

[Va vers son premier post] [à linker].


Dernière édition par Azazel Arkrantar le Lun 29 Juin 2009 - 11:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/bannis-valids-f58/arkrantar-azazel-
Azazel Arkrantar
Etincelle des Abysses
Mer / Vagabond(e)
Etincelle des AbyssesMer / Vagabond(e)
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 22/06/2009
Âge : 25
Messages : 30

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 04
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Sierra - Ruelles
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 26 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Arkrantar Azazel [>> Lu / La]   Sam 27 Juin 2009 - 0:15

Bon, bah voilà ma fiche terminée à part pour les deux points précisés dessus (la future arme et les deux derniers pouvoirs). Je me permet de faire un petit "Up".

Je voulais aussi préciser que, à part la première qui est plus là parce que je la trouve trop belle et triste comme le perso (plus en fait), les musiques sont pas là aux pifs. On peut facilement voir un rapport avec l'histoire du perso si on se penche sur les paroles... Parfois plus complexe à trouver que d'autres mais ceux que ça intéresse ne devrait pas avoir de mal à trouver.

Enfin, j'ajouterai que si on ne voit pas énormément de rapport avec les bannis, je compte arranger cela dans la Partie 3, c'est à dire IRP.

Merci d'avance pour votre tolérance (ou pas), et à la prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/bannis-valids-f58/arkrantar-azazel-
Lyl' Den Kall
Poussière de Braises
Mil / Equarisseur Khorne
Poussière de BraisesMil / Equarisseur Khorne
avatar

Féminin

Inscrit(e) le : 15/04/2009
Âge : 28
Messages : 130

| ASSISTANT |
VERIFICATEUR
Messages RP : 04
Statut RP : Militaire / Dirigeante des Chiens de Khorne (I)
Localisation RP : Château Démoniaque ~ Event N°1
Terre
Capacité Spé. : Vol
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 21 ans
Animal: Zero ~Serpent dragon~ Pouvoir: Télépathie
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Arkrantar Azazel [>> Lu / La]   Sam 27 Juin 2009 - 0:27

Rebonsoir et surtout un Rebienvenue à toi Azazel.


Que dire?! Par où commencer? C'est une grande question qui va bientôt trouver sa réponse.

Pour commencer il n'y a rien d'important à signaler pour la correction.

J'invite les admins à vérifier l'importance des pouvoirs bien qu'ils me semblent correct.

Sublime histoire et fiche, agréable à la lecture, claire et fluide. J'ai apprécié. Quelques fautes de syntaxes ou de mots se glissent parfois entre les lignes mais ce n'est pas encore trop important.

Je te dis donc Bon jeu par mis nous et à ta futur validation j'espère! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/demons-valides-f57/lyl-den-kall-dir
Azazel Arkrantar
Etincelle des Abysses
Mer / Vagabond(e)
Etincelle des AbyssesMer / Vagabond(e)
avatar

Masculin

Inscrit(e) le : 22/06/2009
Âge : 25
Messages : 30

| MEMBRE |
ACTIF
Messages RP : 04
Statut RP : Mercenaire
Localisation RP : Sierra - Ruelles
Feu
Capacité Spé. : Patience
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 26 ans
Animal: Aucun
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Arkrantar Azazel [>> Lu / La]   Sam 27 Juin 2009 - 0:31

Alors, pour les erreurs de syntaxes, il est fort probable que ce soit mon style d'écriture... À moins que ce ne soit vraiment très marquant.

Sinon, merci beaucoup pour les compliments.

Et au plaisir !

Ps : Ah oui, je précise qu'Ewodanel est ok pour la participation à mon histoire !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/bannis-valids-f58/arkrantar-azazel-
Narumi Ayumu
¤ Race Master ¤
Juge Suprême
¤ Race Master ¤Juge Suprême
avatar

Inscrit(e) le : 26/01/2008
Messages : 1494

| STAFF |
FONDATEUR
Messages RP : //
Statut RP : Chef ~ Monarque de l’Inquisition
Localisation RP : Palais de Justice
Vent
Capacité Spé. : Clairvoyance
Double-Compte : Aucun

Informations Personnage
Age: 19 ans
Animal: BYAKKO - Le Tigre Blanc
Pouvoirs & Armes:
MessageSujet: Re: Arkrantar Azazel [>> Lu / La]   Lun 29 Juin 2009 - 12:55

Bonjour & officiellement "BIENVENUE" Azazel ! =)

Eh bé c'est une bonne Fiche complète que nous avons là. Personnage recherché, peut-être un peu difficile à jouer mais défi intéressant Wink
Je trouve ton style d'écriture fort agréable, bien qu'au niveau de l'Histoire, il a manqué quelques précisions notamment par rapport au monde de Zanar et aux diverses Races l'habitant. M'enfin c'est vite oublié ^^
Concernant les Pouvoirs, le tout 1er semble effectivement un peu imparable, mais je te fais confiance pour ne pas en abuser Rolling Eyes

Ainsi :
Fiche VALIDEE !

Bravo et BON JEU sur Zanar Requiem Wink


>> Je t'ajoute :
    - ton Groupe = Bannis
    - ton Rang = Mer / Vagabond(e) -- Novice
    - ta Feuille de Personnage = Informations Personnage

Tu ne sais pas COMMENT ou avec QUI jouer ?
Cherche un partenaire ICI ou bien RDV à ton Panneau d' Informations ^^


/!\ N'oublie pas de comptabiliser TES "Messages RP" en modifiant le champ correspondant dans ton Profil /!\

_________________
Amicalement


//




Mirci Koupaing ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zanar-requiem.com/presentations-f4/narumi-ayumu-chef-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arkrantar Azazel [>> Lu / La]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arkrantar Azazel [>> Lu / La]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zanar Requiem :: [Hors Jeu] Administration :: Présentations :: BANNIS Validés -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit